Archive pour le Tag 'Profanateurs'

Profanateurs cimetière juif à Sarre-Union : racistes et cons à la fois

Profanateurs  cimetière juif à Sarre-Union : racistes et cons à la fois

 

Dans un premier temps on a cru qu’il s’agissait seulement de l’acte d’abrutis sans vrais convictions idéologiques ; en fait il s agit bien d’ abrutis mais de racistes aussi  ce qui n’est pas contradictoire. L’ignorance nourrissant l’intolérance  et réciproquement. Le pire c’est que les intéressés sont surpris de  la gravité de leur geste. Pas étonnant la violence et l’intolérance maintenant largement banalisés semblent  légitimer les comportements les plus déments. Et la justice complice va sans doute donner des peines anecdotiques à ces jeunes « ignorants »aux circonstances forcément atténuantes. Des ados, donc peut-êter 3 heures de colle ? Quand la loi prévoit jusqu’à 7 ans de prison !   Les suspects semblent dépassés par les événements. Cinq adolescents ont été placés en garde à vue lundi dans le cadre de l’enquête sur le cimetière juif profané à Sarre-Union, dans le Bas-Rhin. Ils ont été déférés mercredi devant un juge en vue d’une éventuelle mise en examen dans l’après-midi. Ces mineurs, tous originaires de la région, voire du village, n’ont pas d’antécédent judiciaire. Et surtout, ils se défendent de tout antisémitisme, alors que la classe politique a unanimement dénoncé lundi « un acte odieux ». Selon les Dernières nouvelles d’Alsace, les cinq jeunes gens se seraient donné rendez-vous via les réseaux sociaux, deux jours avant de passer à l’action, dans le but affiché d’ »aller explorer quelques endroits abandonnés » tels que « maisons, manoirs, châteaux (ou) gares ». Mais ce message sur Facebook, dont le journal régional a publié une capture d’écran, ne mentionnait ni l’idée d’un cimetière, ni une volonté particulière de viser un lieu juif. Lundi matin vers 10h15, un des jeunes hommes qui a participé à cette « expédition » s’est lui-même présenté à la gendarmerie de Sarre-Union pour se dénoncer « en disant qu’il avait participé aux faits ». L’adolescent s’était confié un peu plus tôt à un ami « qui a eu le bon réflexe », a expliqué le procureur de la République, Philippe Vannier. Celui de lui conseiller de se dénoncer, ce qu’a fait le jeune homme.  Il a alors « mis en cause d’autres garçons. Ils sont cinq au total, tous mineurs », a détaillé le procureur de la République. Les suspects, parmi lesquels quatre habitent à Sarre-Union, ont donc été placés en garde à vue vers 14h45 et celle-ci s’est poursuivie toute la nuit. Durant les premières heures de leur audition, ils ont été interrogés séparément par les gendarmes de la section de recherche de Strasbourg, qui ont cherché à savoir ce qui a poussé ces garçons à saccager, pendant toute une après-midi, près de 250 stèles du cimetière juif de Sarre-Union. Ils « considéraient le cimetière comme étant abandonné ». Et selon leurs premières déclarations, les adolescents ne semblaient pas avoir conscience de la gravité de leur acte. « On ne connait pas les motivations de ces adolescents, qui n’ont pas d’antécédent judiciaire, dont on ne connaissait pas jusqu’alors des convictions idéologiques qui pourraient expliquer leur comportement », détaille le procureur.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol