Archive pour le Tag 'municipaux'

Municipales: installation ici fin mai de conseillers municipaux très mal élus

Municipales installation ici fin mai de conseillers municipaux très mal élus

 

L’installation des nouveaux conseillers municipaux ayant recueilli la majorité nécessaire sera en place fin mai. On se demande de quelle légitimité démocratique ils vont disposer puisque le taux d’abstention a atteint de l’ordre de 56 %. De fait  nombre de ses conseils pourront avoir été élus avec seulement 25 % des voix. Une vraie pantalonnade démocratique qui aurait sans doute mérité de reconsidérer non seulement le second  tour mais aussi le premier .

Dans quelque 30.000 communes (sur 35.000), 431.739 élus avaient vu leur investiture reportée en raison de la crise sanitaire, comme le second tour des municipales. Le mandat des équipes sortantes avait été prolongé.

Les nouveaux élus municipaux entreront en fonction lundi 18 mai, a annoncé le premier ministre mardi, à l’Assemblée nationale. Entre le 23 et le 28 mai, ils choisiront leur maire et leurs adjoints. Le 28 mai à minuit, l’immense majorité (86%) des communes auront donc à leur tête des dirigeants renouvelés pour la mandature 2020-2026. De leur côté, les 154 intercommunalités déjà pourvues d’élus au complet désigneront leur exécutif au plus tard le 8 juin.

Les conseils municipaux reportés…. ou annulés

Les conseils municipaux reportés…. ou annulés

Le ridicule politique tue moins que le Coron virus. Heureusement, car sinon nombre de responsables pourraient craindre pour leur santé. Après l’irresponsabilité totale manifestée par le Premier ministre qui ,contre toute évidence scientifique, a proposé le maintien du premier tour des élections municipales encourageant ainsi la propagation du Coronavirus, les pouvoirs publics se ridiculisent à nouveau en décidant de ne pas réunir les conseils municipaux élus au premier tour. Un premier tour qui pose de graves problèmes de légitimité démocratique puisque dans beaucoup de cas ces conseils n’ont été élus que par 25 % des voix en raison de l’exceptionnel taux d’abstention qui a pu atteindre jusqu’à 60 %. Il est clair que ces élections n’auraient jamais dû se dérouler compte-tenu des priorités sanitaires; Par ailleurs que la représentativité peut-être juridiquement contestée pour ces nouveaux élus. Elle le sera de toute façon politiquement. Avec le report dans le temps des réunions des conseils municipaux nouvellement élus, on touche encore un peu plus haut ridicule. Ainsi pendant des semaines voire des mois des collectivités vont être administré par les anciens conseils. Ce qui va se produire évidemment  aussi là où aucune majorité n’a pu ce dégager.

Le problème du second tour c’est qu’il sera forcément faussé par un contexte général économique, social, politique forcément différent. Le coronavirus chamboule à nouveau les élections municipales. Les 30 000 candidats élus au soir du premier tour, dimanche dernier, devaient réunir d’ici à la fin de la semaine les conseils municipaux pour désigner le maire et les adjoints. Jeudi, Édouard Philippe a annoncé leur report. «Le risque n’était pas tant celui de l’exposition au virus que celui de donner le mauvais exemple en ces temps où il est difficile de faire respecter les règles du confinement…», confie Philippe Laurent, secrétaire général de l’AMF. Les équipes sortantes, même battues, voient donc leur mandat prolonger jusqu’à mi-mai… au moins. Il faudra attendre alors le rapport du comité scientifique et ses conclusions.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol