Archive pour le Tag 'radiation'

Chômage : l’inversion par la radiation

Chômage : l’inversion par la radiation

Finalement Rebsamen a peut être trouvé la solution pour enfin constater l’ inversion annoncée par Hollande : radier les chômeurs ! En tout cas c’est comme cela qu’il explique les mauvais chiffres du chômage de mai : il n’y a pas eu assez de radiation. Explication: on a trop sollicité les chômeurs pour qu’ils s’actualisent à Pôle emploi. Du coup moins de radiations. Or c’est environ 50 000 chômeurs qui sont radis chaque mois. Donc en en radiant davantage le chômage aurait baissé. Plus tordu tu meurs ! Le pire c’est sans doute ce qui va se passer dans les mois  venir et plus on approchera de 2017, plus les chiffres seront bidonnés. En tout cas en mai Toujours pas d’amélioration sur le front du chômage. Selon les chiffres publiés par le ministère du Travail mercredi 24 juin, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (sans emplois) s’établit à 3.552.200 personnes en France métropolitaine, fin mai 2015. En un mois, le chômage a grimpé de +0.5% (16.200 demandeurs d’emploi en plus). Sur un an, il grimpe de 5%. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie B et C (en activité réduite) s’établit à 1.862.000 personnes en France métropolitaine à la fin du mois de mai. Sur un mois, ce nombre augmente de 0.6% pour la catégorie B (activité réduite courte) et augmente de 4.4% pour la catégorie C (activité réduite longue). Au total, le nombre de demandeurs d’emplois en catégories A, B et C s’établit à 5.414.200 personnes à la fin du mois de mai. Un nombre en augmentation de 1.3% (+69.600 personnes) sur un mois et de 7.9% sur un an. Dans un communiqué, le ministère du Travail souligne que « la statistique mensuelle des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi a été affectée par un événement inhabituel : la forte baisse inexpliquée du nombre de demandeurs d’emploi actualisés suivie, après relances multiples, d’une hausse d’une ampleur exceptionnelle. Il en a résulté une chute des sorties de Pôle emploi pour défauts d’actualisation qui rend la donnée statistique des DEFM non comparable aux mois précédents et donc non interprétable». Il fallait oser !

 

Sondage chômage : 64% pour la radiation automatique

Sondage chômage : 64% pour la radiation automatique

 

Un sondage BVA souligne le soutien des français à une réforme de l’assurance chômage ; 64% seraient même favorables à une radiation automatique si le chômeur refuse 2 offres raisonnables. Reste cependant à définir ce qu’on entend par raisonnable sans quoi la question n’a aucun sens. Pôle emploi propose par exemple des emplois de 4heures  par semaine et à 25kms du domicile ! Il y aurait donc lieu de définir sérieusement les critères qui pourraient préciser ce qui est raisonnable ou pas dans le but évidemment de réduire les abus ; A l’inverse, li ne faudrait pas créer davantage de précarité chez les chômeurs de bonne foi. Enfin, le nombre de chômeurs dépend essentiellement d’une croissance aujourd’hui absente. Or s’il y a effectivement de l’ordre de 400 000 emplois non couverts, il y a parallèlement 7 à 8 millions de chômeurs ! Selon un sondage BVA pour i-Télé et le Parisien/Aujourd’hui en France publié ce samedi 1er février, une majorité de Français sont favorables à quatre de ces cinq propositions chocs. En premier lieu, 82% des personnes interrogées se disent favorables à ce que l’on donne la possibilité aux salariés qui le souhaitent de cotiser moins, en échange d’un plafonnement futur de leur indemnisation chômage, si un jour ils étaient amenés à connaître une période sans emploi. 64% se disent « favorables » à une radiation automatique des chômeurs qui refusent plus de deux offres « raisonnables » d’emploi, 61% à « exclure du régime spécifique des intermittents les techniciens du spectacle, qui pourraient être soumis au droit commun », et 59% à la mise en place d’une dégressivité des allocations à partir d’un an. Une personne interrogée sur deux se dit favorable à la proposition de « faire passer de 4 à 8 mois la durée de travail nécessaire pour être indemnisé ». 34% des personnes interrogées jugent « prioritaire » une réforme de l’indemnisation chômage, tandis que 48% la qualifient d’ »importante mais pas prioritaire » et 18% de « secondaire ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol