Archive pour le Tag 'négociateur'

Ukraine : Macron en négociateur entre les Etats-unis et la Russie ?

Ukraine : Macron en négociateur entre les Etats-unis et la Russie ?

 

 

.

Il est clair que jusque-là le débat concernant l’Ukraine s’est essentiellement entre la Russie et les États-Unis. D’une certaine manière, l’Europe -et l’union économique en particulier -a été marginalisée alors qu’évidemment cette question-là concerne directement. Les ministres respectifs de la Russie et des États-Unis se sont entretenus sans intermédiaire fixant même un calendrier de rencontres. Les États-Unis ont seulement indiqué que l’union européenne et l’Ukraine serait bien entendu informéss et associées.

 

Il faut dire que l’enjeu n’est pas seulement européen Il concerne toutes l’organisation militaire atlantique. C’est le principal différend entre Biden et Poutine. Le président russe craint une extension de l’OTAN jusqu’à l’Ukraine qui constituerait alors une menace potentielle pour la Russie.

 

Les États-Unis de leur côté s’opposent à un renforcement du dispositif militaire russe qui passerait par l’annexion de nouveaux territoires comme à la frontière entre l’Ukraine et la Russie.

 

Macron a saisi l’opportunité de sa présidence européenne pour montrer que l’union économique existait diplomatiquement et se proposer rationnellement comme intermédiaire entre Poutine et Biden

 

Pas sûr que les intéressés tiennent grands comptes de cette offre de services dans la mesure où l’union européenne n’a pas de politique diplomatique et encore moins de dispositifs militaires. Poutine pourrait cependant peut-être s’appuyer sur l’Europe  si les propositions de cette dernière étaient de nature à être sur certains points plus souples que celle des États-Unis.

 

Le clivage en Europe de ce point de vue demeure entre la ligne dure des pays notamment de ceux qui se sentent menacés par la Russie et ceux  comme la France ou l’Allemagne qui pense qu’on peut dialoguer avec Poutine.

La France, l’Allemagne, la Russie et l’Ukraine tiendront ensuite une réunion mercredi à Paris sur l’Ukraine au niveau des conseillers diplomatiques. Elle associera les conseillers d’Emmanuel Macron et du chancelier allemand Olaf Scholz, le vice-premier ministre russe et émissaire du Kremlin pour les négociations de paix en Ukraine Dmitri Kozak, ainsi que le directeur de l’administration présidentielle du président Volodymyr Zelensky.

Ce format quadripartite dit «Normandie» vise à mettre en oeuvre les accords de paix de Minsk de 2015, aujourd’hui au point mort, pour régler le conflit entre Kiev et les séparatistes ukrainiens prorusses dans le Donbass.

. «Il y a en Europe des sensibilités différentes à l’égard de la Russie», a concédé la présidence française. Mais «nous partageons les mêmes inquiétudes, faisons le même constat de volatilité» de chaque côté de l’Atlantique, a-t-elle ajouté. Concernant les garanties de sécurité demandées par la Russie aux Etats-Unis et à l’Otan, «nous souhaitons une réponse aussi cordonnée, aussi unifiée que possible, de telle manière qu’elle soit entièrement crédible, opérationnelle et qu’elle engage bien tout le monde pour un seul objectif qui est la sécurité stratégique en Europe».

rès de 400 morts en 24 heures dans les 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol