Archive pour le Tag 'parcs ?'

Des parcs naturels menacés

Des parcs naturels menacés

 

En 40 ans,  de l’ordre de 50% des espèces animales ont disparu, c’est le cas par exemple des oiseaux ; la destruction de la faune suit ce processus de destruction ou plutôt constitue un facteur explicatif du phénomène précédent. En cause des zones dites protégées qui sont agressées par l’activité humaine dans les pays en développement et dans les pays riches ;  exemple l’ implantation d’éolienne destructrices d’insectes et d’oiseaux près des parcs naturel. Globalement,  Un tiers de la superficie des espaces protégés pour préserver la faune et la flore est menacée par l’activité humaine, écrivent des scientifiques dans la dernière livraison de la revue Science, parue jeudi. “Six millions de km2 – soit 32,8% – des aires protégées sont soumis à une intense pression humaine”, soulignent ces chercheurs de l’Université du Queensland en Australie. Ces menaces découlent de la construction de routes, de villes, de fermes et de lignes ferroviaires, observent-ils. Les zones les plus à risque sont les mangroves, les forêts méditerranéennes et certaines prairies et savanes. James Watson, professeur à l’Université du Queensland et l’un des auteurs de l’étude, s’est dit “stupéfait” par le constat. “Les gouvernements affirment que ces zones sont protégées pour le bien de la nature alors qu’en réalité, elles ne le sont pas”, déclare-t-il. A titre d’exemples, l’étude publie des images satellite attestant du développement de la ville de Kamianets-Podilskyi, au sein d’un parc naturel en Ukraine, des routes sillonnant le part national de Mikumi en Tanzanie ou des fermes et autres bâtiments construits dans le parc national de Dadohaehaesang en Corée du Sud. En 2010, près de 200 pays se sont engagés à sanctuariser au moins 17% de la surface terrestre dans des espaces protégés d’ici 2020 afin de protéger les animaux et végétaux de la pollution, de la déforestation ou du changement climatique. Au total, d’après les Etats, la superficie des zones protégées a à peu près doublé depuis le début des années 1990 et représente aujourd’hui 15% de la surface terrestre, grâce à plus de 200.000 espaces préservés.

La fin des parcs éoliens allemands avec le coup d’arrêt aux subventions

La fin des parcs éoliens allemands avec le coup d’arrêt aux subventions

L’énergie éolienne est l’élément le plus important de la transition énergétique verte de l’Allemagne. La fin des subventions pour les éoliennes pour les plus anciennes menace d’innombrables parcs éoliens. En 2023, plus d’un quart des parcs éoliens terrestres allemands auront disparu. Plusieurs milliers d’éoliennes en Allemagne devraient être fermées au cours de la prochaine décennie car elles ne recevront plus de subventions.  »Si les prix de l’électricité n’augmentent pas au cours de la prochaine décennie, seules quelques usines survivront sur le marché sans subventions », indique une analyse du cabinet de conseil basé à Berlin, Energy Brainpool. Cette évaluation est partagée par la plupart des professionnels.  »En tout cas, d’ici 2020, la fermeture des installations existantes est plus ou moins prévisible », conclut un article de plusieurs économistes du Centre Helmholtz pour la recherche environnementale à Leipzig. Le point d’achoppement est le prix de l’électricité de 2021, que personne ne connaît aujourd’hui. Les anciennes éoliennes qui fonctionnent depuis 20 ans ou plus perdront leurs subventions en vertu de la loi sur les énergies renouvelables (EEG), mais pas leur permis d’exploitation. Elles pourraient continuer à produire de l’électricité si elles étaient rentables. Comme toutes les anciennes technologies, après 20 ans d’usure, les éoliennes sont sujettes aux réparations et demandent plus d’entretien que les nouveaux produits. Les coûts d’exploitation sont également plus élevés. Le prix actuel de l’électricité d’environ trois cents le kilowattheure ne suffirait pas à faire fonctionner les parcs éoliens – avec peut-être quelques exceptions dans des endroits particulièrement bien situés. En 2021 seulement, 5 700 éoliennes d’une capacité de 4 500 mégawatts seront fermées. Dans les années suivantes, de 2 000 à 3 000 mégawatts seront déclassés par an. L’Association allemande de l’énergie éolienne estime que d’ici 2023 environ 14 000 mégawatts de capacité installée auront disparu. Ce serait plus d’un quart de la capacité actuelle d’énergie éolienne terrestre qui serait éliminée. Le plan d’expansion prévu pour l’énergie éolienne terrestre prévoit l’installation de 2 900 mégawatts d’énergie en 2020 et les années suivantes. Mais c’est du brut, pas du net. Les installations déclassées et démantelées ne sont pas prises en compte. À la lumière de la situation actuelle, il y aura plus de capacité éolienne qui sera déclassée que de nouvelle capacité ajoutée. L’énergie éolienne terrestre diminuerait et ne croîtrait pas.

via The Global Warming Policy Forum (GWPF)

http://ift.tt/2gYjVSI

October 31, 2017 at 05:48AM

 

Cigarettes : interdiction interdite dans les parcs ?

Cigarettes : interdiction interdite dans les parcs ?

Une expérimentation sera faite au parce Montsouris à Paris puis éventuellement étendue. On envisage aussi une taxe sur les mégots de cigarettes. Si la lutte contre le tabagisme est nécessaire pour autant mieux vaudrait interdire complètement le tabac que accumuler des meures de plus en plus restrictives et ridicules. Bientôt viendra sans doute auusi l’interdiction de fumer dans la rue, pourquoi alors tout simplement ne pas interdire d’acheter (et de vendre) ? L’interdiction de fumer dans les aires de jeu pour enfants va commencer samedi dans le Parc Montsouris. Elle fera l’objet d’un test pendant un an, avant une éventuelle généralisation   Le vœu avait été voté en début d’été au conseil du 14e, puis au conseil de Paris. Et son application n’a pas tardé : l’interdiction de la cigarette en plein air dans les parcs parisiens va être testée à partir du 18 octobre dans le Parc Montsouris dans le 14e, dans les deux aires de jeux que compte cet espace vert. Une signalétique vient d’être mise en place et les agents du parc ont été formés. Il n’est pas question de verbaliser pour l’instant. Les gardiens expliqueront et orienteront les parents fumeurs vers des éteignoirs qui ont été installés. « L’expérimentation durera une année et à l’issue, j’espère, qu’il y aura une généralisation », explique Valérie Maupas, adjointe (PS) à la maire du 14e chargée des espaces verts, à l’origine de cette initiative. L’objectif : débarrasser les espaces de jeux des mégots (qui n’a pas déjà vu un bambin de 2 ans ramasser une clope éteinte dans un bac à sable?), et « ne pas confronter les enfants à la cigarette, dès leur plus jeune âge ».

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol