Archive pour le Tag 'Real Madrid'

Foot : PSG – Real Madrid, la victoire ….ou la valise pour Unai Emery

Foot : PSG – Real Madrid, la victoire ….ou la valise pour Unai Emery

Il est clair que le fait d’affronter le Real de Madrid en 16e de finale n’est pas un cadeau pour le PSG. Il faudra en effet que l’équipe parisienne soit un peu plus performante qu’actuellement. Ce sera aussi le dernier défi pour l’entraîneur très contesté. Un entraîneur qui a un peu de peine à gérer les stars et à donner la sérénité nécessaire à son équipe. La question se pose même de savoir qui est le véritable patron au Paris-Saint-Germain les dirigeants, l’entraîneur ou les stars. À Paris on essaye évidemment de faire bonne figure. En cas de défaite ce sera sans doute la valise pour un entraîneur qui n’a jamais réussi à imposer son autorité, pire qui donne le sentiment d’une grande fébrilité. À Paris on essaye évidemment de faire bonne figure. Selon Maxwell, « c’est un beau tirage ». « On a tous conscience des matches qu’on va avoir. C’est un beau tirage, avec de beaux matches à jouer. Il y a un match retour à la maison qui pourrait décider de l’élimination du Real Madrid. C’est un beau défi pour le PSG, on est prêts », a indiqué au micro de BeIN Sports celui qui est désormais dans l’encadrement du club parisien.« Ce sont les aléas du tirage », a commenté le directeur des relations internationales, Emilio Butragueno. « On aurait aimé rencontrer le PSG plus tard. C’est une équipe dangereuse, avec les arrivées de cet été, elle est encore plus forte. On va préparer ces rencontres avec calme. Il faudra essayer de l’emporter à Bernabeu et essayer de conserver cette avance lors du match retour à Paris. » La mission du PSG face à l’équipe la plus titrée en Ligue des Champions (12 éditions) s’annonce difficile. Seule note positive, le match retour se jouera au Parc des Princes.

Real Madrid : 100 millions pour acheter un jouer et 600 millions de dettes !

Real Madrid : 100 millions pour acheter un jouer et 600 millions de dettes !  

Le  club madrilène va  dépenser environ 100 millions d’euros pour le Gallois de Tottenham âgé de 24 ans, soit environ le quart de son chiffre d’affaires annuel.  Mais alors, pourquoi dépenser un tel moment pour Gareth Bale? Avec l’achat de ce joueur, le Real Madrid réaliserait un joli coup médiatique, deux mois après que son éternel rival espagnol, le FC Barcelone, a déboursé «seulement» 50 millions d’euros pour la pépite brésilienne Neymar que l’on annonce déjà comme le «nouveau Messi» et qui, à 21 ans, est déjà le quatrième footballeur le mieux payé au monde avec environ 22 millions de revenus (salaires et contrats publicitaires).  «Dans ce marché des transferts où le PSG, Monaco et même le FC Barcelone, ont dépensé des millions pour s’offrir les plus grands footballeurs, le Real Madrid ne pouvait pas rester les bras croisés», avance Vincent Chaudel, expert au sein du cabinet Kurt Salmon. Ensuite, les dirigeants madrilènes recherchaient un joueur de couloir qui sont de plus en plus rares et donc chers». Autre explication: le président de Tottenham, David Lévy, est un fin négociateur. Lorsqu’il a appris l’intérêt du club le plus riche du monde pour son joueur, il s’est mis en tête de réaliser ce transfert historique et de frapper un grand coup sur le marché anglais. D’où ce montant de 100 millions qui, au passage, a obligé le Real Madrid à augmenter sensiblement le salaire de Cristiano Ronaldo pour ménager la susceptibilité du Portugais, qui n’est donc plus le plus gros transfert de l’histoire de football. Club le plus endetté d’Espagne (590 millions d’euros), le Real Madrid envisage de payer ce transfert en cinq fois avec un premier versement de 25 millions d’euros, soit un peu plus de 6% de son chiffre d’affaires annuel. Les dirigeants madrilènes auront tout de même du mal à rentabiliser ces 100 millions, même en vente de maillots. Selon une étude de l’agence Repucom, Gareth Bale n’arrivait qu’en troisième position des footballeurs les plus appréciés par les spectateurs anglais. Surtout, le Gallois ne figurait même pas dans le top dix des joueurs du championnat britannique qui font vendre le plus de maillots. «Gareth Bale est avant tout un pari sportif, déclare Gilles Dumas, co-directeur de l’agence Sportlab, spécialisée dans le sponsoring sportif. Le Real Madrid croit fermement en son potentiel et va plus miser sur sa capacité à être décisif sur le terrain qu’en dehors. Son profil anglais, jeune, sérieux, au physique avantageux peut toutefois intéresser les sponsors». Pour Vincent Chaudel, «un sportif devient une icône lorsque ses contrats sponsoring pèsent plus lourd que son salaire». S’il n’est pas le meilleur joueur du monde, il est désormais l’un des plus chers. Un paradoxe qui ne manquera pas de faire parler dans une Espagne en grande difficulté financière.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol