Archive pour le Tag 'partir !'

Page 2 sur 2

Grèce : « Tsipras doit partir » (Sarkozy)

Grèce : « Tsipras  doit partir » (Sarkozy)

 

Comme d’habitude Sarkozy ne faiat pas dans la dentelle, il veut que Tsipras parte en cas de oui comme de non eu referendum. L’argumentaire est spécieux et uniquement destiné à prendre le contrepied de Hollande (par ailleurs au discours très ambigu). Accessoirement il sait sans complexe sur la démocratie grecque.  Quant à sa proposition de gouvernement économique européen, c’est l’arlésienne. Si les Grecs répondent « non » au référendum organisé dimanche sur le plan d’aide européen à leur pays, alors leur Premier ministre Alexis Tsipras devra « partir », a donc déclaré, samedi, l’ancien président français Nicolas Sarkozy devant environ 4.00O sympathisants et militants. Il était l’invité d’honneur, dans le Loir-et-Cher, de la Fête de la Violette, le rassemblement annuel de la Droite Forte, courant conservateur du parti Les Républicains. Selon lui, « M. Tsipras s’est mis dans une situation impossible. Si le peuple grec dit oui au plan que propose l’Europe, Tsipras est obligé de partir. Si les Grecs disent non, Tspiras ne peut plus négocier, parce qu’alors, il reviendrait négocier avec ses partenaires européens avec un mandat encore plus dur que celui d’avant le référendum ». « Aujourd’hui, la question est moins de savoir comment protéger la Grèce que comment on protège les 18 autres pays actuellement membres de la zone euro », a affirmé M. Sarkozy. Quel que soit le résultat du référendum, l’Union européenne devra se doter rapidement d’un gouvernement économique (…) pour poser les conditions d’une harmonisation de nos politiques économiques. Ça doit être fait vite et sur la base d’un axe franco-allemand indestructible », a déclaré samedi l’ancien président français. « Quelle que soit la décision des Grecs, je demande que soit convoqué un sommet des chefs d’Etats de la zone euro sans tarder et que nous décidions à 18 ou 19 de tirer les conséquences de tout ce qu’il s’est passé depuis la création de la monnaie unique », a-t-il poursuivi.  Nicolas Sarkozy a fustigé le gouvernement grec d’Alexis Tsipras, qui a appelé les Grecs à voter « non » au plan « argent frais contre réformes » proposé par les créanciers d’Athènes.  »Avec Mme (Angela) Merkel, nous avons tout fait pour que la Grèce ne sombre pas », a-t-il dit, en se référant à la première crise de la dette grecque, dans les années 2010-2012. « Mais il y a eu un fait nouveau (…) c’est que la Grèce s’est dotée d’un premier ministre qui ne partage aucune de nos valeurs », a-t-il poursuivi. « Un homme qui dit aux créanciers qu’il a peu à faire de ce qu’ils pensent. »  »Mais moi je veux dit au premier ministre grec, prenez garde monsieur, parce que les créanciers, ce sont les contribuables français et européens », a-t-il lancé. « Vous n’avez pas le droit de les insulter et vous n’avez pas le droit de fuir les responsabilités qui sont les vôtres. »

Fifa : « Blatter doit partir tout de suite » ( parlement européen)

Fifa : « Blatter  doit partir tout de suite » ( parlement européen)

 

 

Il dst clair que la décision de Blatter de démissionner mais de demeurer encore pour au moins six mois à la tête de l’organisation constitue une situation  intolérable. Quand on connait Blatter on sait qu’il fera tout pour éviter que le prochain congrès choisisse un  successeur vraiment décidé  à faire le mange. Pire il va évidemment tout faire  pour empêcher quelqu’un comme Platini de prendre la direction de la FIFA. L’objectif étant d’enterrer les affaires dans lesquelles Blatter est personnellement impliqué ( achats de voix, pots de vin, corruption de politiques etc.).  Du coup le parlement européen s’en mêle et réclame le départ immédiat de Blatter.  Se félicitant de la démission de ce dernier, ils ont voté à main levée une résolution exigeant que l’organisation choisisse « un président provisoire approprié pour (le) remplacer immédiatement ».  Le texte a été préparé conjointement par les sept groupes politiques de l’assemblée. Le Parlement européen estime ainsi que la Fifa a besoin de « crédibilité » pour mener des « réformes urgentes nécessaires ». Pour rappel, si Sepp Blatter a annoncé sa démission mardi 2 juin, juste après avoir été réélu pour un 5e mandat la semaine précédente, il restera en poste au moins jusqu’à la fin de l’année. Son successeur sera désigné entre décembre 2015 et mars 2016.  Les élus ont estimé « qu’il est depuis longtemps d’avis que la corruption au sein de la FIFA est endémique, systémique et profondément ancrée » Et de réclamer: « La FIFA doit mettre en place un système de décision transparent, équilibré et démocratique, y compris pour la désignation du nouveau Président ». Par ailleurs, le flot de démissions à la Fifa n’a pas été jugulé. Ce jeudi 11 juin , le directeur de la communication de la Fifa, Walter De Gregorio, a démissionné jeudi de son poste, « avec effet immédiat ».

 

A partir de 1% de croissance « on recrée de l’emploi », la preuve l’inversion du chômage (Sapin)

A  partir de 1% de croissance « on recrée de l’emploi », la preuve l’inversion du chômage (Sapin)

 

Il est impayable ce Sapin, le copain de Hollande. Pendant des mois il a soutenu l’inversion du chômage avec le succès que l’on sait. Et maintenant avec la même assurance et la même incompétence il assure contre l’avis de tous les experts ( et de l’UNEDIC) que même à 1% de croissance on peut recréer de l’emploi en France. Les économistes se trompent , lui, il a raison ;  c’est qu’il en connait un rayon en matière économique, lui,  l’énarque  qui a passé toute sa carrière en politique. D’ailleurs il suffirait pour cela de reprendre la proposition de la responsable des jeunes socialistes qui proposent tout simplement que les salariés prenne une année sabbatique pour faire de la place au chômeurs. Tiens une autre idée pour Sapin créer 5 millions d’empolis de fonctionnaires ( comme lui) ; bien sur certains esprits chagrins poseront la question du financement et même de l’utilité. On pourrait par exemple les employer à Pôle emploi, ce qui ferait un conseiller pour un chômeur ! A bah non puisqu’il n’y aurait plus de chômeurs. Il faut creuser mais l’idée de Sapin est loin d’être idiote. Pourquoi pas par exemple une  nouvelle loi Micron Macron pour libéraliser la profession des bedeaux ,  de gardiens de cimetières et autres rémouleurs.  Michel Sapin juge donc  que les économistes estimant qu’1,5% de croissance est nécessaire pour créer des emplois « se trompent ». Ce vendredi 13 février, le ministre des Finances Michel Sapin a estimé qu’à partir de 1% de croissance ,la prévision du gouvernement pour 2015, « on recrée de l’emploi ». Interrogé sur iTELE sur le fait que les économistes estiment qu’il faut 1,5% de croissance pour que l’économie commence à créer des emploi, le ministre des Finances a répondu : « les économistes se trompent comme tout le monde ». « Ce n’est pas exact, je pense qu’à partir de 1% on recrée de l’emploi », a-t-il ajouté.

 

Hollande doit partir !

Hollande doit démissionner  !

 

A  droite mais aussi à gauche y compris dans les rangs du PS, on s’interroge sur la capacité de Hollande à tenir encore trois ans avec des résultats économiques auusi catastrophiques. De fait tout est dans le rouge, fiscalité, chômage, déficit, croissance. Seulement 6% des Français souhaitent que Hollande se représente en 2017. Par ailleurs le PS qui a obtenu 14% aux élections européennes n’a en fait été soutenu que par 5% des Français en tenant compte des abstentions. Un bilan pathétique et calamiteux. Sentant sans doute la menace Hollande a fait une intervention télévisée uniquement pour affirmer que la constitution l’autorisait à se maintenir jusqu’en 2017. Juridiquement, c’est exact mais il ne dispose plus d’aucun légitimité populaire, le discrédit est total tant en France qu’à l’étranger. Sa politique es t un échec dramatique, même les impôts ne rentrent plus, il manque 14 milliards d’après la Cour des comptes ; L’austérité a  tué  la croissance, l’emploi et même l’impôt. Hollande conduit le pays vers la catastrophe économique,  sociale et maintenant politique avec le score du FN. En outre il est incapable d’incarner la fonction présidentielle avec efficacité et dignité. Ses petits jeux de mots de café du commerce, ses discours inaudibles, ses visites sur le « terrain »  sont ridicules. Hollande doit partir de lui-même ou alors il faut le contraindre à démissionner. Il suffirait de redonner la parole aux électeurs via un référendum. et il faut faire vite car les Français ne supportent plus le personnage et sa politique suicidaire. Sinon c’est la grande braderie des entreprises françaises qui va continuer, la politique industrielle qui va complètement s’écrouler,  le chômage qui va encore se développer, la compétitivité qui va être davantage étouffée. La France n’en peut plus de ce président, de ce gouvernement de fonctionnaires, incompétents et méprisants qui ne cessent de masquer le vide de leur politique par des réformes sociétales uniquement destinées aux bobos. Hollande, en dépit de son embonpoint retrouvé, flotte dans un costume de président trop grand pour lui. Il n’a pas la dimension, la compétence, le charisme, le courage qu’il faudrait surtout en cette période de crise. Hollande a trop menti, il s’est  trop contredit, s’est trop compromis avec les lobbies financiers, il n’est plus crédible même parmi ses amis. Avec Hollande jusqu’en 2017, c’est l’agonie assurée pour lui mais surtout pour la France. La défiance générale qui s’installe mine le moral tant des ménages que des entreprises, empêche  tout redressement, hypothèque l’avenir. Partout dans le pays doivent s’élever des voix pour réclamer ce départ de Hollande qui est un préalable à tout changement profond dans les domaines économiques, sociaux  et politiques.

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol