Archive pour le Tag 'officiels'

France- Coronavirus : deux nouveaux cas …… officiels

France- Coronavirus : deux nouveaux cas …… officiels

 

 

Hier dans tous les médias des responsables politiques et sanitaires déclaraient avec une certaine solennité qu’il n’y avait plus aucun cas en France et qu’évidemment la situation était totalement sous contrôle . Une situation idyllique vite démentie puisque hier soir deux nouveaux de cas de contamination au coronavirus ont été enregistrés en France, a annoncé mardi le directeur général de la santé Jérôme Salomon. Cette affaire d’exception française supposée ressemble fort à l’histoire du nuage de Tchernobyl dont un ministre avait déclaré qu’il ne pouvait pas franchir la frontière française. Il est clair que s’il y a des cas dans des pays voisins notamment en Italie mais aussi en Espagne, en Autriche notamment, on voit mal pourquoi la France ne pourrait pas non plus être concernée.

De ce point de vue les déclarations des autorités publiques et même sanitaires sont à la fois assez insignifiantes et irresponsables. Insignifiantes parce que poussés par les médias, nombre de responsables sanitaires disent  tout et n’importe quoi alors qu’ils ne connaissent pas grand-chose. En effet,  est-il utile de rappeler qu’on ne connaît pas l’origine du virus, son temps  d’incubation qui varie selon les avis de cinq jours à un mois, le mode de propagation; et même sur les symptômes, tout le monde n’est pas d’accord par exemple sur le fait que la présence d’un rhume est incompatible avec le Coronavirus. Évidemment des traitements existent et sont même efficaces pour traiter les conséquences mais le vaccin, lui, ne sera pas opérationnel avant des mois voire un an.

En réalité les déclarations des autorités publiques et sanitaires sont surtout de nature politique. Elle vise à montrer que le pouvoir a la situation bien en main. Par ailleurs, les préoccupations du business prennent le pas sur la santé. En effet la croissance prévue de l’activité économique est déjà insignifiante, sans doute moins de 1 %. Dès lors, il ne faut surtout pas décourager les acteurs économiques en leur affirmant que tout va bien. Il semble bien que dans les milieux boursiers, on soit moins sensible à ce discours fait pour endormir puisque la bourse vient d’enregistrer deux jours de très forte baisse et ce n’est sans doute pas fini ; en raison du virus chinois de gros investisseurs vont prendre des bénéfices en faisant tomber encore la cote. Contrairement à ce qu’affirme la plupart des grands médias la situation est donc loin d’être sous contrôle du point de vue sanitaire et pourrait même constituer l’étincelle qui provoque des explosions au plan d’une économie déjà fortement affaiblie.

“Nous avons ce soir deux nouveaux cas, nous avons donc 14 cas confirmés: deux personnes hospitalisées, onze guéries et un décédé”, a précisé le Pr Salomon lors d’un point de situation sur le Covid-19.

Concernant ces nouveaux cas, il s’agit d’une jeune femme chinoise revenue de Chine le 7 février et hospitalisée à Paris et qui a “un tableau très rassurant” – “Elle est négative mais avec des traces de guérison récente (…) Cette personne va très bien”, a-t-il précisé.

“Le 14e cas vient de nous être signalé (…), il s’agit d’un homme français qui rentre d’un séjour en Lombardie et qui est actuellement hospitalisé en région Auvergne-Rhône-Alpes-Alpes”, a-t-il ajouté. “Son état n’inspire pas d’inquiétude.” Bien évidemment comme dans d’autres pays, il y a sans doute d’autres porteurs du virus en France qui n’ont pas encore été détectées.

Coronavirus: 717 décès officiels

Coronavirus: 717 décès officiels

Les chiffres ne cessent de croître démontrant ainsi que l’épidémie est loin d’être contrôlée en Chine. Des chiffres par ailleurs plein d’incertitudes comte tenu de leur caractère politique. Par contre, il est intéressant de noter qu’à marge d’erreur constante, le virus prend de l’ampleur. officiellement d’après les autorités chinoises, l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV a causé des  décès supplémentaires en Chine mercredi, portant à717 le nombre de cas mortels dans le pays, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires chinoises, alors que les Etats-Unis ont placé en quarantaine plus de 500 ressortissants rapatriés de Wuhan.

Dans un communiqué, la Commission nationale chinoise de la santé a rapporté que 3.694 cas de contamination supplémentaires ont été recensés au soir du 5 février, portant à 28.018 le nombre total de cas d’infection confirmés dans le pays. En fait d’après certains experts, les chiffres pourraient être multipliés par 10.

Cette annonce intervient alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi qu’il n’existait pour l’heure aucun traitement efficace connu contre le coronavirus 2019-nCoV. La quasi totalité des cas mortels du coronavirus ont été rapportés en Chine, principalement dans la province du Hubei, le foyer de l’épidémie.

Les autorités sanitaires du Hubei ont fait part jeudi de 70 décès et de 2.987 cas d’infection supplémentaires en une journée, portant à 549 le nombre de décès et à 19.665 le nombre de cas liés au virus dans la province. Les autres décès liés au virus survenus mercredi en Chine ont été signalés dans la ville de Tianjin, dans la province de Heilongjiang dans le nord-est du pays, et dans la province de Guizhou dans le sud-ouest.

Coronavirus: 563 décès officiels

Coronavirus: 563 décès officiels

Les chiffres ne cessent de croître démontrant ainsi que l’épidémie est loin d’être contrôlée en Chine. Des chiffres par ailleurs plein d’incertitudes comte tenu de leur caractère politique. Par contre, il est intéressant de noter qu’à marge d’erreur constante, le virus prend de l’ampleur. officiellement d’après les autorités chinoises, l’épidémie de coronavirus 2019-nCoV a causé 73 décès supplémentaires en Chine mercredi, portant à 563 le nombre de cas mortels dans le pays, ont annoncé jeudi les autorités sanitaires chinoises, alors que les Etats-Unis ont placé en quarantaine plus de 500 ressortissants rapatriés de Wuhan.

Dans un communiqué, la Commission nationale chinoise de la santé a rapporté que 3.694 cas de contamination supplémentaires ont été recensés au soir du 5 février, portant à 28.018 le nombre total de cas d’infection confirmés dans le pays. En fait d’après certains experts, les chiffres pourraient être multipliés par 10.

Cette annonce intervient alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré mercredi qu’il n’existait pour l’heure aucun traitement efficace connu contre le coronavirus 2019-nCoV. La quasi totalité des cas mortels du coronavirus ont été rapportés en Chine, principalement dans la province du Hubei, le foyer de l’épidémie.

Les autorités sanitaires du Hubei ont fait part jeudi de 70 décès et de 2.987 cas d’infection supplémentaires en une journée, portant à 549 le nombre de décès et à 19.665 le nombre de cas liés au virus dans la province. Les autres décès liés au virus survenus mercredi en Chine ont été signalés dans la ville de Tianjin, dans la province de Heilongjiang dans le nord-est du pays, et dans la province de Guizhou dans le sud-ouest.

Les voyages officiels présidentiels : du cirque à usage interne

Les voyages officiels  présidentiels : du cirque à usage interne

 

Une trentaine de voyages officiels déjà effectués par Macron et autant à peu près de réceptions. De quoi affirmer uen posture internationale dans le concert des hommes et femmes forts du monde. La tâche n’est pas facile pour un petit pays comme la France qui parle haut mais pèse désormais peu économiquement par rapport à Poutine, Trump, aux dirigeants de nouveaux pays comme l’Inde ou la Chine. Du coup,  c’est l’occasion de tenter de se comparer aux grands et de solliciter la presse bienveillante française qui s’attache surtout au coté anecdotique et médiatique de ces visites. Pendant quelques jours, c’est aussi le moyen d’éclipser les problème nationaux autrement plus concrets à résoudre dans la mesure où la voix de la France sur le plan national influence peu la diplomatie mondiale (voir par exemple  la quasi absence de la France au moyen orient ou  en Corée) . Pour Macron, c’est une manière de se tailler un costume de leader international. Dans son cas,  la posture est plus importante que le fond. Témoin l’échec total de ses propositions vis-à-vis de Trump qui en fait des tonnes avec des « zamours »  diplomatiques pour dissimuler les divergences.  Pour Franck Louvrier, ex-conseiller en communication du chef de l’État, Macron c’est un primo-accédant, donc il lui faut se faire connaître par ses homologues –  Un autre facteur qui complique exilique la frénésie de voyages officiels  selon Franck Louvrier: «L’agenda d’un président de la République est occupé à 90% par des obligations extérieures, alors qu’il a été élu sur des enjeux nationaux.» Cette équation rend parfois difficiles les rapports entre la cellule diplomatique de l’Elysée et le cabinet du président, soucieux avant tout du regard porté par les Français sur la situation intérieure de leur pays. La prolifération des chaînes d’information en continu n’a fait qu’accentuer ce symptôme, empêchant le chef de l’État de s’éloigner trop longuement du territoire. D’où la joie que peut procurer un voyage officiel chez les intéressés. C’est sûr que c’est plus excitant d’aller à l’étranger pour rencontrer les homologues que de régler les problèmes de la SNCF.

Chômage : plus de 5 millions de chômeurs officiels

Chômage : plus de 5 millions de chômeurs officiels

2014 a enregistré près de 200 000 chômeurs officiels, l’inversion promise pour 2013 ne s’est donc pas produite en 2014 non plus. Pour 2015 il faudra s’attendre d’après l’Unedic à 100 000 chômeurs supplémentaires. Et il ne s’agit t que des chômeurs officiels, il faudrait y ajouter ceux qui ont renoncé à s’inscrire à Pôle emploi (qui ne sert à rien si l’on en juge par un récente enquête d’opinion auprès des Français), certains qui bénéficient de l’allocation adulte handicapé, ceux qui ne cherchent  plus de travail et se contentent du RSA soit en fait 7 à 8 millions. Le mois de décembre 2014, dont les résultats ont été rendus publics mardi soir, n’aura en tout cas pas permis de renverser la vapeur. Le nombre des inscrits en catégorie A à Pôle emploi a encore gonflé de 8100, pour s’établir à près de 3,5 millions en métropole. La hausse s’accélère même, si    on intègre les demandeurs d’emploi en catégories B et C (exerçant une activité réduite) en passant, sur un mois, de + 22.100 inscrits en novembre à + 46.000 en décembre. Soit plus qu’un doublement… Résultat, la France métropolitaine compte désormais plus de 5,2 millions de demandeurs d’emploi inscrits dans les trois principales catégories de Pôle emploi, un record. Et même plus de 6,2 millions, toutes catégories confondues, avec l’outre-mer. Un autre record. Fidèle à son habitude, François Rebsamen a préféré voir le verre à moitié plein et mis en avant les «bonnes» nouvelles de cette fin d’année. «En décembre, la progression ralentit: elle est deux fois inférieure à la moyenne mensuelle des douze derniers mois», a remarqué le ministre du Travail, rompant au passage sa promesse de ne pas commenter les évolutions au mois le mois qui, selon lui, ne sont pas pertinentes. Mieux vaut en effet regarder les chiffres en tendance… Quant au nombre de jeunes de moins de 25 ans inscrits à Pôle emploi, il «recule à nouveau» sur un mois, a-t-il noté, avant de préciser de «1000 personnes par rapport au mois de novembre». Sur un an, il a toutefois progressé de 1,7 % en catégorie A, malgré les 100.000 emplois d’avenir qui ont été prescrits en faveur «des jeunes souvent peu qualifiés».

Pacte de responsabilité




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol