Archive pour le Tag 'OQTF:'

Attaque Synagogue de Rouen : le responsable sous OQTF

Synagogue de Rouen : le responsable visé par une OQTF 

L’auteur de l’attaque de la synagogue de Rouen était un étranger visé par un OQTF. L’incendiaire avait formulé en 2022 une demande de titre de séjour « étranger malade » mais celui-ci avait été refusé en préfecture après consultation d’un médecin.

Dans la foulée, ce clandestin avait fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière et son recours avait été rejeté fin janvier par le tribunal administratif. En théorie, il avait un mois pour quitter le paysDans la foulée, ce clandestin avait fait l’objet d’un arrêté de reconduite à la frontière et son recours avait été rejeté fin janvier par le tribunal administratif. En théorie, il avait un mois pour quitter le pays. « À noter toutefois le faible taux de retour au faible taux des reconduites effectives , selon les propres chiffres de Beauvau, sous la barre des 20 %, avec 20.000 expulsions sur 110.000 mesures prises en 2023.

Les investigations visant à éclaircir les motivations du suspect se poursuivent dans le cadre de l’enquête ouverte par le parquet de Rouen pour « incendie volontaire en raison de la religion » et « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique ». Une seconde enquête est menée par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) sur les conditions d’usage de l’arme par le policier auteur du tir, qui a été placé en garde à vue comme le veut la procédure. Mais déjà, les images de la vidéoprotection « établissent qu’il en a fait usage dans les conditions permises par le code de la sécurité intérieur », a déclaré le procureur, précisant que sa garde à vue serait levée dès la fin de son audition.

« Je veux le féliciter et il sera décoré par la République. » a déclaré Darmanin.  

Mort d’une agricultrice et de sa fille : les trois occupants de la voiture étaient sous OQTF

Mort d’une agricultrice et de sa fille : les trois occupants de la voiture étaient sous OQTF

Une terrible nouvelle que le décès de cette agricultrice qui participait au mouvement de protestation des agriculteurs d’autant que sa fille est aussi décédée. Bien sûr c’est une conséquence indirecte de la grave crise qui secoue l’agriculture et on ne peut s’empêcher de se demander pourquoi les trois passagers présents dans la voiture responsable étaient encore en France alors qu’ils étaient sous l’obligation   de quitter le territoire.

 

Les trois suspects interpellés après la collision qui a coûté la vie à une agricultrice et à sa fille ce mardi matin étaient sous le coup d’une obligation de quitter le territoire (OQTF), a appris Le Figaro d’une source proche de l’enquête confirmant une information du Parisien . Tous de nationalité arménienne, ils avaient déposé une demande d’asile en France qui leur avait été refusée en 2022. Ils avaient engagé des recours contre cette décision mais avaient à nouveau été déboutés de leur demande en 2023, et une OQTF avait été prise à leur encontre. «Ils n’étaient toutefois pas connus pour des troubles à l’ordre public», précise notre source proche de l’enquête.

Expulsions OQTF: Olivier Véran ment, comme pour les masques

Expulsions OQTF: Olivier Véran ment, comme pour les masques

Olivier Véran continu de mentir avec un aplomb insoutenable en affirmant que l’objectif de reconduire à la frontière 100 % des OQTF. À peu près le même culot que pour les masques : le mensonge permanent pour philosophie. Tous les chiffres qu’il affirme sont complètement faux et reporter l’inaction du gouvernement sur la responsabilité étrangère relève de l’hypocrisie.

Le porte-parole du gouvernement Olivier Véran a maintenu dimanche l’objectif d’exécuter la totalité des obligations de quitter le territoire français (OQTF), une semaine après le meurtre atroce de Lola, 12 ans. Evoquée en octobre 2019 par Emmanuel Macron dans un entretien à Valeurs actuelle, cette promesse a été maintes fois rappelée par la droite et l’extrême droite ces derniers jours. Mais
«Nous voulons vraiment atteindre cet objectif total», a assuré Olivier Véran interrogé par CNews-Europe1-Les Échos. Le porte-parole a précisé que le taux d’exécution des OQTF «est remonté très nettement cette année». «On a fait du fois 20 par exemple cette année par rapport à l’année dernière sur les expulsions d’Algériens», a-t-il remarqué.

«Quel est le blocage ? il ne vient pas de notre capacité à expulser des gens qui n’ont plus leur place sur le territoire national, le blocage, il vient de la capacité de faire accepter par les pays destinataires, les personnes qui relèvent de leur nationalité», a développé Avec aplomb le porte-parole du gouvernement. Faut-il rappeler que c’est le même Olivier véran qui avait affirmé à l’occasion « que les masques n’étaient pas nécessaires » !Et rapidement le contraire ensuite.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol