Archive pour le Tag 'neuve'

Une voiture neuve coûte en moyenne 25.828 euros

 

Une voiture neuve coûte en moyenne  25.828 euros

 

 

Dun certain point de vue, le prix moyen dune automobile constitue une  folie économique mais aussi environnementale. En cause,  voiture plus grande, plus puissante mais plus chère. La preuve sans doute que la voiture est encore largement un mode d’identification et de représentation sociale bien au-delà du besoin de déplacement. Le prix moyen d’une voiture neuve est désormais de 25.828 euros. C’est, selon l’enquête annuelle de l’Argus, 720 euros de plus qu’en 2015. Cette augmentation de 2,9% du prix est bien supérieure à l’inflation que les experts estiment aux alentours de 1,2%. En 2015 déjà les prix avaient augmenté. Ils avaient flambé même puisque la hausse par rapport à 2014 s’évaluait à plus de 1000 euros, soit 4,6% d’augmentation en un an. Il faut toutefois relativiser ce constat. S’il faut aujourd’hui l’équivalent de 17mois de smic pour acheter une voiture à 25.000 euros, en 1953 l’acquisition d’une 4CV, qui valait l’équivalent de 8300 euros, nécessitait 44 mois de Smic de l’époque. Mais les augmentations successives ces dernières années font craindre un retour à des prix prohibitifs. D’ailleurs l’âge moyen de l’acheteur d’un véhicule neuf recule pour atteindre 56 ans.  Le prix moyen des voitures neuves doit en grande partie sa hausse aux SUV, qui ont vu leurs tarifs augmenter de 12% en un an. Ces modèles, très à la mode, sont bien plus chers que les berlines classiques (4700 euros d’écart en moyenne et 9000 euros quand il s’agit d’un SUV «de luxe») et leurs ventes ont grimpé de 498.338 unités à 559.082 en un an. Autres explications: l’évolution technologique des voitures. Jamais elles n’ont été aussi puissantes (116 chevaux en moyenne, trois fois plus qu’il y a un siècle) et jamais elles n’ont si peu consommé (4,5 litres en moyenne, un litre de moins qu’il y a dix ans). «Dans l’histoire, ce sont les constructeurs qui se frottent les mains. Le marché a progressé de 5% en 2016. Leur chiffre d’affaires à la vente bien d’avantage: 48 milliards d’euros en 2015, 52 milliards d’euros en 2016 (+8%)», dévoile l’enquête.

Automobile neuve: de plus en plus chère

Automobile neuve: de plus en plus chère

 

D’après les Echos les voitures neuves sont de plus en plus chères : 24 000 € en moyenne en 2016. En cause des équipements technologiques qui renforcent la sécurité et le confort mais aussi nombre de dispositifs inutiles et très coûteux qui permettent aux constructeurs de dégager des marges substantielles. Une complexification technique dont la moitié environ n’est pas justifiée autrement que par le renchérissement des prix. Une complexification qui fragilise la fiabilité et qui par ailleurs renchérit les coûts d’entretien. D’après l’article de BFM. Sur 25 ans, on atteint même une hausse de 90%. En 1991, le prix moyen équivalait à 12.800 euros! Certes ces chiffres ne sont pas corrigés de l’inflation (en prenant en compte l’érosion monétaire, le prix moyen a tout de même augmenté de 27%). On se retrouve ainsi bien loin des anciens « prix psychologiques » pratiqués par les constructeurs automobiles avant le passage à l’euro: 49.990 francs (environ 7.600 euros) pour une citadine et 99.990 francs (15.200 euros) pour une berline.  Plusieurs facteurs viennent expliquer cette forte hausse des prix. Le renforcement des normes réglementaires sur les niveaux de pollution des véhicules ou les équipements de sécurité ont pesé sur les coûts de production. Les voitures embarquent aussi bien plus de composants électroniques. Conséquence (ou origine) de cette forte hausse du prix, l’âge moyen de l’acheteur de véhicule ne cesse de grimper. De 44 ans en 1991, il atteint aujourd’hui 56 ans! Et ce n’est qu’une moyenne. La même enquête l’an dernier indiquait ainsi que 26% des acheteurs avaient plus de 66 ans alors que les moins de 25 ans ne représentaient que 3% des ventes. Par modèle, l’étude indiquait que l’âge moyen d’un acheteur de Toyota Prius neuve était de 62 ans et, pour la Citroën C5 carrément de 66 ans. La hausse de prix est encore plus importante dans le premium. Le tarif moyen sur ce segment est ainsi passé de 21.100 euros (138.000 francs) en 1991 à 36.600 euros en 2007 pour atteindre 42.100 euros en 2016. Sur ces véhicules haut de gamme, les options coûteuses font rapidement flamber l’addition.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol