Archive pour le Tag 'ralbol'

Deutschland über alles : ralbol !

Deutschland über alles : ralbol !

 

Cette fois l’Allemagne a montré sa vraie philosophie dominatrice et sans complexe en plus. Pour résumer « tout pour ma gueule ». Car Si on ne peut reprocher à l’Allemagne d’être à la fois travailleuse et rigoureuse c’est quand même aussi grâce justement au laxisme des autres pays de l’Europe qui se sont gavés de produits allemands. Des produits achetés à crédit qui ont faat le bonheur de l’excédent commercial de l’Allemagne. Cela vaut pour de nombreux pays européens notamment du sud y compris la Grèce. Et aujourd’hui l’Allemagne veut imposer l’austérité à tous considérant que les dettes des autres pays qui l’ont enrichie ne sont plus tolérables. Belle hypocrisie (qui n’efface cependant pas le laxisme des autres). La mainmise de l’Allemagne sur l’Europe n’est pas tolérable surtout dans la forme. Aucun autre pays que le Grèce (surtout pas la France) n’aurait accepté humiliation qu’on fait subir aux grecs. Merkel et surtout son ministre des fiances Schäuble se comportent comme des dictateurs. Il suffit pour s’en persuader de prendre connaissance de la manière dont se déroule les réunions des ministres des finances  à Bruxelles, c’est Schäuble qui mène la danse et c’est tout juste si Sapin ose de temps en temps faire une  petite observation. Il est clair que derrière la question grecque se dissimule la question plus générale de l’endettement en Europe et notamment celui de la France. Or dans la logique du système monétaire européen, il y a nécessairement mutualisation de risques. L’Allemagne comme les autres subira le moment venu (avec la montée des taux) une dévaluation de l’euro (le processus est entamé)  il n’y aura pas moyen de rembourser les dettes. Les dettes de nombre de pays sont impossibles à rembourser. L’Allemagne  devra payer aussi à travers la dévaluation de la monnaie. Une perspective que ne veut pas l’Allemagne qui se bat contre des moulins à vent ; au surplus qui se trompe  de logique économique. L’urgence n’est pas en effet à l’austérité mais à la relance de la croissance en Europe sinon l’endettement ne fera qu’empirer. Il ne s’agit pas de dédouaner le laisser aller des pays endettés notamment comme la France mais simplement de faire comprendre à l’Allemagne que son attitude n’est plus tolérable. Deutschland über alles : ralbol !

Ralbol fiscal : ambiance de révolte

Ralbol fiscal : ambiance de révolte

 

Le gouvernement ne pourra pas sortir par le haut de la révolte en Bretagne qui illustre en fait la ralbol général concernant le matraquage fiscal et la dégradation économique. Il va faire semblant de maintenir l’écotaxe mais elle sera repoussée aux calandres grecques. On va sans doute attribuer une enveloppe financière à la Bretagne pour tenter d’éviter la contagion à d’autres régions et à d’autres catégories professionnelles. Pas sûr que ce sera suffisant pour stopper hémorragie de popularité du gouvernement. Le mécontentement est général et ce qui est en cause, c’est le contenu même de la politique de Hollande. Une politique dont la pression fiscale étouffe l’économie, tue la croissance et l’emploi. Ce gouvernement d’apparatchiks dont la plupart n’ont jamais mis les pieds dans l’économie réelle est doublement prisonnier ; d’abord des orientions de Bruxelles et de l’austérité érigée en dogme, ensuite du fait de son incompétence, prisonnier aussi des superstructures étatiques.et de sa bureaucratie  (dernier exemple avec l’écotaxe  qui a fait déborder le vase de la pression fiscale). Le mécontentement concerne toutes les catégories, patrons, commerçants, salariés, ménages ; En dépit de l’  austérité, les plans sociaux succèdent aux plans sociaux, le chômage atteint des niveaux historiques et les équilibres financiers e s’’améliorent pas. ; Tous les ingrédients sont réunis pour que la révolte se propage. D’autant que l’Etat pris dans ses contradictions se montre incapable d’affirmer la moindre autorité (voir la piteuse affaire Leonarda). Comment tout cela va-t-il finir ? Mal nécessairement avec une crise sociale et/ou politique car ce gouvernement ne dispose plus d’aucun soutien  populaire.

Sondage : mariage homos le ralbol des Français

Sondage : mariage homos le ralbol des Français

On s’en doutait mais un sondage le confirme, il y a un ralbol des français à propos du mariage homos ; En faiat, il y a d’autres priorités et surtout la question centrale de l’économie et de l’emploi. De ce point de vue il y a sans doute un décalage certain entre l’intelligentsia parisienne, les médias et le peuple. Alors que les journaux ne cessent de traiter cette question- un peu surréaliste au regard des enjeux du moment- les citoyens eux ont tendance à s’intéresser à d’autres choses plus fondamentales pour l’avenir du pays.  Les Français qu’ils soient pour ou contre, de droite ou de gauche, jeunes ou vieux, estiment donc qu’on parle trop de cette question du « mariage pour tous ». Selon un sondage Ifop/JDD, 62% d’entre eux jugent que ce sujet prend trop de place dans le débat public. Preuve supplémentaire qu’ils attendent d’abord le gouvernement sur les questions économiques plutôt que les sujets sociétaux. Ce résultat constitue un paradoxe alors qu’on attend plusieurs centaines de milliers de Français dans les rues de Paris. Cela soulagera, sans doute, les responsables de l’exécutif qui ont bien l’intention de tenir ferme leur promesse électorale. Cela constituera aussi un avertissement pour l’opposition qui aurait grand tort de vouloir en faire son cheval de bataille principal pour reconquérir l’opinion et panser ses plaies après la crise de l’UMP. Le second constat de cette enquête de l’Ifop : c’est la distanciation de l’opinion voire une volonté de dépassionner un débat qui s’est déjà enflammé et ne devrait pas baisser d’ici la fin du mois et le début de l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale. A la question sur les motivations des manifestants, les Français placent en tête la défense des valeurs familiales (59%), la volonté de sanctionner la politique du gouvernement (46%) et l’opposition entre les laÏcs et les religieux (45%). « Pour l’instant ce qu’on voit c’est que ce sont les valeurs familiales qui motivent en priorité les manifestants.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol