Archive pour le Tag 'radicalisées'

Islamisme : plus de 8000 personnes radicalisées en France

 

Islamisme : plus de 8000 personnes radicalisées en France

Les intellos bobos qui ne cessent de protester contre l’état d’urgence et la déchéance de nationalité ferait bien de regarder d’un peu plus près les réalités sociales et notamment ce chiffre inquiétant de nombre de personnes radicalisées en France. Un nombre qui a doublé en un an ! Certes cela ne représente qu’une centaine de personnes en moyenne par département mais cela constitue un vivier potentiel pour le terrorisme soit en France,  soit dans l’État islamique. Environ 1500 Français ont rejoint l’État islamique, ils ont été recrutés parmi les individus radicalisés. Du  coup à la lueur de ces chiffres inquiétants le débat byzantin et faux-cul de certains politiques sur l’état d’urgence et la déchéance de nationalité revêt un caractère surréaliste. Le Figaro dévoile en exclusivité la carte de France des personnes signalées pour «radicalisation». Le phénomène a doublé en moins d’un an et touche de plus en plus d’adolescents et de femmes. Ils ont été repérés par leur entourage ou par les services de l’État (police, gendarmerie, Éducation nationale) en raison d’un repli identitaire, d’une apologie du terrorisme ou de leur hostilité aux institutions. Un dernier bilan officiel établi le 28 janvier révèle que 8250 personnes ont été signalées comme radicalisées sur l’ensemble du territoire contre 4015 en mars dernier, soit plus qu’un doublement en moins d’un an. Contrairement à une idée reçue, ces individus «ne basculent quasiment jamais en pianotant seuls sur leur ordinateur. Le déclencheur est dans 95% des cas lié à un contact humain», précise-t-on à l’Unité de coordination de la lutte antiterroriste. Si la contagion a gagné tout le pays, Paris, l’Île-de-France et le Sud-est comptent le plus grand nombre de cas recensés.

Fermeture de trois mosquées radicalisées

Fermeture de trois mosquées radicalisées

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve  a annoncé que trois mosquées avaient été fermées depuis la semaine dernière, en particulier celle de Lagny-Sur-Marne (Seine-et-Marne) visée mercredi par une vaste opération de police et connue pour accueillir des prêches radicaux. Il a ajouté plus tard, lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale, qu’une quatrième mosquée avait été fermée, à Nice. « De telles mesures de fermeture de mosquées pour motifs de radicalisation (…) n’avaient jamais été prises auparavant par aucun gouvernement, y compris en 2005 pendant l’état d’urgence » instauré lors d’émeutes, a souligné Bernard Cazeneuve devant la presse. Le ministre a  défendu mercredi l’état d’urgence que des responsables politiques et syndicaux commencent à critiquer, s’inquiétant de possibles dérives sans lien avec la lutte contre le terrorisme.   »C’est le terrorisme qui menace les libertés aujourd’hui, ce n’est pas l’état d’urgence », a-t-il dit dans une déclaration à la presse, affirmant que l’état d’urgence « ne signifie en rien l’abandon de l’état de droit ».  Pour souligner l’efficacité de ce dispositif d’exception, Bernard Cazeneuve a annoncé que 2.235 perquisitions administratives avaient été effectuées depuis le début de l’application de l’état d’urgence renouvelé pour trois mois. A la suite et lors de ces opérations policières, 232 personnes ont été placées en garde à vue, 334 armes ont été saisies, dont 34 de guerre, et 330 personnes assignées à résidence.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol