Archive pour le Tag 'non cumul des mandats'

Non cumul des mandats : en 2017 ou à la ST Glinglin !

 

Non cumul des mandats : en 2017 ou à la ST Glinglin !

D’un côté, le Parti socialiste. Les militants ont voté : la loi doit s’appliquer dès 2014 aux députés élus ou réélus maires. De l’autre, des ministres et des députés inquiets pour l’avenir de la majorité absolue socialiste à l’Assemblée, et qui veulent préparer au mieux les passages de relais entre sortants et dauphins dans leurs mairies.
D’un côté les principes : une promesse doit être strictement tenue. De l’autre le pragmatisme politique : la promesse est tenue puisque la loi est votée, tout de suite, et totalement appliquée d’ici la fin du quinquennat.  Des points de vue politiquement inconciliables. Le Conseil d’Etat apporte une lecture juridique : en raison du principe de non-rétroactivité des lois, la nouvelle règle ne peut concerner le mandat en cours. S’il persistait, le gouvernement s’exposerait à la censure du Conseil constitutionnel. François Hollande doit désormais arbitrer entre l’avis du Conseil d’Etat, qui renforce celui de ses  ministres (dont celui de l’Intérieur, Manuel Valls) et les désirs du PS. Peu de suspense : le non-cumul s’appliquera sans doute en 2017. Le texte sera examiné en Conseil des ministres dans le courant du mois prochain. Dici 2017, il se passera beaucoup de choses !!

 

Jospin : pour le non cumul des mandats, non, c’est le nombre de mandats qu’il faut supprimer

Jospin : pour le non cumul des mandats, non, c’est le nombre de mandats qu’il faut supprimer

 

Avec Jospin,  ancien fonctionnaire qui n’a fait toute sa vie que la politique, il ne fallait pas s’attendre à grand chose pour rénover la vie politique ; Sur les mandats, il prend la question à l’envers (comme souvent à gauche), ce n’est pas le cumul qui est d’abord en cause mais le nombre. Le nombre d’élus est un véritable scandale et couteux en plus. Au sénat, à l’assemblée, dans les conseils régionaux, généraux, les municipalités on peut diviser par 4 le nombre d’élus. Des élus qui constituent en fait une caste dépensière et met le pays à genoux. Chaque élu veut marquer son passage, ici une autoroute, un TGV, un aéroport, là plus modestement dans une petite commune, une salle de sport, de spectacle, un parc de loisirs etc. Autant d’élus autant de projets inutiles qui ruinent le pays. Plus facile évidemment que de servir l’économie et de centrer l’action sur le soutien à l’emploi (en fait on soutient le chômage pas l’emplo)i. Rénover la vie politique passerait par la nécessité de débarquer des personnages comme Jospin, haut fonctionnaire qui n’a pratiquement jamais travaillé, rémunéré par l’Etat pour faire de la politique. Ils sont des milliers dans ce cas.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol