Archive pour le Tag 'pour excuse'

Depardieu : la filmographie pour excuse, un argument de faux cul !

 

 

Depardieu : la filmographie pour excuse, un  argument de faux cul !

 

Curieux argumentaires de quelques grands noms du spectacle (et de la droite) pour défendre Depardieu : sa filmographie. La notoriété artistique (au demeurant souvent bien dérisoire  au regard de l’histoire de l’art) serait donc à labri de la critique fiscale et de la nécessité d’une plus grande solidarité. Comme beaucoup de  politiques, trop d’ artistes reconnus marchent sur la tête et sont coupées des réalités économiques, sociales et mêmes sociétales.  Témoin d’ailleurs parfois des comportements complètement enfantins et ahurissants. Première observation, le talent n’est pas le génie ; il ya une grande différence mais beaucoup  procèdent  à l’amalgame tellement ils  ont la enflée par l’artificielle reconnaissance médiatique. Nombre d’artistes, avec le même talent,  n’ont pas eu la chance d’autres ; la très grande majorité vit très chichement parfois misérablement. Quelques dizaines visées par les mesures fiscales concernant les plus riches quand des dizaines de milliers parviennent juste à boucler les fins de mois. En fait,  un véritable scandale de la redistribution dans le métier artistique. Finalemenet le même scandale que dans l’ensemble de l’économie. Où les grands patrons s’octroient sans remord environ 5 millions de salaires (plus les stocks options et retraites chapeau) quand le salaire net de leurs employés les moins payés est de l’ordre de 1000 euros par mois. Non la filmographie n’est pas un argument pour apprécier le degré de citoyenneté d’un comédien. Personne ne peut être à labri de la critique. Ou alors il faut aussi admettre qu’un footballeur qui marque beaucoup de buts justifie les 20 millions annuels qu’il touche. On peut aimer le sport (en faire aussi c’est mieux) et être scandalisé par ces salaires irresponsables (finalemenet qui seront payés par les contribuables car presque tous les grands clubs européens sont en déficit). A force de pommade médiatique, nombre d’acteurs finissent par se prendre pour des intellectuels et se prononcent sur des sujets dont ils ignorent tout. Dernière en date, Brigitte bardot qui juge que Depardieu est victime d’acharnement injuste. Encore une intellectuelle qui sait ce qu’est la justice !

Depardieu : la filmographie pour excuse, un argument de faux cul !

Depardieu : la filmographie pour excuse, un  argument de faux cul !

 

Curieux argumentaires de quelques grands noms du spectacle (et de la droite) pour défendre Depardieu : sa filmographie. La notoriété artistique (au demeurant souvent bien dérisoire  au regard de l’histoire de l’art) serait donc à labri de la critique fiscale et de la nécessité d’une plus grande solidarité. Comme beaucoup de  politiques, trop d’ artistes reconnus marchent sur la tête et sont coupées des réalités économiques, sociales et mêmes sociétales.  Témoin d’ailleurs parfois des comportements complètement enfantins et ahurissants. Première observation, le talent n’est pas le génie ; il ya une grande différence mais beaucoup  procèdent  à l’amalgame tellement ils  ont la enflée par l’artificielle reconnaissance médiatique. Nombre d’artistes, avec le même talent,  n’ont pas eu la chance d’autres ; la très grande majorité vit très chichement parfois misérablement. Quelques dizaines visées par les mesures fiscales concernant les plus riches quand des dizaines de milliers parviennent juste à boucler les fins de mois. En fait,  un véritable scandale de la redistribution dans le métier artistique. Finalemenet le même scandale que dans l’ensemble de l’économie. Où les grands patrons s’octroient sans remord environ 5 millions de salaires (plus les stocks options et retraites chapeau) quand le salaire net de leurs employés les moins payés est de l’ordre de 1000 euros par mois. Non la filmographie n’est pas un argument pour apprécier le degré de citoyenneté d’un comédien. Personne ne peut être à labri de la critique. Ou alors il faut aussi admettre qu’un footballeur qui marque beaucoup de buts justifie les 20 millions annuels qu’il touche. On peut aimer le sport (en faire aussi c’est mieux) et être scandalisé par ces salaires irresponsables (finalemenet qui seront payés par les contribuables car presque tous les grands clubs européens sont en déficit). A force de pommade médiatique, nombre d’acteurs finissent par se prendre pour des intellectuels et se prononcent sur des sujets dont ils ignorent tout. Dernière en date, Brigitte bardot qui juge que Depardieu est victime d’acharnement injuste. Encore une intellectuelle qui sait ce qu’est la justice !




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol