Archive pour le Tag 'policière'

Affaire Kerviel : c’est la policière qui est mise en examen !

Affaire Kerviel : c’est la policière qui est mise en examen !

 

Dans l’affaire de la Société générale l’indécent voir au ridicule. Une affaire qui démontre que la justice se couche devant la puissance de l’institution financière. Non seulement la justice continue de faire porter le chapeau au seul Kerviel en étouffant ses arguments sur la responsabilité de la banque concernant l’énormes de la perte de 5 milliards mais en plus la justice met  maintenant en examen la policière qui avait recueilli les confidences d’une magistrate qui mettait en cause la responsabilité de la banque. Certes juridiquement cette policière n’avait sans doute pas à enregistrer de manière clandestine cette magistrate mais au-delà de la forme reste le fond à savoir que la justice ne veut pas être impliquée de quelque manière que ce soit dans un scandale qu’elle tente d’étouffer . L’ancienne policière de la Brigade financière, Nathalie Le Roy, a donc été mise en examen à Lille le 16 août dans l’affaire de l’enregistrement, à son insu, d’une magistrate qui avait été produit devant la justice par la défense de l’ex-trader Jérôme Kerviel, a appris l’AFP vendredi de source judiciaire. Comme l’a révélé le Journal du Dimanche dimanche dernier, la policière a été mise en examen pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » dans cette instruction ouverte à Paris puis dépaysée à Lille après une plainte de cette magistrate du parquet de Paris, désormais à la retraite, Chantal de Leiris.   »Nathalie Le Roy a fait cela de manière tout à fait désintéressée. Tous les critères juridiques sont réunis pour qu’elle bénéficie du statut de lanceuse d’alerte », a commenté l’avocat de la policière Gilles-William Goldnadel. Chargée de l’enquête Kerviel, l’ancienne policière avait elle-même procédé à l’enregistrement, mi-juin 2015, lors d’un rendez-vous dans un café parisien avec cette magistrate, vice-procureur au parquet de Paris pendant l’enquête sur les agissements de Jérôme Kerviel à la Société générale. Durant cette conversation, la vice-procureur donnait du crédit à l’hypothèse d’une enquête biaisée en faveur de la banque, assurant que les juges étaient « sous la coupe » des avocats de la Société générale.  »La Société générale n’a pas eu prise sur moi, ni sur la Brigade financière », avait rectifié la magistrate publiquement, avant de porter plainte.

Nice : la policière Sandra Bertin, c’est qui ?

Nice : la policière Sandra Bertin, c’est qui ?

Sandra Bertin, policière municipale responsable du centre de vidéosurveillance de la ville, a engagé un bras de fer contre le ministère de l’Intérieur qu’elle accuse de pressions pour faire modifier son rapport. « J’ai été harcelée pendant une heure, on m’a ordonné de taper des positions spécifiques de la police nationale que je n’ai pas vues à l’écran », explique dans le JDD celle qui est visée par une plainte pour diffamation de Bernard Cazeneuve.  Très offensive à l’encontre du gouvernement, Sandra Bertin affiche un profil très engagé politiquement. Secrétaire générale de la section niçoise du syndicat autonome de la fonction publique territoriale, la policière ne cachait pas sa sympathie pour la droite sur les réseaux sociaux. Sur Internet, elle utilisait d’ailleurs un autre patronyme, Sandra Tardeil, son nom de jeune fille qu’elle utilise également dans le cadre de ses fonctions professionnelles. Sur son compte Facebook dont les règles de confidentialité permettaient à tout internaute de consulter les messages, elle ne cachait pas son affinité pour la politique de Christian Estrosi, président Les Républicains de la région PACA. Surtout, elle ne manquait pas de critiquer ouvertement l’action menée par l’exécutif. En septembre 2015, elle qualifiait ainsi de « pseudo politique socialo » la politique d’accueil des réfugiés sur le sol français. En février dernier, elle partageait une publicité concernant un « grand voyant médium » et y ajoutait le commentaire suivant pour tacler la ministre Najat Vallaud-Belkacem : « Je crois que j’ai trouvé le bras droit de Najat… Mdr (sic)« . Depuis, ses comptes sur les réseaux sociaux ont été rendus inaccessibles

 

(RTL)

Volkswagen enquête policière en Allemagne sur la tricherie

Volkswagen enquête policière en Allemagne sur la tricherie

Des perquisitions sont en cours en Allemagne pour recueillir des documents qui seraient susceptibles d’éclairer les responsabilités concernant la tricherie des émissions pelant polluantes lors des contrôles. Une enquête certainement indispensable car il semble bien que Volkswagen veuille masquer les responsabilités du management  dans cette affaire. On a en effet appris que  » spontanément « certains ingénieurs avaient déclaré être les seuls coupables. Une version évidemment qui ne peut être acceptée et qui sent  la manipulation pour exonérer de responsabilité la direction. Une manipulation déjà utilisée dans de grands groupes et notamment dans des grandes  banques lors de certains  scandales. Il est clair que la direction été nécessairement au courant puisque la tricherie portée sur plusieurs modèles concernant 1 million de véhicules. « Le but des perquisitions était de saisir des documents et des supports informatiques », susceptibles d’identifier les employés impliqués dans le trucage de onze millions de véhicules doté d’un logiciel trompant les contrôles anti-pollution, a expliqué le parquet dans un communiqué. Les « autres lieux » perquisitionnés ne sont pas précisés. Outre son siège et son usine de Wolfsburg, Volkswagen compte plusieurs autres sites dans la région de Basse-Saxe.  Depuis que ce scandale a éclaté, il y a presque trois semaines aux Etats-Unis, plusieurs enquêtes judiciaires ont été ouvertes contre Volkswagen, en Allemagne, mais aussi dans bon nombre d’autres pays, dont la France, où ces voitures truquées ont été vendues.  Le constructeur automobile, numéro un mondial regroupant pas moins de douze marques, a lancé aussi sa propre enquête en interne pour déterminer les responsabilités dans cette tromperie, qui visait à faire passer les voitures pour plus « vertes » qu’en réalité.

Montrouge : encore une policière tuée

Montrouge : encore une policière tuée

Au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo, c’est une policière municipale qui est aussi victime d’en fou. Ce qui pose la problématique générale de la violence où l’acte de tuerie semble se banaliser comme aux Etats-Unis par exemple. Dans cette affaire le terrorisme pourrait aussi être en cause. Après la multiplication des évènements ces dernières semaines, on ne saurait qualifier ces faits d’actes isolés ; la problématique est plus large, c’est une guerre démocratique  qui est déclarée par des voyous, des tarés et des endoctrinés. A cet égard il faut évidemment aussi regretter que cette policière municipale n’ait pas été armée. Un situation qui témoigne du décalage entre le dispositif policier et l’enjeu de la violence actuelle.   Une fusillade a éclaté à Montrouge, au sud de Paris, jeudi matin alors qu’il faisait encore nuit. Une jeune policière stagiaire, touchée par les tirs, est décédée aux alentours de 8 heures, des suites de ses blessures. Elle fait « l’honneur de la Nation » pour le Premier Ministre Manuel Valls. Un agent de la voirie a aussi été sérieusement blessé. Un homme de 52 ans a été interpellé dans la matinée, mais selon le ministre de l’Intérieur, le tireur est lui toujours en fuite. Un deuxième suspect a été placé en garde à vue. Les faits semblent indépendants de l’attaque menée la veille contre le journal Charlie Hebdo. Lors d’un point presse jeudi soir, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a affirmé :  »Aucun élément ne permet d’établir à ce stade un lien » entre l’attentat de Charlie Hebdo et Montrouge». Deux personnes sont actuellement en garde à vue. C’est la section anti-terroriste du parquet de Paris qui mène l’enquête. L’auteur des tirs était lourdement armé. Une enquête en flagrance des chefs d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique en relation avec une entreprise terroriste, tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste, infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste, vol avec arme en relation avec une entreprise terroriste a été ouverte. Un accident de la route s’est produit vers 7h30 jeudi matin à hauteur du 91 de l’avenue Pierre Brossolette à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine. Peu de temps après ce qui est décrit comme un simple accrochage, des policiers municipaux sont intervenus. C’est à ce moment-là, qu’un homme armé a tiré et blessé une policière municipale de 35 ans, ainsi qu’un agent de la voirie. La jeune femme est décédée des suites de ses blessures. Un chauffeur-livreur présent au moment de la fusillade s’est aussitôt porté au secours de la policière gisant à terre. Il a expliqué avoir entendu trois cou




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol