Archive pour le Tag 'radical-socialiste'

Présidentielle 2022: une femme écolo pour départager le gauchiste Piolle et le radical-socialiste Jadot

Présidentielle 2022: une femme écolo pour départager le gauchiste Piolle et le radical-socialiste Jadot

 

Il est clair que le mouvement écolo qui a une légitimité en tant que mouvement de défense de l’environnement est plus contestable sur le plan politique. En effet, l’intérêt général ne saurait se réduire à la seule question environnementale même si elle est importante. Il convient aussi de prendre en compte tous les facteurs explicatifs de la crise historique que nous vivons notamment les aspects économiques, sociaux, technologiques mais aussi sociétaux. Autant de dimensions qu’enjambent  allègrement Europe écologie les Verts en raison des orientations gauchistes qui constituent leur véritable fondement philosophique et politique.

Du coup une femme, Sandrine Rousseau,( elle aussi marquée à gauche)  pourrait bien arbitrer le duel entre le très gauchiste Piolle et l’opportuniste Jadot sorte d’écolo radical-socialiste dont les positions se nourrissent surtout d’opportunisme et de sondages.

«Pour la première fois de notre histoire, nous pouvons gagner», martèle Julien Bayou. Voilà des mois que les Verts en sont convaincus. Après leur bon score aux européennes en 2019 et leur belle performance aux municipales de 2020, leur heure serait venue pour la présidentielle. Si EELV n’est pas hostile au rassemblement de la gauche, Julien Bayou prévient: «Nous ne voulons plus être sous-traités. S’il y a bien un parti qui s’est déjà retiré au profit des autres, c’est nous.» . Bref l’unité à gauche c’est pas pour demain desquamation

Macron : gaulliste dans les mots, radical-socialiste dans l’action

Macron : gaulliste dans les mots,  radical-socialiste dans l’action

A l’occasion de l’hommage rendu au général De Gaulle, Macron, a évoqué l’esprit de résistance de l’ancien président et la fermeté de son action. Macron se veut, lui aussi, l’héritier de cet esprit incarné par le général De Gaulle. Une revendication partagée par bien d’autres et on tombe souvent dans l’idolâtrie désormais de l’extrême gauche à l’extrême droite; De Mélenchon à Zemmour.

Le problème de Macron c’est que si ces discours prennent quelquefois une certaine hauteur d’esprit par contre son action se caractérise par une grande mollesse. Macron est en fait gaulliste parfois dans les mots mais plutôt radical-socialiste dans l’action. Son fameux « en même temps »caractérise son hésitation permanente de tirer la France vers  le haut mais de se contredire avec une politique molle et contradictoire.

C’est vrai en ce moment ment à propos de la crise sanitaire ; visiblement Macron et  le gouvernement ne savent pas très bien où ils vont et comment. C’est vrai par rapport au problème central de l’islamisme, de la sécurité en général notamment dans les banlieues complètement délaissées depuis trois ans par Macron et qui hésite encore à propos d’un projet sur le séparatisme encore très flou. C’est également vérifié en matière économique où la France accuse le coup non seulement de la conjoncture mais aussi de l’évolution structurelle des modes de production et de distribution.

 Alors que l’Europe va enregistrer un recul d’environ 7,5 % du PIB en 2020, l’Allemagne, elle, connaîtra une baisse de seulement 5 % et la France un écroulement d’au moins 11 %. Évidemment mécaniquement cela augmente dramatiquement le chômage. Il n’y rien il n’y a rien de gaulliste dans l’attitude concrète de Macron dans l’action politique se définit comme une sorte d’opportunisme politique permanent. Voir encore son comportement vis-à-vis de l’environnement avec des mots forts mais seulement quelques mesures de portée symboliques.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol