Archive pour le Tag 'pré »'

Après l’amour est dans le pré, la politique est dans le pré

Après l’amour est dans le pré, la politique est dans le pré

 

Ça risque de dégouliner grave de sentimentalisme avec l’émission Une ambition intime, sur M6 de Karine Le Marchand, La présentatrice de l’amour est dans le pré nous a habitué à l’exhibitionnisme sentimental. On attend encore qu’elle manifeste un peu de vraie sensibilité et d’intelligence au lieu de se rouler dans la sensiblerie et le voyeurisme ridicule. En outre et surtout la vie strictement privée des responsables politiques n’a pas lieu d’être étalé dans le paysage médiatique. Pourquoi pas aussi la psychanalyse ? Ou mieux la sexualité des hommes politiques? Pour gagner quelques téléspectateurs la télévision ne recule devant rien mais elle tutoie maintenant le caniveau. En cette année électorale, M6 n’a pas voulu faire une émission politique comme les autres, mais révéler l’intimité des hommes et des femmes qui veulent accéder à la plus haute fonction de l’Etat. Dans son communiqué de presse, la chaîne se demande  »qui sont ces femmes et ces hommes qui souhaitent nous gouverner ». Et de promettre : « C’est sans fard et avec sincérité qu’ils ont décidé de prendre la parole pour nous dévoiler leur enfance, leur histoire, leurs passions, dessinant, grâce aussi aux témoignages de leurs proches, leur personnalité et les ressorts de leur ambition. » Dans un portrait diffusé dimanche prochain, Bruno Le Maire est le premier à s’essayer à l’exercice. Mais la plupart des tournages sont d’ores et déjà en boîte. Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Jean-Luc Mélenchon, Marine Le Pen, François Fillon ou encore François Bayou ont ainsi déjà participé. A chaque fois, le principe est le même : l’invité, interrogé par Karine Le Marchand, évolue dans un appartement redécoré avec des objets en lien avec leur vie privée. Pour Bruno Le Maire, la photo de son couple mise sur le chemin jusqu’à la terrasse suscite une parole pour sa femme. Son vin préféré sur la table lui permet de confier qu’il boit un verre chaque soir. « Pour calmer les nerfs, c’est très très bien », précise-t-il. Chaque détail est l’occasion de découvrir et faire parler l’invité. « Ces rencontres ont été de vraies découvertes. Des gens à l’opposé de leur image publique. Je ne sais d’ailleurs pas comment ils vivent avec ça au quotidien », confie au JDD la présentatrice de L’amour est dans le pré qui aurait sans doute mieux fait de continuer sa carrière de mannequin plutôt que de tenter celle de présentatrice ou journaliste.

Culture : « l’amour est dans le pré » devant TF1

Culture : « l’amour est dans le pré » devant TF1

 

L’émission culturelle «  l’amour est dans le pré » bouscule les audiences et menace TF1. TFI par ailleurs en pleine crise culturelle identitaire et en pleine chute.  Du coup M6- qui diffuse cette sorte de tragédie grecque revisitée par Closer envisage de décliner cette thématique à succès. On parle de «  l’amour est dans le lit » (mais après 22h30), également  « l’amour au bureau », » «  l’amour chez les culs de jatte», » l’amour en ville », « en banlieue », « dans les maisons de retraite » et « chez les curés ». Le concept est un sucés médiatique, en plus, il ne coute pas cher juste une camera, un animateur un peu complaisant et voyeur qui scénarise la banalité. Une sorte de théâtralisation de la bêtise ordinaire. Mais c’est beau et ça fait pleurer ! M6 domine encore cette semaine les audiences de la soirée du lundi, avec son émission L’Amour est dans le pré. Loin devant les autres programmes, l’émission a rassemblé 5 millions de personnes, pour une part d’audience de 22,4%. TF1 arrive en deuxième position avec la série Esprits criminels. Elle a réuni 3,9 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 17,6%. À la troisième marche du podium, France 2 a réuni 3,4 million de téléspectateurs avec une série également : Meurtres au Paradis. La chaîne réalise une part d’audience de 15,6%. Enfin, le film La cuisine au beurre, diffusé sur France 3, a séduit 1,6 million de téléspectateurs (7,6% de part d’audience). Hollande à l’affût des préoccupations populaires aurait proposé à TF1 une série quotidienne «  l’amour à l’Elysée » avec Trierweiler,  Ségolène, Gayet les autres, juste avant le journal de 20 heures avec Jean Pierre Foucault comme médiateur à suspens des tumultueuse relations amoureuses du monarque. Bref l’amour revisité par la culture télévisuelle !

TF1 menacé par « l’amour est dans le pré »

TF1 menacé  par « l’amour est dans le pré »

 

L’émission culturelle «  l’amour est dans le pré » bouscule les audiences et menace TF1. Du coup M6- qui diffuse cette sorte de tragédie grecque revisitée par Closer envisage de décliner cette thématique à succès. On parle de «  l’amour est dans le lit » (mais après 22h30), également  « l’amour au bureau », » «  l’amour chez les culs de jatte», » l’amour en ville », « en banlieue », « dans les maisons de retraite » et « chez les curés ». Le concept est un sucés médiatique, en plus, il ne coute pas cher juste une camera, un animateur un peu complaisant et voyeur qui scénarise la banalité. Une sorte de théâtralisation de la bêtise ordinaire. Mais c’est beau et ça fait pleurer ! , Le succès de L’amour est dans le pré ne se dément donc  pas. M6 obtient une part d’audience de 22,7% : 4,9 millions de téléspectateurs ont regardé l’émission. TF1 dépasse la sixième chaîne d’une courte tête avec Esprits Criminels. La série rassemble un peu moins de 5 millions de téléspectateurs (23% de part d’audience).Major Crimes, sur France 2, rassemble 2,1 millions de téléspectateurs, pour une part d’audience de 9,9%. Fantômas se déchaîne, diffusé sur France 3, effectue une part d’audience de 6,3%. 1,4 million de téléspectateurs sont restés fidèles à Louis de Funès, qui interprète le rôle-titre. Hollande à l’affût des préoccupations populaires (défilé 14 juillet, attentat, tour de France, colère des éleveurs de cochons  etc.) aurait proposé à TF1 une série quotidienne «  l’amour à l’Elysée » avec Trierweiler,  Ségolène, Gayet les autres, juste avant le journal de 20 heures avec Jean Pierre Foucault comme médiateur à suspens des tumultueuse relations amoureuses du monarque. Bref l’amour revisitée par la culture télévisuelle !




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol