Archive pour le Tag 'publication'

Candidatures présidentielles :Maintenir la publication du nom des parrains ?

Candidatures présidentielles :Maintenir la publication du nom des parrains ?

 

Malgré les critiques de certains prétendants à l’Elysée, l’ancien ministre de la justice assure, dans une tribune au « Monde », que la publication des noms des parrains n’a jamais entravé la représentation des divers courants politiques.

 

Tribune.

 

En novembre 2015, j’ai rédigé, puis déposé avec le soutien du groupe parlementaire socialiste auquel j’appartenais, la proposition de loi organique de « modernisation des règles applicables à l’élection présidentielle », devenue, après enrichissement et adoption par le Parlement, la loi du 25 avril 2016. Parmi d’autres ajustements – horaires des opérations de vote, accès aux médias des candidats, adaptation des comptes de campagne… –, ce texte a décidé de la publication intégrale des noms des auteurs de présentation des candidats, les fameux « parrainages ».

Cette disposition est aujourd’hui stigmatisée par différents candidats, parfois même en termes particulièrement virulents. Une analyse rationnelle des faits défait cependant leurs critiques.

Il s’agissait d’abord de répondre à une sollicitation du Conseil constitutionnel. En effet, depuis 1974, ce dernier se prononçait pour la publication intégrale des parrainages au nom de l’égalité entre les candidats. Dans sa décision n° 74-33 PDR du 24 mai 1974, il écrivait : « La présentation d’un candidat à l’élection du président de la République est un acte politique grave. Il importe donc de l’entourer de toute la solennité nécessaire. A cette fin, il y aurait lieu (…) de rendre publique, pour chaque candidat, la liste des auteurs de présentation. »

C’est ce qu’il fait donc aux élections suivantes, mais en se contentant de publier, pour chaque candidat, les noms de cinq cents parrains, tirés au sort parmi tous les parrainages validés. Une telle pratique aboutissait, comme le souligna Jean-Claude Colliard [1946-2014, juriste et membre du Conseil constitutionnel de 1998 à 2007], à ce que, en 2007, « un présentateur de José Bové (503 retenus) a 99,4 % de chances, ou de risques, comme on voudra, de voir son nom publié ; un parrain de Jean-Marie Le Pen (554) 90,3 %, alors que les taux sont de 14,3 % pour Ségolène Royal et 14,4 % pour Nicolas Sarkozy » (Les Nouveaux Cahiers du Conseil constitutionnel, 2012/1, n° 34). Il était donc utile d’en finir avec cette inégalité.

Ensuite, à compter du moment où, depuis 1962, l’exercice du parrainage est une faculté confiée à son titulaire du fait de son élection par le suffrage, il semblait logique que ses électeurs soient informés de l’usage qu’il en faisait. Cela relevait d’une exigence attendue de transparence.

Les lobbies opposés à la publication de l’information nutritionnelle des aliments

Les lobbies opposés à la publication de l’information  nutritionnelle des aliments

Dans une tribune au Monde ,  trois eurodéputés de l’Alliance progressiste des socialistes et démocrates, Eric Andrieu, Sylvie Guillaume et Marc Tarabella dénoncent l’opposition des lobbies à la publication de l’information nutritionnelle des aliments.

 

 

Tribune.

 

« Le constat à la base est assez édifiant. La santé des Européens se dégrade : un adulte sur deux et près d’un enfant sur trois est en situation de surpoids en Europe, près d’un citoyen sur cinq est atteint d’obésité et ces chiffres ne font qu’augmenter, l’organisation mondiale de la santé qualifiant même ce phénomène de grave épidémie. Parallèlement les personnes victimes de diabète, d’hypertension ou de maladies cardiovasculaires sont de plus en plus nombreuses également. Un des principaux responsables ? La malbouffe.

Partant de cet état des lieux, en 2010, l’Europe a entrepris de rénover l’étiquetage des produits alimentaires via une nouvelle législation, le but étant de permettre davantage de transparence sur le contenu de ces produits, leur provenance, une signalisation plus claire des composants mais aussi des allergènes potentiels.

C’est alors que la question d’un Nutri-score s’est invitée à la table des discussions. L’idée était simple : proposer un logo qui indique la qualité nutritionnelle des aliments avec des notes allant de A à E avec un objectif louable et à encourager, celui de comparer plus rapidement et facilement des produits. Le calcul se fait sur base d’un algorithme conçu quelques années plus tôt par un groupe de scientifiques d’Oxford et prend en compte des paramètres à favoriser comme les fruits, les légumes, les fibres ou les protéines ainsi que les paramètres à limiter comme les acides gras saturés, les sucres, le sel…

Mais le texte législatif résultant de ces travaux a été très vite la proie des lobbies de l’industrie agroalimentaire qui ne voulait pas qu’on lui dicte ce qu’elle devait mettre sur les étiquettes ni qu’on l’oblige à mentionner les composants de ses produits ou leur origine. Alors rajoutez à cela un logo Nutri-score, les grandes marques ont crié au scandale, elles qui avaient déboursé près d’un milliard d’euros les années précédentes en lobbying et marketing espérant que jamais une obligation européenne ne verrait le jour. »

 

Dati déboutée de sa demande d’interdiction de publication d’une BD sur la recherche du père de sa fille

Dati déboutée de sa demande d’interdiction de publication d’une BD sur la recherche du père de sa fille

 

 

 

L’ex-garde des Sceaux Rachida Dati, qui réclamait l’interdiction de publication d’une bande dessinée, à paraître jeudi, la mettant en scène ainsi que sa fille Zohra, 4 ans, a été déboutée mercredi de l’ensemble de ses demandes, selon une décision consultée par l’AFP. Le juge des référés de Versailles (Yvelines) a débouté la députée européenne (UMP) et maire du VIIe arrondissement de Paris « pour elle-même et es qualité de représentante légale de sa fille mineure, de ses demandes d’interdiction de la publication, d’encart et de demandes d’indemnité ». Le juge a estimé que la BD intitulée « Aux noms des pères » et éditée chez 12 bis « ne dépasse pas les lois de la satire politique ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol