Archive pour le Tag 'qu’un'

Un passé c’est mieux qu’un avenir judiciaire, (Juppé)

Un passé  c’est mieux  qu’un avenir judiciaire, (Juppé)

 

Réponse cinglante de Juppé à ce qui veulent le discréditer en raison de son passé judiciaire « En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir». Une réponse adressée en particulier à Morano qui considérait que Sarkozy était innocent puisque que jamais condamné. Une réponse plus générale à tous ceux qui l’attaquent en raison surtout de sa position de favori dans les sondages. Le maire de Bordeaux, favori de la primaire de la droite, a été condamné en 2004 pour prise illégale d’intérêts dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs de la mairie de Paris (en fait il a payé pour Chirac). L’ancien ministre de l’Economie Emmanuel Macron avait déclaré la semaine dernière à Strasbourg que le passé judiciaire d’Alain Juppé et les ennuis judiciaires actuels de Nicolas Sarkozy les disqualifiaient pour la présidentielle de 2017. Bruno Le Maire, candidat à la primaire, a inscrit dans son « contrat présidentiel » l’obligation faite à tout candidat à un mandat électif à présenter un casier judiciaire vide. « Tout le monde connaît ma situation, je me suis exprimé, et je crois que les Français ont compris et qu’ils m’ont relégitimé à plusieurs reprises », a réagi Alain Juppé sur BFM TV. « Tous ces personnages (…) n’ont que l’Etat de droit à la bouche. Qu’est-ce que c’est que l’Etat de droit? C’est la non-rétroactivité de la loi pénale », a-t-il poursuivi. A la question de savoir s’il se considérait comme la cible privilégiée de ces attaques, l’ancien Premier ministre a répondu : « Peut-être pas uniquement, peut-être pas principalement. En matière judiciaire, il vaut mieux avoir un passé qu’un avenir. »

(Avec Reuters)

 

Un smicard français moins cher qu’un polonais?

Un smicard français moins cher qu’un polonais?

L’écart de coût peut être de 1 à 10 entre un salarié français et un salarié bulgare, le PS veut démonter qu’un salarié français est moins cher qu’un polonais. Une démonstration qui illustre bien le rapport qu’entretient le PS avec l’économie réelle ! Un salarié français payé au niveau du Smic coûte moins cher à son entreprise que son équivalent polonais ou portugais détaché en France, contrairement aux idées reçues, selon les calculs du rapporteur général au Budget, Valérie Rabault (PS). En prenant en compte les effets du CICE et du pacte de responsabilité, « les cotisations patronales ne sont désormais plus que de 10% du montant du salaire brut pour un salaire au Smic contre 20% en 2007 et 2012″, a affirmé lundi soir Mme Rabault à l’occasion du débat sur le projet de loi sur le règlement du budget 2015 à l’Assemblée nationale.  »Désormais un salarié français rémunéré au Smic revient à son employeur à 1609 euros par mois » en tenant compte du bénéfice du CICE (estimé à 87 euros), selon Valérie Rabault.  « S’il était Polonais et payé en France au Smic avec des cotisations sociale payées en Pologne, le coût serait pour son employeur de 1756 euros. En Roumanie il serait de .619 euros, en Espagne de 1788 euros et au Portugal de 1697 euros », selon les calculs de Valérie Rabault transmis à l’AFP et basés sur une note du ministère des Finances.  Un beau calcul de coin de table qui fausse les comparaisons réelles.  La Pologne est le principal pays d’origine des salariés détachés en France, avec 46.816 travailleurs. Suivent le Portugal (44.456), l’Espagne (35.231) et la Roumanie (30.594).

Sondage : l’achat Immobilier : plus important qu’un CDI ou le mariage !

Sondage : l’achat Immobilier : plus important qu’un CDI ou le mariage !

 

 

Curieuse cette importance attachée à l’immobilier qui traduit peut-être la crise du secteur et les difficultés pour les primo-accédants. Une étude IFOP pour « VousFinancer.com », publiée mercredi 11 juin, révèle que les Français estiment que l’accès à la propriété est une étape plus importante que le mariage dans une vie.  Pour 36% des Français, l’achat d’un bien immobilier constitue l’étape la plus importante dans une vie. C’est le résultat d’une étude IFOP pour le site spécialisé  VousFinancer.com et pour le Syndicat national des professionnels immobilier (SNPI), parue mercredi 11 juin et relayée par 20minutes Pour les sondés, l’accès à la propriété est même plus important que la signature d’un contrat à durée indéterminée (CDI) ou qu’un mariage.  « Nous avons été surpris. Cela prouve que les lignes bougent », commente Alain Duffoux, président du SNPI, auprès de nos confrères.  D’après Frédéric Michaud de l’Ifop, les jeunes sont particulièrement concernés par cette nouvelle tendance. Les 25-34 ans achètent d’ailleurs de plus en plus à deux, en couple.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol