Archive pour le Tag 'parfum'

« Phobie administrative » le nouveau parfum de Thomas Thévenoud

« Phobie administrative » le nouveau parfum de Thomas Thévenoud

 

« Phobie administrative » le mal dont souffrait Thomas Thévenoud, ancien secrétaire d’État au Commerce extérieur, qui avait oublié de régler ses impôts. Un mal profond et officiel puisque cette expression phobie administrative a été déposée par Thomas Thévenoud lui-même, auprès de l’Institut national de la propriété intellectuelle (INPI), révèle M6.Sur le document de l’INPI figurent les caractéristiques de cette « marque verbale » que Thomas Thévenoud peut utiliser pour des produits et services comme la « publicité », « les conseils en construction » et les « services juridiques ».  Visiblement Thomas Thévenot semble vouloir faire une exploitation commerciale de son nouveau concept soit dans le domaine médical pour parrainer le développement d’une thérapie guérissant les oublis fiscaux, par exemple des suppositoires pour rendre moins douloureuse la fiscalité soit encore pour développer une marque de parfum enivrant comme celui du pouvoir. En tout cas l’intéressé ne manque pas de culot voire d’humour approximatif.

Macron: »Faucille et nez crochu» ou le parfum des années 30

Macron: »Faucille et nez crochu»  ou le parfum des années 30

Certaines insultes et certaines caricatures ne sont pas sans rappeler le détestable parfum des années 30. Un parfum qui se répand dangereusement en Europe avec la montée de la xénophobie, la désignation de l’immigré comme bouc émissaire, la démagogie populiste comme remède, la remise en cause des institutions voire de la démocratie quand on s’attaque aux médias et à la justice. Finalement,  la même dérive que celle de Trump qu’approuvent d’ailleurs le Front National et les plus réactionnaires des Républicains. Censé incarné l’offensive de la droite contre Emmanuel Macron, un visuel diffusé vendredi sur le compte Twitter des Républicains a provoqué l’indignation des internautes. En représentant Emmanuel Macron en banquier en haut de forme et au nez crochu, faucille soviétique en main, le parti de François Fillon voulait dénoncer son passé dans la finance et les nombreux ralliements venus de la gauche, notamment de l’ancien premier secrétaire du Parti communiste, Robert Hue. Mais les internautes y ont vu une ressemblance avec les caricatures antisémites des années 30.

 

Un journaliste menacé : parfum d’années 30 !

Un journaliste menacé : parfum d’années 30 !

Crise économique bien sûr mais tout autant crise des valeurs et un climat délétère qui s’installe. Dernier exemple la chasse à un journaliste. L’auteur d’une pétition, publiée sur le site change.org, s’indigne que Frédéric Haziza travaille à la fois pour Radio J, auto-proclamée « radio de la communauté juive » et La Chaîne Parlementaire (LCP) du service public, et demande son « exclusion de LCP pour fautes professionnelles » en raison de « son incompétence, son tribalisme, sa partialité » ou encore son « agressivité ».  Jeudi soir, près de 1.700 personnes avaient signé cette pétition, notamment relayée sur Twitter par Serge Ayoub, fondateur du groupe d’extrême droite Troisième voie récemment dissous par le gouvernement.  Cette polémique a ouvert la voie à un flot de tweets antisémites.  La ministre écologiste Cécile Duflot, le président socialiste de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, le numéro un du PS Harlem Désir, celui de l’UMP Jean-François Copé, ainsi que le coprésident du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du groupe EELV à l’Assemblée François de Rugy, ou encore d’anciens ministres de Nicolas Sarkozy comme Xavier Bertrand ou Frédéric Lefebvre ont apporté leur soutien sur Twitter à Frédéric Haziza.  Début 2013, le journaliste avait porté plainte contre X pour « injure publique » à caractère racial après avoir été la cible d’insultes sur le site internet d’Alain Soral, ancien membre du FN.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol