Archive pour le Tag 'pourront'

« Tous les Français pourront être vaccinés d’ici la fin de l’été » : le mensonge criminel de Macron

« Tous les Français pourront être vaccinés d’ici la fin de l’été » : le mensonge criminel de Macron

Encore un énorme mensonge de Macron qui justifierait des poursuites judiciaires quand il affirme que tous les Français qui le souhaitent pourront se faire vacciner ici l’été. Or les chiffres le contredisent complètement. En effet jusque-là on a à peine vacciner 10 millions de personnes en trois mois. Au mieux dans les trois mois qui viennent on aura vacciné 15 à 20 millions de personnes.

Soit au total 25 à 35 millions de Français. Et encore à condition que les commandes passées au laboratoire soient effectivement respectées et à condition que la logistique suive puisque actuellement 30 % par exemple des doses sont immobilisés du faite précisément des défaillances logistiques. On voit donc mal comment 66 millions de Français pourraient être vaccinés d’ici l’été. En attendant cet attentisme et ses contradictions se traduisent par de nouvelles personnes contaminées et des mœurs supplémentaires dont la responsabilité impute directement au gouvernement et à Macron qui pour cette raison mériterait d’être jugé par la justice ordinaire et non par la très complaisante Haute Cour de justice composée d’élus ! Et Macron de continuer à mentir de façon éhontée voire criminelle.

« Pour cela, il faut une augmentation importante des livraisons dans les semaines à venir et les prochains mois et les commandes comme les mécanismes mis en place par les européens le permettra« , a assuré Emmanuel Macron dans une conférence de presse à l’issue du premier Conseil européen, retransmise sur BFMTV.

 

 » Ils ne pourront plus me rattraper » (Sarkozy)

 » Ils ne pourront plus me rattraper »  (Sarkozy)

 

Sarkozy  a changé (mais les français n’y croient pas d’après  un sondage) mais demeure toujours auusi arrogant ; il enterre déjà ses concurrents de l’UMP avant même que la course soit lancée.  Dans un entretien au Journal du Dimanche, publié dimanche 21 septembre, Nicolas Sarkozy a confirmé sa volonté de changer l’UMP, tout en gardant les mêmes locaux. « Je vais changer le nom du parti, mettre en place une nouvelle organisation, installer une relève et faire revenir les adhérents et donateurs pour redresser les comptes », a-t-il déclaré. « Si je réussis cette nouvelle formation, ils (Juppé et Fillon) ne pourront plus me rattraper », a estimé l’ancien chef de l’Etat. Au passage, Nicolas Sarkozy en profite pour égratigner les deux hommes. Il renvoie le maire de Bordeaux à son âge et à sa condamnation judiciaire, le député de Paris à sa défaite contre Jean-François Copé. « Ce n’est pas de ma faute s’il n’a pas réussi à combler le vide après mon départ », tacle-t-il. A quelques heures de sa venue sur France 2, pour sa première prise de parole public depuis l’annonce de son retour, Nicolas Sarkozy a affirmé qu’il ne voulait « être agressif avec personne » et qu’il était « sans arrogance ni esprit de revanche ». « Je n’annoncerai pas que je suis candidat à la présidentielle », a-t-il indiqué, ajoutant que « ce sera un autre temps. L’étape d’aujourd’hui, c’est de remettre ma famille politique au travail ». Interrogé sur son rôle en tant que futur chef de l’opposition, l’ex-président de la République a expliqué qu’il ne sera « pas agressif » à l’égard de François Hollande, « comme lui à mon endroit ». « Je n’ai pas envie de lui ressembler », a-t-il ajouté. Il ne peut cependant pas s’empêcher d’ironiser sur la popularité du chef de l’Etat : « mon audience sur Facebook fait le double de celle de la conférence de presse de Hollande », assure-t-il.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol