Archive pour le Tag 'pleureuses'

Contre le projet de déchéance de nationalité : le chœur des pleureuses de la vieille gauche

Contre le projet de déchéance de nationalité : le chœur des  pleureuses de la vieille gauche

 

Comme au plus beau temps des années préhistoriques de 1970, le cœur des pleureuses de la vieille gauche se reconstitue, non pas pour proposer mais,  comme d’habitude  pour protester contre Hollande (il est vrai qu’il y a des raisons !). ,  avec les motifs les plus contradictoires à propos du projet de déchéance de nationalité. Cette vieille gauche obsolète dont les Français ne veulent plus ;  vieille gauche par ailleurs sans doute responsable -mais malheureusement pas consciente- de la montée du Front National car le radicalisme de gauche présente une certaine porosité avec le radicalisme de droite. Ce n’est sans doute pas par hasard si Florian Philippot ancien Chevènementiste  est devenu numéro deux du Front National, pas par hasard aussi si des électeurs communistes ou socialistes  votent  aujourd’hui Front National. Les arguments utilisés en vrac : la déchéance de nationalité est inefficace, cette disposition existe déjà dans le Code civil,  pourquoi faire une révision constitutionnelle, la mesure va diviser les Français, la démocratie est menacée par l’état d’urgence, la déchéance est une proposition de droite etc.  Plus de 70 organisations non gouvernementales, dont plusieurs syndicats, ont lancé une pétition contre le projet du gouvernement d’inscrire dans la Constitution française la déchéance de nationalité pour faits de terrorisme. Effectivement la mesure est prévue dans l’article 23 7du Code civil, pourquoi s’en offusquer uniquement aujourd’hui ? Sans doute parce que son caractère constitutionnel va en renforcer la portée symbolique mais aussi opérationnelle. Contrairement à ce qui est affirmé cette mesure ne divise pas les Français puisque près de 90 % l’approuvent. D’une certaine manière la reconstitution du chœur des pleureuses de gauche ne peut que renforcer la pertinence de l’orientation tellement la posture gauchiste des protestataires a déçu ; posture qui  d’une certaine manière a contribué  discréditer des valeurs de gauche complètement abstraites et déconnectées  du contexte économique social et sociétal. Cette vieille gauche d’indignés permanents,  de protestataires systématiques, de bobos, c’est  la gauche ringarde qui entend se prévaloir d’une légitimité populaire qu’elle ne représente plus. D’une certaine manière le radicalisme extrémiste de cette gauche là est grandement responsable de la mort prochaine de la gauche politique et de son hypocrisie. En vrac les indignés permanents :   La CGT, le Syndicat de la magistrature et le Syndicat national des journalistes, la Fédération internationale des Ligues des droits de l’Homme, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) et le Planning familial La liste comprend des organismes de défense des migrants comme la Cimade et le Gisti et des collectifs et associations représentant des communautés issues de l’immigration ou luttant contre le racisme et l’islamophobie. « Pour nous, c’est définitivement non », écrivent ces organisations dans un communiqué commun publié mercredi. « Non au projet de déchéance de la nationalité, non à une démocratie sous état d’urgence, non à une réforme constitutionnelle imposée sans débat (…) Nous n’acceptons pas la gouvernance de la peur. «Même l’ancien énarque, Joxe, ancien  proche des milieux de gauche de l’OCI (D’où vient l’autre énarque Jospin) salue quant à lui l’appel aux parlementaires du Mouvement des jeunes socialistes contre ce projet.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol