Archive pour le Tag 'nid'

Macron en marche dans le nid des Républicains

 Macron en marche dans le nid des Républicains

 

 

 

 

Ce n’est sans doute pas par hasard si Macron a choisi le thème de Machiavel comme sujet de sa thèse de fin d’études. On ne peut nier en effet la stratégie machiavélique, jusque-là payante, du président de la république. Sans parti, sans organisation, sorti de nulle part, il a d’abord investi le nid du parti socialiste pour le réduire ensuite presque à néant.

 

Progressivement , il débauche des personnalités des républicains. Maintenant il entame un processus d’alliance politique avec ces derniers à l’occasion des régionales. Il a  commencé pour l’instant par la région PACA. Son objectif est sans doute le même que vis-à-vis du parti socialiste à savoir s’installer dans le nid des républicains et le vider aussi de sa substance.’

Chez les républicains les réactions sont vives et parfois discordantes. Cependant pour l’instant officiellement on condamne.

Christian Jacob, patron des Républicains, a annoncé que Renaud Muselier, président LR sortant de la région Paca, ne pouvait plus bénéficier de l’investiture du parti, «conformément aux règles qui imposent qu’il n’y ait aucun accord de 1er tour avec LREM». Et de fustiger : «La peur de perdre des uns ajoutée au cynisme des autres n’a jamais fondé une ligne politique.»

 

Pour Éric Ciotti, il s’agit même d’un «coup de poignard dans le dos». «Ils préparaient leur mauvaise soupe sur le petit feu élyséen dans la mauvaise marmite En Marche», a déploré sur Twitter le député et président LR des Alpes-Maritimes.

À l’inverse le maire de Cannes, David Lisnard, a tweeté que «le temps est venu d’une nouvelle offre claire pour notre pays, loin et libre des arrangements politiciens qui réduisent le débat à un duel duo mortifère LREM/RN».

 

Hubert Falco, le maire de Toulon,lui,  voit en ce rassemblement le moyen d’éloigner le Rassemblement national. «Rassembler des femmes et des hommes face à l’extrémisme a toujours été ma ligne de conduite»,. Invité de BFMTV, Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, ancien LR, a estimé que cet accord était «un terrible aveu d’échec de la part d’Emmanuel Macron». Cette alliance «fait du RN le premier opposant, le seul opposant», a souligné le candidat à l’élection présidentielle 2022. Pour l’instant Macon a réussi au moins une chose à savoir créer un certain désordre au sein des républicains.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol