Archive pour le Tag 'Parkings'

Parkings : facturation au quart d’heure…. ensuite à la minute ?

Parkings : facturation au quart d’heure…. ensuite à la minute ?

Il faut désengorger les villes alors ce sera désormais la facturation au quart d’heure. Ensuite peut-être même à la minute et même dans la rue. Ce qui permettrait de faire payer les véhicules arrétés  aux feux rouges. Mais comme dit Macron  « c’est pur redonner du pouvoir d’achat aux français».  À compter de ce 1er juillet, les automobilistes risquent de passer un sale quart d’heure. L’association UFC – Que Choisir a comparé les prix de près de 600 parkings, dans 183 villes de France. Résultat : entre le mois de septembre 2013 – juste avant le vote de la réforme – et le mois de juin 2015, le prix moyen d’une heure de stationnement a grimpé de 7,5%. C’est beaucoup plus que les 0,8% d’inflation sur la période. Le prix moyen d’une heure de stationnement est passé d’1,90 euro en 2013 à 2,04 euros en 2015, soit 14 centimes de plus. À l’origine, le but de la manœuvre c’était de ne pas vous faire payer deux heures stationnement, si votre voiture restait seulement une heure et cinq minutes au parking. On facture au quart d’heure et non plus à l’heure, pour redonner du pouvoir d’achat aux Français. Sauf que les gestionnaires de parking, qui sont déjà passés à la facturation au quart d’heure, ont gonflé leurs tarifs de 17% en moyenne pour une heure. On enregistre même jusqu’à 25% de hausse. Ce qui est frappant, c’est que les prix des parking varient vraiment selon les villes. En deux ans, les tarifs se sont envolés de 19% à Bordeaux, de 14% à Lyon et de 11% à paris. Nous payons dans la capitale 3,70 euros de l’heure, contre 1,60 euro à Nancy. Cette dernière, comme Grenoble, a fait le choix de ne pas augmenter ses tarifs. Les exploitants de parking se défendent. Ils expliquent que la loi les oblige à gérer leur parc pour atteindre l’équilibre économique, et que certaines collectivités accordent aussi des places gratuites dans certains cas. Reste que nous n’avons pas le choix. À Paris, 85.000 places de stationnement ont été supprimées en dix ans, pour « désengorger » la ville. À Marseille, Strasbourg et Rennes, la moitié des places de stationnement payant sont maintenant des parkings. Nous sommes donc de plus en plus obligés de passer par la case parking.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol