Archive pour le Tag 'morts'

Page 4 sur 12

Coronavirus Brésil : plus de 300.000 morts

Coronavirus Brésil : plus de 300.000 morts

Plus de 300 000 morts depuis le début de l’épidémie au Brésil est prêt de

90.000 infections supplémentaires ont par ailleurs été recensées en vingt-quatre heures.

Le nouveau ministre de la Santé, Marcelo Queiroga, a promis dans la journée que le gouvernement allait oeuvrer pour accélérer la campagne de vaccination.

Au cours de sa première conférence de presse, il a déclaré que l’objectif du gouvernement était d’administrer quotidiennement un million de doses de vaccin.

Coronavirus : on se dirige tout droit vers 50 000 contaminations par jour et au moins 500 morts

  • Coronavirus : on se dirige tout droit vers 50 000 contaminations par jour et au moins 500 morts

 

  • inutile de tourner autour du pot, la France -comme d’ailleurs d’autres pays- connaitune troisième vague au développement exponentiel du fait des variants. On se rappelle que le président de la république avait fixé à 5000 la limite supérieure des contaminations pour envisager une libération des contraintes. En fait aujourd’hui,  on est proche des 35 000 et on se dirige tout droit vers les 50 000.
  •  Les mêmes tendances à la hausse se manifestent concernant le dramatique problème des réanimations un hôpital et vis-à-vis des décès. Courant avril on atteindra sans doute les 500 morts par jour et la France dépassera au total très largement les 100 000 morts depuis le début de l’épidémie.
  • En clair se reposera en avril la question d’un vrai confinement et non cette espèce de plan bidon ni déconfinement, ni reconfinement qui ne ressemble à rien et n’est pas de nature à stopper la diffusion de la pandémie.
  •  
  • 5.792 nouveaux cas de Covid-19 ont été décelés en 24 heures, selon les chiffres publiés ce lundi, contre 30.581 la veille et 6471 lundi dernier. Le nombre de cas comptabilisés en France s’élève désormais à 4.298.395. Le taux de positivité des tests s’élève, lui, à 8%.

Les patients actuellement en réanimation sont au nombre de 4548 contre 4406 la veille. Le chiffre le plus élevé depuis fin novembre. Quant aux nouvelles admissions dans ces services, elles sont de 471. Au total, les hôpitaux français comptaient lundi 26.488 malades du Covid-19, dont 1902 arrivés sur les dernières 24 heures. 344 personnes sont mortes à l’hôpital en 24 heures portant le bilan à 92.648 morts depuis le début de la pandémie.

« Vivre avec nos morts « 

« Vivre avec nos morts « 

« S’il y a un monde que la mort ne peut pas toucher, c’est celui des mots », observe la rabbine Delphine Horvilleur dans son dernier livre, « Vivre avec nos morts ». Un livre lumineux et sans pathos qui invite à célébrer la vie.

 

Entretien du Monde .

 

 Voilà un ouvrage sur la mort que l’on se surprend à lire le sourire aux lèvres. Malgré la gravité apparente du sujet, Vivre avec nos morts (Grasset) est en réalité un puissant hymne à la vie. Il aurait pu tout aussi bien s’appeler LeH’ayim ! – « A la vie ! », en hébreu –, expression qui ponctue régulièrement ce récit plein de sensibilité et de finesse.

Si Delphine Horvilleur prend pour point de départ la narration de vies interrompues, inconnues ou célèbres – la psychanalyste Elsa Cayat, Simone Veil, Marceline Loridan-Ivens –, elle la prolonge d’une réflexion sur la manière de donner sens à cette mort, sans pathos. Pour la première fois, la rabbine se dévoile également de manière plus intime sur sa propre histoire, « ses propres fantômes ». Puisant dans les textes sacrés et, de manière plus inattendue mais tellement savoureuse, dans les objets les plus profanes du quotidien – Lego inclus –, Delphine Horvilleur nous offre ici les enseignements d’une sagesse lumineuse et riante.

Qu’est-ce qui vous a incitée à écrire sur la mort, thème souvent jugé repoussoir ?

Delphine Horvilleur. Si ce thème peut effectivement sembler un peu pesant, j’ai cherché au contraire à offrir des récits qui, face au surgissement de la mort, font gagner la vie et ne lui laissent pas le dernier mot. Quand les gens meurent, ce n’est jamais de leur fin ou de leur tragédie qu’il faut parler, mais de la vie et la façon dont ils l’ont célébrée. D’où le titre du livre, Vivre avec nos morts.

L’idée de cet ouvrage est beaucoup plus ancienne que l’actualité liée à la pandémie, qui a fait surgir la mort de manière visible autour de nous. Depuis des années, je passe un temps considérable dans les cimetières et les maisons des endeuillés. Je savais que je devrais un jour explorer cette question qui me hantait, mais j’appréhendais de le faire. J’avais conscience que cela m’obligerait à faire un travail très personnel pour explorer mon propre rapport à la mort, mes propres fantômes. Mes précédents ouvrages étaient des essais, format qui n’impose pas de se mettre à nu. Ici, je me livre de manière beaucoup plus forte.

Pourquoi étiez-vous, jusqu’alors, réticente à le faire ?

Comme toutes les femmes qui ont été amenées à investir des fonctions longtemps masculines, je voulais sans doute inscrire mon rabbinat dans le sérieux de mon rapport au texte, la neutralité de ma fonction et tenir à distance l’affect. Il me semble qu’il m’a fallu, pendant un temps, surjouer un peu l’exemplarité « cérébrale ». Mais aujourd’hui, du temps a passé, et une certaine reconnaissance me permet peut-être de prendre un peu plus de liberté. Je crois toujours à la quête de l’excellence et du sérieux intellectuel, mais il me semble que je suis prête à dévoiler davantage mes propres vulnérabilités, et à parler à la première personne du singulier.

Répression Birmanie : encore 18 morts

Répression Birmanie : encore 18 morts

 

La dictature birmane des militaires est hors  contrôle démocratique et s’assoit sur toutes les valeurs. Dans la rue, la protestation continue mais la répression ne cesse aussi d’augmenter. Ainsi dimanche après de nouvelles protestations dans la rue on a compté au moins une quinzaine de morts .

 

« Je peux confirmer que 15 sont morts », a déclaré une femme médecin à l’AFP, ajoutant qu’elle avait traité une cinquantaine de personnes blessées et qu’elle s’attendait à ce que le nombre de morts augmente. Selon le groupe de surveillance de l’Association d’assistance aux prisonniers politiques, qui vérifie les arrestations et les décès depuis le coup d’État, le bilan serait plus élevé.

 

La junte au pouvoir a imposé la loi martiale dimanche soir dans deux communes de l’agglomération de Rangoun, a annoncé la télévision d’Etat. La junte donne «le pouvoir administratif et judiciaire de la loi martiale au commandant régional de Rangoun afin qu’il l’exerce (dans la commune de Hlaing Tharyar, où des affrontements ont fait au moins 15 morts dimanche, et celle de Shwepyitha) (…) afin d’assurer la sécurité, de maintenir l’Etat de droit et la tranquillité plus efficacement», a déclaré un présentateur du journal télévisé.

 

On attend évidemment des réactions autrement plus musclées de la communauté internationale face à ces dictateurs sanguinaires complètement hors du temps et des principes fondamentaux qui font société.

Coronavirus France : plus de 90.000 MORTS

Coronavirus France : plus de 90.000 MORTS

Les contaminations sont toujours un très haut niveau avec plus de 25 000 personnes concernées en 24 heures et surtout la saturation totale des hôpitaux est proche. L’épidémie de Covid-19 a fait plus de 90.000 morts en France depuis son commencement il y a un an, selon les chiffres publiés vendredi soir par l’agence sanitaire Santé publique France.

Selon ces chiffres actualisés quotidiennement, 90.146 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l’épidémie dans les hôpitaux et les établissements type Ehpad, dont 64.835 à l’hôpital.

Ce décompte ne va pas s’arrêter là: avec 20.000 à 30.000 cas par jour (25.000 vendredi), l’épidémie est loin de faiblir, et la situation est jugée particulièrement inquiétante en Île-de-France. Un record confinement sévère devrait s’imposer car les hôpitaux parisiens sont complètement débordés et des malades acheminés vers la province.

Coronavirus Brésil : 2286 morts en 24 heures nouveau record

Coronavirus Brésil : 2286 morts en 24 heures nouveau record

2.286 morts supplémentaires en vingt-quatre heures, selon les données communiquées mercredi par le ministère de la Santé.

Le bilan dans le pays, le plus touché au monde par la crise sanitaire en nombre de décès après les Etats-Unis, s’élève désormais à plus de 270.500 morts.

Par ailleurs, 79.876 nouveaux cas de contamination ont été confirmés en vingt-quatre heures, montrent les données officielles, pour un total de plus de 11,2 millions de cas depuis le début de l’épidémie au Brésil.

Coronavirus Brésil : encore un record de morts

Coronavirus Brésil : encore un record de morts

 

1.972 morts supplémentaires en vingt-quatre heures, selon les données communiquées mardi par le ministère de la Santé.

Par ailleurs, 70.764 nouveaux cas de contamination ont été confirmés dans le pays d’Amérique du Sud, montrent les données officielles.

Le Brésil est le deuxième pays au monde le plus touché par la crise sanitaire après les Etats-Unis au nombre de décès, avec 268.370 morts, tandis que plus de 11 millions d’infections y ont été recensées jusqu’à présent.

Coronavirus : 700.000 morts en Amérique latine

Coronavirus : 700.000 morts en Amérique latine

 

Une véritable hécatombe aussi en Amérique latine dans les systèmes de protection sociale et les équipements sanitaires sont très précaires. Le Brésil et le Mexique concentrent deux tiers des décès de la région. Deuxième pays le plus endeuillé dans le monde après les États-Unis, le Brésil recense 266.398 morts pour plus de 11 millions de cas. Quant au Mexique, il en compte 190.604 pour plus de 2,1 millions d’infections recensées. Rapporté à la population, le pays le plus touché par la pandémie de Covid-19 est le Mexique avec 148 morts pour 100.000 habitants, suivi par le Pérou (145) et le Panama (137), puis le Brésil (125) et la Colombie (119). Au total dans la zone recense 700 000 morts depuis le début de l’épidémie.

Au niveau mondial, près de 117 millions de malades du Covid-19 ont été recensés, dont près de 2,26 millions de morts depuis le début de l’épidémie en décembre 2019. Notons cependant que l’Europe figure encore en tête de ce triste palmarès

Répression Birmanie : 38 morts mercredi

Répression Birmanie : 38 morts  mercredi

Journée la plus sanglante ce mercredi avec 38 morts  et des blessés par la junte militaire qui réprime les manifestations d’opposition au coup d’État. Une répression y compris avec des tirs à balles réelles L’émissaire onusienne pour la Birmanie a appelé les membres de l’ONU à prendre des sanctions « fortes ». « J’ai eu une discussion avec l’armée et l’ai avertie que les États membres et le Conseil de sécurité pourraient prendre des mesures importantes, fortes », a déclaré la Suissesse Christine Schraner Burgener lors d’une visioconférence de presse.

Coronavirus France : toujours haut niveau avec 26 788 cas et 322 morts

Coronavirus France : toujours haut niveau avec 26 788 cas et 322 morts

  • 3 810 316 cas confirmés (+26 788 en 24h)
  • 87 542 décès (+322 en 24h à l’hôpital) 
  • 9 401 hospitalisations les 7 derniers jours dont 1 965 en réanimation
  • 3 637 patients actuellement hospitalisés en réanimation au total
  • Taux de positivité des tests : 7,3%
  • Plus de 3,1 millions de personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin
  • 83,3% des résidents en Ehpad ont reçu au moins une dose de vaccin

Coronavirus : 379 morts en 24 heures en France

Coronavirus : 379 morts en 24 heures en France

Après plusieurs jours de diminution, le nombre de morts enregistrés lundi (379) est lui aussi supérieur à celui comptabilisé sept jours plus tôt (334), mais en deçà des niveaux de début février, où plus de 400, voire 450 morts étaient enregistrés certains jours. Près de 87.000 personnes malades du Covid-19 sont décédées depuis le début de l’épidémie, il y a environ un an.

Les chiffres quotidiens des hospitalisations et des soins en réanimation des malades du Covid-19 restaient stables lundi, selon les données de Santé publique France. Les hôpitaux comptaient 25.430 patients malades du Covid-19 (+150), contre 25.280 la veille. Le chiffre des admissions sur les dernières 24 heures était de 1393 contre 728 la veille. Même scénario pour les services de réanimation qui restent sous forte tension avec 3544 patients lundi (3492 dimanche). 347 patients ont été admis sur les dernières 24 heures en réanimation (164 la veille). Le taux de positivité des tests est, lui, de 7,3%.

Face à la progression des variants plus contagieux du coronavirus, le gouvernement a instauré des confinements localisés le week-end sur tout le littoral des Alpes-Maritimes et pour la communauté urbaine de Dunkerque. Il a également placé 20 départements, qui couvrent notamment Paris, Lyon et Marseille, sous surveillance accrue, avec la possibilité d’y prendre les mêmes mesures.

Coronavirus Brésil : 250.000 morts

Coronavirus Brésil : 250.000 morts 

 

Le Brésil a franchi jeudi le seuil des 250.000 morts du covid-19, un an exactement après le premier cas de contamination apparu dans le pays, aujourd’hui le deuxième plus endeuillé au monde par la pandémie, a annoncé le ministère de la Santé.

Selon les chiffres du ministère, considérés comme très sous-évalués par la communauté scientifique, 251.498 décès ont été enregistrés, après 1541 morts supplémentaires au cours des dernières 24 heures.

Coronavirus États-Unis : près de 500.000 morts

  • Coronavirus États-Unis : près de  500.000 morts
  •  «500.000! C’est près de 70.000 de plus que tous les Américains morts pendant la Seconde Guerre mondiale, sur une période de quatre ans», avait souligné vendredi Joe Biden.
    • Cependant rythme actuel des vaccinations et porteur d’espoir. Avec une moyenne de 1,7 million d’injections quotidiennes, ( à comparer aux 2,5 millions de vaccinations totale en France depuis le début de l’année !) qui devrait encore augmenter dans les semaines à venir, il s’est dit confiant dans la capacité d’atteindre 600 millions de doses (de quoi vacciner l’ensemble de la population) disponibles d’ici fin juillet. Au total, plus de 61 millions de personnes ont pour le moment reçu l’un des deux vaccins autorisés aux États-Unis (Pfizer/BioNTech et Moderna), dont 18 millions ont eu les deux injections requises.
    • À noter aussi que, la moyenne hebdomadaire des morts et celle des nouveaux cas sont nettement en baisse, selon les données du Covid Tracking Project.
    • Le Dr Anthony Fauci a toutefois prévenu dimanche que même si les Américains pouvaient espérer un «retour à une certaine forme de normalité» d’ici la fin de cette année, il est probable qu’ils doivent tout de même encore porter des masques en 2022.

Coronavirus France : plus de 80.000 morts

Coronavirus France : plus de  80.000 morts

La France a franchi mardi la barre des 80.000 morts liés au Covid-19, avec plus de 700 nouveaux décès à l’hôpital ainsi que dans les Ehpad, selon les données publiées sur le site du gouvernement. Entre lundi et mardi, 439 malades du Covid-19 sont décédés à l’hôpital, selon l’agence sanitaire Santé publique France qui publie elle aussi chaque soir des données liées à l’évolution de la maladie.

Au moins 3,3 millions de cas de contaminations ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie, dont 18.870 dans les dernières 24 heures.

Le nombre d’hospitalisations liées au Covid-19 reste élevé, avec un total de 27.677, dont 1.926 hospitalisations en 24 heures, contre 1.889 lundi, selon les chiffres du gouvernement. Au moins 333 personnes ont été nouvellement admises en réanimation, contre 355 la veille.

 

 

Covid Royaume-Uni : plus de 100.000 morts

Covid  Royaume-Uni : plus de 100.000 morts

 

Le Royaume-Uni qui a une population à peu près voisine de celle de la France entre parenthèses ( 66 millions pour le Royaume-Uni) détient cependant le triste record de plus de 100 000 morts depuis le début de la pandémie, c’est 25 000 morts de plus que la France.

 

Un bilan évidemment catastrophique largement dû à la gestion complètement irresponsable de Boris Johnson qui a l’image de Trump  a longtemps minimisé l’importance voire même l’existence de la pandémie. Depuis, le premier ministre britannique s’efforce de rattraper sa bévue en imposant des mesures très restrictives et en accélérant la vaccination.

Malgré le troisième confinement décrété le 5 janvier, la situation sanitaire reste donc critique même si un reflux des contaminations est observé depuis ce nouveau tour de vis. Sous le feu des critiques pour sa gestion de la crise et ses multiples revirements, Boris Johnson envisage de nouvelles mesures avec un bouclage plus serré des frontières. Un test PCR négatif et un isolement de dix jours sont déjà obligatoires pour entrer dans le pays mais le gouvernement pourrait vite annoncer une quarantaine obligatoire de dix jours dans des hôtels pour les voyageurs arrivant au Royaume-Uni. Il reste à savoir si cela concernera tous les arrivants ou seulement ceux en provenance de pays à risques, option vers laquelle Londres semblait se diriger dans un premier temps.

  •  

Coronavirus Royaume-Uni : record macabre de plus de 1800 morts en 24 heures

Coronavirus Royaume-Uni : record macabre de plus de 1800 morts en 24 heures

 

il se confirme que la pandémie est totalement hors de contrôle au royaume uni en dépit de la campagne de vaccination qui ne pourra produire réellement des effets avant des mois et des mois. L’épidémie de COVID-19 a fait 1.820 décès supplémentaires en 24 heures au Royaume-Uni, une hausse sensible par rapport aux 1.610 décès signalés la veille.

Ce bilan est le plus lourd recensé au Royaume-Uni depuis que l’épidémie s’est déclarée.

Les autorités sanitaires ont par ailleurs fait état de 38.905 nouvelles infections, contre 33.355 la veille.

Hommage de Biden aux 400000 morts du COVID-19

Hommage de Biden aux  400000 morts du COVID-19

Un hommage de Biden et de la vice-présidente aux 400 000 morts du Covid 19 aux États-Unis. Une marque de respect évidemment pour les victimes autant qu’une accusation à l’égard de Trump complètement inconséquent vis-à-vis du drame de la pandémie notamment chez les plus pauvres.

Les cérémonies dirigées par Biden et la vice-présidente élue Kamala Harris depuis la base du Lincoln Memorial ont marqué le premier clin d’œil officiel du gouvernement fédéral au bilan effroyable de la pandémie.

«Pour guérir, nous devons nous souvenir. C’est parfois difficile à retenir, mais c’est comme ça que nous guérissons. Il est important de le faire en tant que nation », a déclaré Biden pour lancer un hommage qui comprenait des célébrations dans les villes du pays.

Pendant qu’il parlait, 400 lampes électriques bordant les côtés de la Reflecting Pool du mémorial ont été allumées pour honorer les vies perdues, suivies de la performance de la star du gospel Yolanda Adams de la chanson «Hallelujah», puis un moment de silence.

Les États-Unis ont dépassé mardi 24 millions d’infections connues au COVID-19 et 400000 vies perdues depuis le premier décès documenté de COVID-19 dans le pays en février 2020, selon un décompte de Reuters. Le pays a enregistré en moyenne plus de 200 000 nouveaux cas et 3 220 décès par jour au cours de la semaine dernière, et a le nombre de décès par COVID-19 le plus élevé au monde.

La perte incessante de vies humaines a mis une pression particulière sur les professionnels de la santé dans les tranchées de la pandémie.

«Vous êtes juste entouré de toutes ces horribles maladies que vous ne pouvez pas réparer – tout le temps», a déclaré le Dr Mangala Narasimhan, qui supervise les équipes de soins intensifs des hôpitaux Northwell Health, le plus grand fournisseur de soins de santé de l’État de New York.

 

« Les États ont déploré le manque de financement et de soutien du gouvernement fédéral pour leur rôle dans la campagne, et affirment que les approvisionnements ne répondent pas à la demande des travailleurs de la santé, des personnes âgées et d’autres personnes désignées comme les premiers en ligne pour les vaccins.

Les infections en forte augmentation ont poussé les salles d’urgence des hôpitaux, les unités de soins intensifs, les baies d’ambulance et les morgues à déborder au cours du mois dernier, en particulier à Los Angeles et dans ses environs. Ghaly a déclaré que le nombre de cas devrait continuer d’augmenter au cours des deux prochaines semaines, mais moins rapidement que les responsables l’avaient craint, preuve que les restrictions sur les activités commerciales et sociales fonctionnaient.

Coronavirus : 2 millions de morts dans le monde

Coronavirus : 2 millions de morts dans le monde

 

2 millions demeurent comptabilisés vendredi, selon un décompte de Reuters, mais le pire pourrait encore être avenir avec la diffusion très rapide des nouveaux variants.

D’ici le 1er avril, le nombre de morts dans le monde pourrait approcher 2,9 millions, selon une prévision de l’Institute for Health Metrics and Evaluation.

Compte tenu de la vitesse à laquelle le virus se propage en raison de variantes plus infectieuses, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a averti que le pire pourrait être à venir.

«Nous entrons dans une deuxième année de cela. Cela pourrait même être plus difficile compte tenu de la dynamique de transmission et de certains des problèmes que nous constatons », a déclaré Mike Ryan, le plus haut responsable des urgences de l’OMS, lors d’un événement mercredi.

Les États-Unis ont le plus grand nombre total de décès avec plus de 386 000 et représentent un décès sur quatre signalé dans le monde chaque jour. Les autres pays les plus touchés sont le Brésil, l’Inde, le Mexique et le Royaume-Uni. Ensemble, les cinq pays contribuent à près de 50% de tous les décès dus au COVID-19 dans le monde mais ne représentent que 27% de la population mondiale.

L’Europe, la région la plus touchée au monde, a signalé jusqu’à présent plus de 615 000 décès et représente près de 31% de tous les décès liés au COVID dans le monde.

En Inde, qui a récemment dépassé 151 000 décès, les vaccinations devraient commencer samedi dans un effort que les autorités espèrent voir 300 millions de personnes à haut risque vaccinées au cours des six à huit prochains mois.

Coronavirus France : dérives inquiétantes et un bilan de 70000 morts

Coronavirus France : dérives inquiétantes et un bilan de 70000 morts

69949 lundi depuis le début de la pandémie en France . Lundi la France a enregistré 280 décès dans les hôpitaux, contre 282 jeudi, et 356 décès dans les maisons de retraite.

L’Institut national des statistiques, l’INSEE, a déclaré que le taux de mortalité global de la France en 2020 – gonflé par la pandémie – était de 9% plus élevé que les deux années précédentes, avec un total de 667400 décès toutes causes confondues, soit 53900 de plus qu’en 2019.

Le ministère de la Santé a également signalé 21271 nouveaux cas confirmés de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, après 21228 jeudi et 19814 vendredi dernier.

La moyenne mobile sur sept jours des nouveaux cas s’établit désormais à près de 18000, contre un peu plus de 13000 à la fin de 2020.

Le nombre de personnes hospitalisées atteintes du COVID-19 a augmenté de 26 à 25 043 et le nombre de personnes en soins intensifs a augmenté de 14 à 2 740, bien dans l’objectif du gouvernement de 2 500 à 3 000.

Coronavirus France : 362 MORTS 24 HEURES EN FRANCE

Coronavirus France : 362 MORTS 24 HEURES EN FRANCE

362 personnes sont mortes du Covid-19 au cours de ces dernières 24 heures à l’hôpital en France, rapporte Santé Publique France dans son dernier bilan communiqué ce mardi soir.

Le nombre d’hospitalisations tend à augmenter sur le territoire par rapport à la veille. 24.703 patients se trouvent à ce jour à l’hôpital en France en raison d’une infection à Covid-19, soit 1660 nouvelles admissions en 24 heures. La veille, 1289 personnes étaient admises à l’hôpital en 24 heures.

 

Selon l’agence de santé publique, 2678 patients sont actuellement en réanimation, ce qui représente 258 patients admis en 24 heures. Lundi, le nombre de nouveaux patients admis en réanimation en 24 heures s’élevait à 208.

123456...12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol