Archive pour le Tag 'morts'

Page 5 sur 21

Covid France 18 janvier 2023 : +99 morts supplémentaires et +8.381 nouveaux cas en 24h.

 Covid France 18 janvier 2023 : +99 morts supplémentaires et  +8.381 nouveaux cas en 24h.

 

On enregistre mardi 17 janvier 2023 : 99 morts supplémentaires en 24 heures soit, 163.562 morts au total et +8.381 nouveaux cas en 24h.

+99 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.567 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 133.995 (+99 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,47 le taux d’incidence à 63,02 et la tension hospitalière à 22,6 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 19.229 (-460) personnes hospitalisées et 1.145 (-42) malades en réanimation.

Bilan des régions :

  • Ile-de-France : 5.112 (-30) hospitalisées, 328 (-3) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Grand Est : 1.652 (-42) hospitalisés, 103 (-3) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.907 (-41) hospitalisés, 102 (-4) en réanimation et +12 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.976 (-146) hospitalisés, 110 (-2) en réanimation et +10 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.734 (-6) hospitalisé, 94 (-7) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Bretagne: 595 (-28) hospitalisés, 37 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Normandie : 899 (-32) hospitalisés, 29 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.496 (-19) hospitalisés, 119 (-9) en réanimation et +15 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 358 (-13) hospitalisés, 21 (-3) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Occitanie: 1.560 (-36) hospitalisés, , 87 (-7) en réanimation et +15 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 760 (-22) hospitalisés, 39 (+1) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 860 (-35) hospitalisés, 59 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h

 

Covid Chine: « officiellement » au moins 60.000 morts en un mois

Covid Chine: « officiellement »  au moins 60.000 morts en un mois

 

La Chine annonce . «Un total de 59.938 morts a été recensé entre le 8 décembre 2022 et le 12 janvier 2023», a indiqué devant la presse une responsable des autorités sanitaires. En fait , le bilan pourrait être presque  10 fois plus important. Ce bilan ne tient pas compte des décès enregistrés en dehors des structures médicales qui sont complètement débordées .

Début décembre, après trois années de restrictions sanitaires parmi les plus draconiennes au monde, la Chine a brutalement levé l’essentiel de ses mesures contre le Covid, déclenchant ainsi une importante vague épidémique, mettant à mal le système de santé chinois. Pourtant, alors que les files d’attente s’allongent devant les funérariums, notamment celui de la capitale, les autorités chinoises tentent de minimiser le nombre de morts. Selon la société britannique d’analyse médicale, Airfinity, la Chine enregistrerait en réalité 20.000 décès par jour.

Il devrait atteindre 25.000 à 30 000 morts  quotidiens fin janvier, après le passage du pic épidémique, estimé le 13 janvier.

Pékin a revu en décembre sa méthodologie pour la comptabilité des morts du Covid. Seules les personnes décédées directement d’une insuffisance respiratoire liée au coronavirus sont désormais intégrées dans les statistiques. Ce changement de méthodologie controversé signifie qu’un grand nombre de décès ne sont plus répertoriés comme étant dus au Covid.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a critiqué la semaine dernière cette nouvelle définition chinoise d’un mort du Covid, la jugeant «trop étroite».

L’enjeu n’est pas seulement statistique ou médical mais politique car le président commence à être sérieusement mi en cause.

 

Covid France 6 janvier 2023 : nette baisse avec 7 morts supplémentaires et 10 383 cas en plus en 24h

Covid France 6 janvier 2023 : nette baisse avec 7 morts supplémentaires et 10 383 cas en plus en 24h

On Enregistre vendredi 6 janvier 2023 : 7 morts supplémentaire en 24 heures soit 162.650 morts au total, et 10 383 cas nouveaux en plus 24h.

Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.533 (+7) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 133.117 (0 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,58 le taux d’incidence à 179,31 et la tension hospitalière à 26,7 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 22.664 (-503) personnes hospitalisées et 1.352 (-37) malades en réanimation.

Bilan des régions:

Ile-de-France : 5.542 (-71) hospitalisées, 352 (-17) en réanimation et +27 décès en 24h
Grand Est : 1.995 (-46) hospitalisés, 127 (0) en réanimation et +16 décès en 24h
Hauts de France : 2.292 (-36) hospitalisés, 122 (-8) en réanimation et +12 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.446 (-78) hospitalisés, 146 (+9) en réanimation et +7 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.073 (-104) hospitalisé, 115 (-4) en réanimation et +22 décès en 24h
Bretagne: 844 (-20) hospitalisés, 48 (-5) en réanimation et +4 décès en 24h
Normandie : 1.060 (-20) hospitalisés, 39 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.721 (-17) hospitalisés, 127 (-3) en réanimation et +15 décès en 24h
Pays de la Loire : 528 (-57) hospitalisés, 35 (-4) en réanimation et +7 décès en 24h
Occitanie: 1.825 (-20) hospitalisés, , 128 (-2) en réanimation et +10 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 1.004 (-20) hospitalisés, 48 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 996 (-11) hospitalisés, 52 (0) en réanimation et +3 décès en 24h

À LIRE AUSSI
Bons plans de la semaine du 9 au 15 janvier 2023 : sor

Covid France 5 janvier 2023: baisse avec 123 morts supplémentaires

Covid France 5 janvier 2023: baisse avec 123 morts supplémentaires

On enregistre mercredi 4 janvier 2023 : une baisse avec 123 morts supplémentaires soit au total 162.500 morts au total , +14.105 nouveaux cas confirmés en 24h., soit au total 1.302.315 cas

162.500 morts au total, +123 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.515 (+8) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 132.985 (+115 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,58 le taux d’incidence à 209,76 et la tension hospitalière à 27,5 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 23.167 (-349) personnes hospitalisées et 1.389 (-27) malades en réanimation.

Bilan des régions:

Ile-de-France : 5.613 (-5) hospitalisées, 369 (-8) en réanimation et +11 décès en 24h
Grand Est : 2.041 (-21) hospitalisés, 127 (-2) en réanimation et +11 décès en 24h
Hauts de France : 2.328 (-68) hospitalisés, 130 (-4) en réanimation et +10 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.524 (+28) hospitalisés, 137 (-2) en réanimation et +16 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.177 (-79) hospitalisé, 119 (-1) en réanimation et +12 décès en 24h
Bretagne: 864 (-62) hospitalisés, 53 (-10) en réanimation et +15 décès en 24h
Normandie : 1.080 (-25) hospitalisés, 40 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.738 (-25) hospitalisés, 130 (+1) en réanimation et +9 décès en 24h
Pays de la Loire : 585 (-20) hospitalisés, 39 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
Occitanie: 1.845 (-32) hospitalisés, , 130 (+2) en réanimation et +9 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 1.024 (-3) hospitalisés, 47 (-3) en réanimation et +5 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.007 (-44) hospitalisés, 52 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h

Covid France 5 janvier 2023: baisse avec 123 morts supplémentaires et 14.105 nouveaux cas confirmés en 24h

Covid France 5 janvier 2023: baisse avec 123 morts supplémentaires

On enregistre mercredi 4 janvier 2023 : une baisse avec 123 morts supplémentaires soit au total 162.500 morts au total , +14.105 nouveaux cas confirmés en 24h., soit au total 1.302.315 cas

162.500 morts au total, +123 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.515 (+8) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 132.985 (+115 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,58 le taux d’incidence à 209,76 et la tension hospitalière à 27,5 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 23.167 (-349) personnes hospitalisées et 1.389 (-27) malades en réanimation.

Bilan des régions:

Ile-de-France : 5.613 (-5) hospitalisées, 369 (-8) en réanimation et +11 décès en 24h
Grand Est : 2.041 (-21) hospitalisés, 127 (-2) en réanimation et +11 décès en 24h
Hauts de France : 2.328 (-68) hospitalisés, 130 (-4) en réanimation et +10 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.524 (+28) hospitalisés, 137 (-2) en réanimation et +16 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.177 (-79) hospitalisé, 119 (-1) en réanimation et +12 décès en 24h
Bretagne: 864 (-62) hospitalisés, 53 (-10) en réanimation et +15 décès en 24h
Normandie : 1.080 (-25) hospitalisés, 40 (0) en réanimation et +6 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.738 (-25) hospitalisés, 130 (+1) en réanimation et +9 décès en 24h
Pays de la Loire : 585 (-20) hospitalisés, 39 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
Occitanie: 1.845 (-32) hospitalisés, , 130 (+2) en réanimation et +9 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 1.024 (-3) hospitalisés, 47 (-3) en réanimation et +5 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.007 (-44) hospitalisés, 52 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h

Covid France 3 janvier 2023 : +172 morts supplémentaires en 24h

Covid France 3 janvier 2023 : +172 morts supplémentaires en 24h soit 162.214 morts au total et +2.246 nouveaux cas confirmés en 24h., soit au total 1.358.208 cas confirmés

. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.506 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 132.708 (+172 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,79 le taux d’incidence à 226,48 et la tension hospitalière à 29,0 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.
La France compte actuellement 24.075 (-82) personnes hospitalisées et 1.465 (-12) malades en réanimation.

• Bilan des régions:

• Ile de-France : 5.709 (-5) hospitalisées, 381 (-10) en réanimation et +24 décès en 24h
• Grand Est : 2.081 (-49) hospitalisés, 128 (-2) en réanimation et +16 décès en 24h
• Hauts de France : 2.444 (+24) hospitalisés, 137 (-7) en réanimation et +26 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.610 (-34) hospitalisés, 148 (-4) en réanimation et +21 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.334 (+7) hospitalisé, 131 (-6) en réanimation et +12 décès en 24h
• Bretagne: 897 (+10) hospitalisés, 58 (+1) en réanimation et +16 décès en 24h
• Normandie : 1.109 (+5) hospitalisés, 38 (+4) en réanimation et +4 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.841 (0) hospitalisés, 136 (+4) en réanimation et +16 décès en 24h
• Pays de la Loire : 670 (-23) hospitalisés, 47 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
• Occitanie: 1.940 (-7) hospitalisés, , 140 (+1) en réanimation et +18 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 1.052 (+12) hospitalisés, 49 (+6) en réanimation et +7 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 1.048 (-10) hospitalisés, 56 (+1) en réanimation et +6 décès en 24h

Covid Chine : des millions de morts en perspective et menace mondiale

Covid Chine : des millions de morts en perspective et menace mondiale ?


Plusieurs experts pronostiquent l’hypothèse possible de millions de morts en Chine suite au développement exponentiel du Covid.

En cause surtout le fait qu’on passe brutalement d’une politique zéro Covid immobilisant les Chinois à leur domicile ou dans des lieux spécialisés à une politique de libre circulation à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
Le parti communiste chinois et le président ont jusqu’alors soutenu cette politique de zéro Covid pour se distinguer de l’Occident. Un véritable crime sanitaire qui refusait la vaccination qui provenait essentiellement de l’extérieur.

Faute de vaccination aussi d’auto immunisation, le virus trouve un terrain privilégié chez des individus dans l’organisme est dépourvu de défenses. À la différence notamment des pays développés qui ont pratiqué la vaccination de masse et l’immunisation du fait que beaucoup étaient asymptomatiques et transmettaient cependant virus et capacités de résistance.

C’est évidemment un énorme échec sanitaire mais aussi politique pour la Chine qui parallèlement est en train de tuer son économie. Hier les Chinois étaient interdits de déplacement, aujourd’hui ils deviennent brusquement libres mais beaucoup se refusent à aller travailler pour ne pas risquer la contamination. Le grand risque pour le monde entier, c’est sait que la Chine développe de nouveaux variants (le virus ne cesse en effet d’évoluer), des variants encore plus dangereux que ceux qui sont identifiés et qui pourraient contaminer une grande partie du monde.

Cette gestion calamiteuse et dramatique du virus pourrait à terme remettre en cause la dictature communiste en Chine

Le régime de Xi Jinping est un «régime finissant, comme l’était l’URSS dans les années 1980», analyse dans le Figaro la sinologue et spécialiste de la dissidence chinoise.
Xi Jinping a prétendu que la gestion du Covid par la Chine était la preuve de sa supériorité par rapport au système occidental. À quel point la situation actuelle est-elle menaçante pour lui politiquement?

• Marie HOLZMAN. – Manifestement ce n’est pas le cas. Il a fait subir aux Chinois la torture de trois ans de quasi-emprisonnement. Les conséquences du confinement ont été tragiques. Par ailleurs, il n’y a pas eu de « zéro Covid », malgré le nom trompeur de cette politique. La preuve, c’est ce que ça revenait tout le temps. Combien y a-t-il eu de morts pendant la période « zéro Covid » ? On n’en sait rien, puisque les Chinois ne communiquent pas les chiffres ou donnent des chiffres faux. Quand ils parlent de 4000 morts, c’est totalement risible. On voit bien que les crématoriums débordent, que la population panique. Xi Jinping s’est entouré d’une clique d’obligés et a écarté tous les gens compétents. Il a même fini par mettre sur la touche le premier ministre…

Covid France 31 décembre 2022 : Baisse avec 23.808 nouveaux cas en 24h

Covid France 31 décembre 2022 : Baisse avec 115 morts supplémentaires en 24h, soit 161.962 morts au total et 23.808 nouveaux cas 24h soit 1.515.764 cas confirmés au total

On recense ce vendredi 30 décembre 2022 : une baisse avec 115 morts supplémentaires en 24h, soit 161.962 morts au total et 23.808 nouveaux cas 24h soit 1.515.764 cas confirmés au total
161.962 morts au total, +115 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.487 (+13) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 132.475 (+102 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,79 le taux d’incidence à 318,90 et la tension hospitalière à 29,2 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 24.389 (-264) personnes hospitalisées et 1.477 (-7) malades en réanimation.


Bilan des régions :

Ile-de-France : 5.801 (-81) hospitalisées, 398 (+2) en réanimation et +14 décès en 24h
Grand Est : 2.147 (-13) hospitalisés, 129 (+5) en réanimation et +9 décès en 24h
Hauts de France : 2.451 (-8) hospitalisés, 143 (-6) en réanimation et +11 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.662 (-29) hospitalisés, 152 (-7) en réanimation et +9 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.302 (-40) hospitalisé, 135 (-3) en réanimation et +12 décès en 24h
Bretagne: 900 (-34) hospitalisés, 55 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
Normandie : 1.105 (+19) hospitalisés, 35 (+3) en réanimation et +4 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.840 (-21) hospitalisés, 130 (-6) en réanimation et +8 décès en 24h
Pays de la Loire : 716 (-13) hospitalisés, 47 (+5) en réanimation et +4 décès en 24h
Occitanie: 1.948 (-11) hospitalisés, , 136 (0) en réanimation et +9 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 1.087 (-11) hospitalisés, 43 (0) en réanimation et +8 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.065 (-22) hospitalisés, 56 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h

Covid Chine : des millions de morts en perspective ?

Covid Chine : des millions de morts en perspective ?


Sur BFM, Un expert médical pronostique l’hypothèse possible de millions de morts en Chine suite au développement exponentiel du Covid.

En cause surtout le fait qu’on passe brutalement d’une politique zéro Covid immobilisant les Chinois à leur domicile ou dans des lieux spécialisés à une politique de libre circulation à l’intérieur et à l’extérieur du pays.
Le parti communiste chinois et le président ont jusqu’alors soutenu cette politique de zéro Covid pour se distinguer de l’Occident. Un véritable crime sanitaire qui refusait la vaccination qui provenait essentiellement de l’extérieur.

Faute de vaccination aussi d’auto immunisation, le virus trouve un terrain privilégié chez des individus dans l’organisme est dépourvu de défenses. À la différence notamment des pays développés qui ont pratiqué la vaccination de masse et l’immunisation du fait que beaucoup étaient asymptomatiques et transmettaient cependant virus et capacités de résistance.

C’est évidemment un énorme échec sanitaire mais aussi politique pour la Chine qui parallèlement est en train de tuer son économie. Hier les Chinois étaient interdits de déplacement, aujourd’hui ils deviennent brusquement libres mais beaucoup se refusent à aller travailler pour ne pas risquer la contamination. Le grand risque pour le monde entier, c’est sait que la Chine développe de nouveaux variants (le virus ne cesse en effet d’évoluer), des variants encore plus dangereux que ceux qui sont identifiés et qui pourraient contaminer une grande partie du monde.

Cette gestion calamiteuse et dramatique du virus pourrait à terme remettre en cause la dictature communiste en Chine

Le régime de Xi Jinping est un «régime finissant, comme l’était l’URSS dans les années 1980», analyse dans le Figaro la sinologue et spécialiste de la dissidence chinoise.
Xi Jinping a prétendu que la gestion du Covid par la Chine était la preuve de sa supériorité par rapport au système occidental. À quel point la situation actuelle est-elle menaçante pour lui politiquement?

• Marie HOLZMAN. – Manifestement ce n’est pas le cas. Il a fait subir aux Chinois la torture de trois ans de quasi-emprisonnement. Les conséquences du confinement ont été tragiques. Par ailleurs, il n’y a pas eu de « zéro Covid », malgré le nom trompeur de cette politique. La preuve, c’est ce que ça revenait tout le temps. Combien y a-t-il eu de morts pendant la période « zéro Covid » ? On n’en sait rien, puisque les Chinois ne communiquent pas les chiffres ou donnent des chiffres faux. Quand ils parlent de 4000 morts, c’est totalement risible. On voit bien que les crématoriums débordent, que la population panique. Xi Jinping s’est entouré d’une clique d’obligés et a écarté tous les gens compétents. Il a même fini par mettre sur la touche le premier ministre…

Covid France 28 décembre 2022: 208 morts et 30.989 cas supplémentaires en 24h

Covid France 28 décembre 2022: 208 morts et 30.989 cas supplémentaires en 24h.

On enregistre mardi 27 décembre 2022 : 208 morts et 30.989 nouveaux cas confirmés en 24h .

Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.463 (+2) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 132.112 (+206 en 24h).
Le taux de reproductivité R est de 0,79 le taux d’incidence à 428,10 et la tension hospitalière à 28,6 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 25.084 (+41) personnes hospitalisées et 1.447 (-7) malades en réanimation.

• Bilan des régions


• Ile-de-France : 5.921 (-43) hospitalisées, 383 (-6) en réanimation et +30 décès en 24h
• Grand Est : 2.158 (-48) hospitalisés, 123 (-13) en réanimation et +35 décès en 24h
• Hauts de France : 2.440 (+89) hospitalisés, 139 (+9) en réanimation et +25 décès en 24h
• Auvergne Rhône Alpes : 2.774 (-9) hospitalisés, 152 (+4) en réanimation et +22 décès en 24h
• Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.399 (+44) hospitalisé, 142 (-3) en réanimation et +21 décès en 24h
• Bretagne: 1.000 (+2) hospitalisés, 53 (+1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Normandie : 1.121 (+15) hospitalisés, 33 (-1) en réanimation et +11 décès en 24h
• Nouvelle-Aquitaine : 1.921 (+4) hospitalisés, 144 (+10) en réanimation et +17 décès en 24h
• Pays de la Loire : 767 (-19) hospitalisés, 35 (-6) en réanimation et +6 décès en 24h
• Occitanie: 1.925 (+15) hospitalisés, , 121 (+3) en réanimation et +10 décès en 24h
• Centre-Val de Loire : 1.168 (+6) hospitalisés, 46 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
• Bourgogne-Franche-Comté : 1.137 (-1) hospitalisés, 60 (-3) en réanimation et +10 décès en 24h

Covid France 23 décembre 2022 : 120 morts et 49 517 cas supplémentaires en 24 heures

Covid France 23 décembre 2022 : 120 morts et 49 517 cas supplémentaires en 24 heures

On enregistre jeudi 22 décembre 2022 :120 morts et 49 517 cas supplémentaires en 24 heures; . Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 29.440 (+7) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 131.554 (+113 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,94 le taux d’incidence à 521,92 et la tension hospitalière à 28,7 %. Le taux de positivité est à 0,0 %.

La France compte actuellement 25.395 (+170) personnes hospitalisées et 1.452 (+9) malades en réanimation.

Bilan des régions :

Ile-de-France : 5.869 (+73) hospitalisées, 381 (+8) en réanimation et +15 décès en 24h
Grand Est : 2.234 (+6) hospitalisés, 137 (+7) en réanimation et +15 décès en 24h
Hauts de France : 2.402 (+46) hospitalisés, 134 (0) en réanimation et +15 décès en 24h
Auvergne Rhône Alpes : 2.988 (+3) hospitalisés, 158 (0) en réanimation et +11 décès en 24h
Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.425 (+5) hospitalisé, 142 (-3) en réanimation et +10 décès en 24h
Bretagne: 1.019 (+27) hospitalisés, 45 (-4) en réanimation et +5 décès en 24h
Normandie : 1.094 (+26) hospitalisés, 37 (+2) en réanimation et +5 décès en 24h
Nouvelle-Aquitaine : 1.965 (+21) hospitalisés, 144 (+5) en réanimation et +6 décès en 24h
Pays de la Loire : 770 (+27) hospitalisés, 36 (-4) en réanimation et +7 décès en 24h
Occitanie: 1.976 (+3) hospitalisés, , 126 (+1) en réanimation et +11 décès en 24h
Centre-Val de Loire : 1.181 (+4) hospitalisés, 43 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
Bourgogne-Franche-Comté : 1.122 (-71) hospitalisés, 54 (-3) en réanimation et +7 décès en 24h

Covid Chine : la crainte de plus de 1 million de morts ?

Covid Chine : la crainte de plus de 1 million de morts ?

En refusant la vaccination générale, la Chine prend un risque considérable surtout avec la reprise mondiale de la pandémie. Sa politique de zéro Covid constitue un échec dramatique qui a déjà entraîné dans la mort nombre de Chinois. Les chiffres sont évidemment difficiles à préciser tellement les statistiques en Chine prennent un caractère politique.

Cependant si on prend en compte les rythmes de contamination actuellement en hausse dans les pays développés, la politique sanitaire de la Chine pourrait se traduire par environ 1 million de morts sans parler des risques de contamination dans d’autres pays

La Chine fait face en effet à une forte vague de contaminations au coronavirus. Elle multiplie les confinements, provoquant des manifestations inédites.

La Chine se targuait de résultats très positifs de sa politique zéro Covid mais depuis plusieurs mois, la situation s’est inversée.

Le monde a renoué avec la liberté, et, si le virus circule toujours, il ne fait plus peser les mêmes contraintes sur nos vies. Pourtant, en Chine, la vague actuelle suscite une réaction très forte. Le pays multiplie les confinements au point de susciter de vives réactions dans une société chinoise pourtant peu habituée aux protestations publiques.

La Chine à plus de 1 million de morts ?

Covid- La Chine à plus de 1 million de morts ?

En refusant la vaccination générale, la Chine prend un risque considérable surtout avec la reprise mondiale de la pandémie. Sa politique de zéro Covid constitue un échec dramatique qui a déjà entraîné dans la mort nombre de Chinois. Les chiffres sont évidemment difficiles à préciser tellement les statistiques en Chine prennent un caractère politique.

Cependant si on prend en compte les rythmes de contamination actuellement en hausse dans les pays développés, la politique sanitaire de la Chine pourrait se traduire par environ 1 million de morts sans parler des risques de contamination dans d’autres pays

La Chine fait face en effet à une forte vague de contaminations au coronavirus. Elle multiplie les confinements, provoquant des manifestations inédites.

La Chine se targuait de résultats très positifs de sa politique zéro Covid mais depuis plusieurs mois, la situation s’est inversée.

Le monde a renoué avec la liberté, et, si le virus circule toujours, il ne fait plus peser les mêmes contraintes sur nos vies. Pourtant, en Chine, la vague actuelle suscite une réaction très forte. Le pays multiplie les confinements au point de susciter de vives réactions dans une société chinoise pourtant peu habituée aux protestations publiques.

Sécurité routière : Hausse des incivilités et des morts

Sécurité routière : Hausse des incivilités et des morts

Policiers et gendarmes ont noté depuis la période de crise Covid , une très forte hausse des incivilités allant même parfois jusqu’à des refus d’obtempérer. Dans la plupart des cas, il s’agit cependant d’infractions notamment concernant la vitesse qui concourent à augmenter les risques et provoquent des accidents. Ainsi 295 personnes ont perdu la vie sur les routes de l’Hexagone en octobre 2022, a annoncé, mardi 15 novembre, la Sécurité routière. Soit une augmentation de 15% par rapport au même mois en 2019, année de référence avant la pandémie. Parmi elles, 122 étaient des automobilistes, 58 des piétons, 34 des cyclistes. Plus de la moitié de ces décès ont eu lieu hors agglomération.

Le nombre d’accidents corporels enregistrés par les policiers et gendarmes, qui ne constituent qu’une partie des accidents de la circulation routière, a au contraire enregistré une baisse pour s’établir à 4 720, soit 868 de moins qu’en octobre 2021 et 415 de moins qu’en 2019. « Même si la pandémie est toujours active, les déplacements et l’accidentalité retrouvent un rythme proche de celui avant pandémie voire supérieur, avec parfois des évolutions liées à de nouvelles habitudes », relève l’ONISR.

Cela tendrait à prouver que le nombre d’accidents graves tend à diminuer légèrement mais que parallèlement la conduite irresponsable et dangereuse d’une minorité fait progresser la mortalité.

Dans les territoires d’outremer, 33 personnes sont mortes dans un accident de la route le mois passé, soit huit de plus qu’en 2021 sur la même période et dix par rapport à 2019.
Le nombre d’accidents corporels enregistrés par les forces de l’ordre s’établit en outre à 269, en hausse par rapport aux 244 d’octobre 2021 et aux 259 comptabilisés en 2019.

Pollution: Responsable de neuf millions de morts

Pollution: Responsable de neuf millions de morts 

 

Quatre ans après un premier rapport, la situation n’a pas évolué: environ une mort prématurée sur six dans le monde est liée à la pollution, déplore la Commission sur la pollution et la santé du Lancet.

La pollution était responsable de la mort prématurée de neuf millions de personnes en 2019, selon une étude publiée mercredi 18 mai dans la revue Lancet, un bilan qui ne s’améliore pas, principalement à cause de la mauvaise qualité de l’air et des polluants chimiques, le plomb notamment.

 

Quatre ans après un premier rapport, la situation n’a pas évolué: environ une mort prématurée sur six dans le monde est liée à la pollution, déplore la Commission sur la pollution et la santé du Lancet. La pollution et les déchets créés par les humains rejetés dans l’air, l’eau et le sol tuent rarement directement, mais sont à l’origine de graves maladies du cœur, de cancers, de problèmes respiratoires ou de diarrhées aiguës. «Les effets sur la santé restent énormes, et les pays à faible et moyen revenus en subissent le poids», résume l’auteur principal et codirecteur de la commission Richard Fuller. Ils concentrent en effet 92% de ces décès et la majeure partie des pertes économiques qui en découlent. «L’attention et le financement n’ont que très peu augmenté depuis 2015, malgré une augmentation bien documentée des préoccupations du public en matière de pollution et de ses effets sur la santé», se lamente-t-il, cité dans un communiqué.

Si les décès prématurés liés aux types de pollutions associées à l’extrême pauvreté sont en repli, ceux liés à la pollution de l’air et à la pollution par produits chimiques augmentent. «L’effet de la pollution sur la santé reste bien plus important que celui de la guerre, du terrorisme, de la malaria, du VIH, de la tuberculose, des drogues et de l’alcool, et le nombre de morts causées par la pollution rivalise avec celles causées par le tabac», est-il souligné. En 2019, 6,7 millions des morts prématurées sont attribuables à la pollution de l’air, 1,4 million à la pollution de l’eau, 900.000 au saturnisme. «Le fait que la situation du plomb s’aggrave, principalement dans ces pays plus pauvres, et s’accélère en termes de nombre de décès, est horrible», s’est inquiété Richard Fuller auprès de l’AFP. Une exposition à la substance toxique peut, par ailleurs, générer des retards dans le développement cognitif des enfants.

 

Si la mortalité liée à la pollution au sein du foyer (liée à la combustion de carburants ou à des problèmes d’eau ou d’hygiène) a reculé, particulièrement en Afrique, les formes «modernes» de pollution pèsent largement plus qu’il y a vingt ans. En 2000, les décès prématurés liés à la pollution de l’air ambiant s’élevaient à 2,9 millions, et 4,5 millions en 2019. Particules fines et ozone dans l’air, exposition au plomb, à des carcinogènes dans le cadre de son travail, pollutions chimiques dans l’environnement, gagnent du terrain, surtout en Asie. «Si nous ne parvenons pas à nous développer d’une manière propre et écologique, alors ce que nous faisons est terriblement mauvais», a confié M. Fuller à l’AFP.

Sujet

1...34567...21



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol