Archive pour le Tag 'rappelée'

La Convention citoyenne pour le climat rappelée à l’ordre par Macron

 

Pan sur le bec à la Convention citoyenne sur le climat de la part de Macron qui critique la publication des mesures proposées par ladite convention. « Je considère, comme les membres de la convention, que le contenu de cette contribution de la convention n’est pas destiné à recevoir une large publicité, mais constitue une alimentation de la réflexion que conduit le gouvernement. Dans un esprit de transparence, la convention sera informée des propositions auxquelles il serait décidé de donner suite sans attendre sa contribution finale. »

Le Président espère que la phase des travaux restera confidentielle, ce qui relèverait d’une prouesse inédite vu le nombre de personnes concernées…

Emmanuel Macron termine la missive par ces quelques mots de sa main, en bleu, comme toujours : « Merci beaucoup, c’est désormais à moi de revenir vers vous, Amitiés. »

Emmanuel Macron n’aime pas les fuites dans la presse et il le fait savoir. Le 9 avril, la Convention citoyenne pour le climat décide de lui adresser ses premières propositions. Elles ne sont pas destinées à publication : cette instance devait terminer ses travaux début avril, mais le calendrier a été bouleversé par l’épidémie de Covid-19. Afin que les enjeux écologiques ne soient pas oubliés pour cause de crise sanitaire et économique, les 150 membres tirés au sort de la convention ont souhaité faire connaître 50 de leurs pistes à l’exécutif.

L’initiative devait rester confinée aux intéressés. Elle se retrouve dans Alternatives économiques et dans Le Monde. 

L’ambassade de Chine rappelée à l’ordre

L’ambassade de Chine rappelée à l’ordre

C’est fort justement que le ministre des affaires étrangères a rappelé à l’ordre l’ambassade de Chine qui profitant de la crise du Corona virus n’a cessé de critiquer la France. Par exemple en indiquant « qu’une grande partie de la population était  » de  plus en plus admirative vis-à-vis du système politique chinois et désespérée face à la politique française ». Bref la propagande communiste en gros sabots habituels mais qui normalement n’a pas sa place dans un lieu de représentation diplomatique.

Sans doute l’ambassadeur de Chine veut-il plaire encore davantage pouvoir central et notamment au président chinois désormais élu à vie. Cet ambassadeur n’aura sans doute pas pris le temps d’observer de près la culture historique de la France et l’attachement aux libertés individuelles et collectives pour se livrer à des critiques aussi ridicules. On voit mal en effet quel Français serait demandeur d’un régime politique à la chinoise devenue une dictature dirigée par une mafia du parti communiste.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a donc  convoqué mardi l’ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye, pour exprimer son désaccord avec certains propos récents de représentants chinois dans l’Hexagone dans le cadre de la pandémie de coronavirus.

Rappelant les « actes de solidarité réciproque entre la Chine et la France » depuis l’apparition du nouveau coronavirus en décembre, avec notamment des envois d’équipements de protection d’un pays à l’autre, Jean-Yves Le Drian déclare dans un communiqué que « certaines prises de position publiques récentes de représentants de l’ambassade de Chine en France ne sont pas conformes à la qualité de la relation bilatérale entre nos deux pays ».

« J’ai fait connaître clairement ma désapprobation de certains propos récents à l’ambassadeur de la République populaire de Chine en France, lors de sa convocation au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ce mardi 14 avril au matin », ajoute-t-il, sans fournir de précisions sur les propos visés.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol