Archive pour le Tag 'parlent'

Union économique : Macron et Merkel à défaut de s’entendre parlent des Balkans

Union économique : Macron et Merkel à défaut de s’entendre  parlent  des Balkans

Aujourd’hui l’Allemagne et la France sont à peu près en désaccord sur tout concernant l’union économique notamment vis-à-vis du Brexit, du climat ou encore des négociations avec les États-Unis. Sans doute pour donner le sentiment que le couple franco-allemand se porte bien, Angela Merkel et Macron ont affiché leur accord sur les Balkans ! “Je suis heureux d’être aujourd’hui à Berlin et de poursuivre les initiatives communes que nous menons sur plusieurs sujets”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une déclaration à la presse. “Il y a quelques semaines vous étiez à Paris pour qu’ensemble nous puissions discuter avec la Chine”. “Aujourd’hui nous traitons ensemble d’un sujet européen au premier chef, je pense que c’est comme ça que nous concevons l’efficacité de la relation franco-allemande et notre volonté de faire ensemble”, a-t-il ajouté. A ses côtés, Angela Merkel a insisté sur la volonté de travailler “ensemble” sur la problématique des Balkans. Ces dernières semaines, des divergences entre Paris et Berlin sont apparues clairement, notamment lors du Conseil européen extraordinaire du 10 avril, sur la date à laquelle devait être reportée la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne – Emmanuel Macron plaidait pour un délai court, Angela Merkel pour une durée plus longue. Quelques jours plus tard, le chef de l’Etat français marquait une nouvelle fois clairement sa différence avec Berlin en s’opposant à l’ouverture des négociations commerciales entre l’UE et les Etats-Unis, invoquant le retrait de Washington de l’accord de Paris sur le climat.

Macron et Merkel à défaut de s’entendre sur l’union économique parlent des Balkans !

Macron et Merkel à défaut de s’entendre sur l’union économique parlent  des Balkans

Aujourd’hui l’Allemagne et la France sont à peu près en désaccord sur tout concernant l’union économique notamment vis-à-vis du Brexit, du climat ou encore des négociations avec les États-Unis. Sans doute pour donner le sentiment que le couple franco-allemand se porte bien, Angela Merkel et Macon ont affiché leur accord sur les Balkans ! “Je suis heureux d’être aujourd’hui à Berlin et de poursuivre les initiatives communes que nous menons sur plusieurs sujets”, a déclaré Emmanuel Macron lors d’une déclaration à la presse. “Il y a quelques semaines vous étiez à Paris pour qu’ensemble nous puissions discuter avec la Chine”. “Aujourd’hui nous traitons ensemble d’un sujet européen au premier chef, je pense que c’est comme ça que nous concevons l’efficacité de la relation franco-allemande et notre volonté de faire ensemble”, a-t-il ajouté. A ses côtés, Angela Merkel a insisté sur la volonté de travailler “ensemble” sur la problématique des Balkans. Ces dernières semaines, des divergences entre Paris et Berlin sont apparues clairement, notamment lors du Conseil européen extraordinaire du 10 avril, sur la date à laquelle devait être reportée la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne – Emmanuel Macron plaidait pour un délai court, Angela Merkel pour une durée plus longue. Quelques jours plus tard, le chef de l’Etat français marquait une nouvelle fois clairement sa différence avec Berlin en s’opposant à l’ouverture des négociations commerciales entre l’UE et les Etats-Unis, invoquant le retrait de Washington de l’accord de Paris sur le climat.

Crash de l’A320 : trop de ministres qui parlent

Crash de l’A320 : trop de ministres qui parlent

 

Un drame épouvantable mais c’est pas une  raison pour que Hollande , Valls, Cazeneuve, Vidalies, Ségolène se mobilisent à   ce point. A plusieurs reprise Hollande a cru bon de s’exprimer publiquement, de même que Valls !  Esprit du 11 janvier es-tu là ?  Et pour dire quoi ? A Peu  près rien car ils ne savaient rien des raisons de cet accident. Sur place on a déclenché le ministre de intérieur, des transports, Ségolène aussi ; On se demande bien ce que fait là la ministre de l’écologie moins prompte à réagir quand il s’agit de dossier chaud politiquement comme pour la pollution, Fessenheim ou Sivens. Il faudrait que Hollande et Valls arrêtent de mobiliser les médias pour s’exprimer sur tout et sur rien. Cela devient insupportable. On comprend bien qu’ils n’ont pas grand-chose à dire sur la situation économique et sociale ( le secteur manufacturier- production des usines- vient encore de chuter en mars et le chômage augmentera encore sans doute). Ils n’ont rien à dire sur la débâcle aux élections départementales. Ils n’ont rien à dire quant à leur dégringolade des les sondages de popularité. Pas une  raison pour mobiliser ainsi les médias  pas moins de 5 ministres  puis ont évoqué à tour de rôle des « images dramatiques », celles d’un « drame épouvantable », lors d’un point presse à Seyne-les-Alpes. « Ce que nous venons de voir en survolant le lieu du crash, ce sont des images d’horreur, c’est un drame épouvantable. (…) Nous ignorons encore les origines précises et les causes de ce drame », a déclaré Frank-Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères, en exprimant sa reconnaissance « à nos amis français » pour leur aide.  « Nous venons de voir des images dramatiques qui nous laissent sous le choc », a ajouté le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt. La ministre espagnole des Transports, Ana Pastor, a elle aussi dit son « état de choc car le site du drame est vraiment affreux ». Ces trois ministres étaient accompagnés de Bernard Cazeneuve et Ségolène Royal, les ministres de l’Intérieur, de l’Ecologie et des Transports. Ils ont dit leur « compassion » et leur souhait d’accueillir les familles des victimes, dès ce mercredi, « dans les meilleures conditions ».




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol