Archive pour le Tag 'profané'

Terrorisme : le mémorial des victimes profané par les gauchistes

Terrorisme : le mémorial des victimes profané par les gauchistes

Les gauchistes voudraient se discréditer un peu plus auprès de la population qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Pourquoi avoir choisi la place de la république, lieu de recueillement pour tous ceux qui souhaitent manifester leur compassion à l’égard des victimes du terrorisme. Pourquoi surtout avoir utilisé les objets déposés en hommage aux victimes pour les lancer sur les forces de l’ordre ? Sans doute parce que le courant politique et social gauchiste ne représente plus grand-chose et qu’il ne reste que la violence pour combler leur vide existentiel. Avec un slogan simpliste « anti com. 21 ». Certes il ne faut pas attendre des miracles de cette grande réunion de Cop 21, il faudra bien d’autres rencontres pour qu’on s’attaque réellement à la question centrale du réchauffement climatique. Mais pour les gauchistes la question n’est pas là ; il s’agit non pas pour eux de problématiques environnementales mais de lutte contre l’impérialisme, la démocratie représentative le capitalisme, et plus généralement le libéralisme économique. Un mouvement d’idées qui a évidemment le droit d’exister mais pas de cette manière violente. Une violence qui s’explique par la perte de crédibilité de l’extrême gauche qui ne représente plus en France que 2 à 3 % dans l’opinion.  Drôle de révolutionnaires en réalité qui ont choisi la profanation comme mode d’action. « C’est une profanation, c’est indécent, Cette statue, c’est la tombe des victimes des attentats », déclare Bertrand Boulet, membre de l’association « 17 plus jamais », qui a entretenu le mémorial de fleurs, petits mots et bougies déposés au pied de la statue après les attentats de janvier et à nouveau après ceux du 13 novembre.

Un cimetière encore profané : l’ immonde bêtise

Un cimetière encore profané : l’  immonde bêtise

Oeuvre de racistes, d’islamistes ou simplement d’abrutis( les trois n’étant pas incompatibles),   la nouvelle profanation d’un cimetière  en tout cas traduit  la banalisation du laxisme ambiant et l’  insondable bêtise. Certains  oeuvrent par convictions imbéciles, d’autres par désoeuvrement , dans les deux cas c’est un  crime contre les valeurs de la civilisation. ces gens là ne meritenet de vivre dans un pays dévloppé. Sils sont Franaçis,ils ne méritenet pas la nationalité.  Ils ne meritent pas  la qualification d’humain. Intolérance ou ignorance,peu importe car ‘l’intolérance se nourrit de l’ignorance et réciproquement.  Dans un communiqué publié mardi soir, Bernard Cazeneuve annonce qu’un cimetière a été profané à Tracy-sur-Mer dans le Calvados. « Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés ».  Nouvel acte de vandalisme dans un cimetière. Trois jours après la profanation du cimetière juif de Sarre-Union dans le Bas-Rhin, un autre cimetière a été dégradé dans le Calvados. Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué mardi soir que des « dégradations » avaient été commises dans le cimetière de la commune de Tracy-sur-Mer.   »Plusieurs dizaines de crucifix ont été déplacés, certains d’entre eux retournés et plantés dans le sol« , a affirmé le ministre. Il a fait part de son « indignation« . Dans un tweet, le Premier ministre Manuel Valls a, lui, réagi en parlant d’un « sentiment de dégoût« . C’est la gendarmerie de cette commune de 350 habitants qui a constaté les dégâts mardi soir.  »Tout sera mis en œuvre pour identifier, interpeller et déférer à la justice les auteurs de ces actes révoltants qui bafouent nos valeurs et le respect qui scellent notre vivre ensemble« , a indiqué le ministre. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches de Bayeux « les techniciens en identification criminelle du groupement de Gendarmerie du Calvados procéderont aux constatations dès demain matin« , a expliqué Bernard Cazeneuve.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol