Archive pour le Tag 'politique fiscale'

Les Français contre la politique fiscale du gouvernement : 56% des Français contre

Les Français contre la politique fiscale  du gouvernement : 56% des Français  contre

 

 

Paradoxalement comme pour la réforme du code du travail les Français sont plutôt contre les orientations du gouvernement en matière de fiscalité. Par contre, quand on examine les mesures une par une, l’opinion est nettement plus partagée. Ainsi si la suppression de la taxe d’habitation est très majoritairement approuvée, la suppression de l’impôt sur la fortune l’est également mais dans de moindres proportions. À noter une position majoritaire contre  quand on touche à l’assurance-vie ou aux intérêts du plan épargne logement. Selon un sondage Odoxa pour Les Echos et Radio classique,  Cinquante-six pour cent des personnes interrogées estiment “assez mauvaise” ou “très mauvaise” la politique fiscale menée par le président de la République Emmanuel Macron et le gouvernement, soit six points de plus que lors de la précédente enquête parue en juillet. Les opposants les plus farouches à cette politique sont les sympathisants de gauche et du Front national, tandis que 95% des sympathisants d‘En marche et 57% des sympathisants de droite disent la trouver “assez bonne” ou “très bonne”. En revanche, sur six propositions de réforme souhaitées par le gouvernement et soumises aux sondés, quatre obtiennent un taux d‘approbation supérieur à 50% : suppression de la taxe d‘habitation pour 80% des Français (70%), limitation du dispositif Pinel (60%), transformation de l‘ISF en impôt sur la fortune immobilière (54%) et vente des participations de l‘Etat dans les entreprises non stratégiques (58%). Les Français n‘approuvent pas en revanche l‘alourdissement de la fiscalité pour les contrats d‘assurance-vie supérieurs à 150.000 euros (62% y sont opposés). De même, l‘imposition des intérêts des Plans d’épargne logement (PEL) produits après dix ans au prélèvement forfaitaire unique de 30% est rejeté par 82% des Français. La question de la baisse des aides au logement souhaitée par le gouvernement n‘a pas été directement posée aux sondés. Mais 54% des sondés se disent d‘accord avec l‘opinion selon laquelle les aides au logement encouragent la hausse des loyers et des prix de l‘immobilier. Seuls les sympathisants de gauche ne sont pas d‘accord avec cette assertion (56%). Cette enquête a été réalisée par internet les 13 et 14 septembre auprès de 992 personnes âgées de 18 ans et plus.

Sondage- politique fiscale : 79% contre

Sondage- politique fiscale : 79% contre

 

Selon une  étude d’opinion  Le Monde .BFMTV une majorité de Français (57%) estime qu’il s’agit d’un acte citoyen de payer ses impôts, notamment l’impôt sur la fortune (ISF), l’impôt sur les sociétés, l’impôt sur le revenu ou encore les taxes sur l’alcool ou le tabac. Ces personnes estiment également que les impôts permettent de maintenir un service public significatif ou un haut niveau de protection sociale mais 25% jugent qu’aucune de ces raisons de les justifient. Pour les 43% restants, payer ses impôts n’est pas un acte citoyen et plusieurs catégories de prélèvements comme la TIPP, la CSG ou encore les droits de succession apparaissent injustifiées. Même si une majorité accepte le principe des impôts, 72% les jugent trop élevés et pesant trop sur les classes moyennes. De plus, 74% estiment qu’ils contribuent plus au système qu’ils n’en retirent d’avantages. « En d’autres termes, les Français voient ce qu’ils paient mais pas ce qu’ils reçoivent concrètement », indique Ipsos. La droite et la gauche sont jugées également responsables de la hausse de la pression fiscale car 78% des Français estiment que les impôts augmentent régulièrement depuis vingt ans, que cela soit la droite ou la gauche qui se trouve au pouvoir et ils sont 60% à estimer que les impôts avaient déjà augmenté avant l’élection de François Hollande.  Mais 79% condamnent la politique fiscale du gouvernement actuel, jugeant qu’elle n’est pas juste (79%), pas efficace pour réduire la dette et les déficits (80%) et pas conforme aux engagements de campagne (78%). La moitié des personnes se déclarant sympathisantes du Parti socialiste sont de cet avis. Ils sont également 85% à ne pas croire à une pause fiscale en 2015.  L’exil fiscal est condamné par 55% des Français, dont 84% des sympathisants du PS, mais sur les 45% qui le comprennent, il y a 59% de 18-24 ans et 72% parmi les sympathisants du Front National.  Concernant le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu, 66% y sont favorables, dont 25% de « très favorables », mais 14% y sont « très opposés ».  Enfin, s’agissant d’une taxation sur les transactions financières à l’échelle internationale, 58% l’estiment « souhaitable mais pas réaliste », 28% « souhaitable et réaliste » et 14% « pas souhaitable ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol