Archive pour le Tag 'mémorial'

Personnel soignant et victimes : Après les médailles, un mémorial ( la république en marche ) !!

Personnel soignant et victimes : Après les médailles, un mémorial ( la république en marche ) !!

  • On peut légitimement se demander si une partie de l’entourage de Macron n’est pas devenue complètement folle en imaginant des récompenser le personnel soignant alliait une vieille médaille oubliée. Maintenant, on va plus loin , on pense  même à l’édification d’un mémorial ! Il est clair que l’équipe de Macron est davantage préoccupée de communication que de politique sanitaire. Pourquoi pas aussi demain un mémorial pour les 2 millions de chômeurs supplémentaires, une médaille aussi ce qui auront été victimes d’un licenciement. Tout cela révèle évidemment que le pouvoir à l’Élysée ne sait plus quoi faire pour remédier à la chute de popularité irréversible du président. « Il n’y a pas de réflexion à ce stade sur ce point », aurait toutefois nié l’Élysée, interrogé par le quotidien local. En coulisses toutefois, plusieurs conseillers du Président étudieraient ce projet. « C’est séduisant sur le papier, mais le président n’a pas d’avis pour le moment. Il nous demande juste d’y réfléchir », confie ainsi un proche d’Emmanuel Macron .  L’idée a elle aussi déjà suscité des critiques sur les réseaux sociaux. Sophie de Menthon, présidente du mouvement patronal ETHIC, a ainsi fustigé cette idée avec ironie dans un message sur Twitter très partagé : « et pourquoi pas pour les victimes de la gastro ?». Dans le même ordre d’idée, l’annonce en Conseil des ministres, mercredi dernier, d’une médaille «de l’engagement» et d’un hommage le 14 juillet a plus agacé que convaincu dans le milieu des soignants.

Terrorisme : le mémorial des victimes profané par les gauchistes

Terrorisme : le mémorial des victimes profané par les gauchistes

Les gauchistes voudraient se discréditer un peu plus auprès de la population qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Pourquoi avoir choisi la place de la république, lieu de recueillement pour tous ceux qui souhaitent manifester leur compassion à l’égard des victimes du terrorisme. Pourquoi surtout avoir utilisé les objets déposés en hommage aux victimes pour les lancer sur les forces de l’ordre ? Sans doute parce que le courant politique et social gauchiste ne représente plus grand-chose et qu’il ne reste que la violence pour combler leur vide existentiel. Avec un slogan simpliste « anti com. 21 ». Certes il ne faut pas attendre des miracles de cette grande réunion de Cop 21, il faudra bien d’autres rencontres pour qu’on s’attaque réellement à la question centrale du réchauffement climatique. Mais pour les gauchistes la question n’est pas là ; il s’agit non pas pour eux de problématiques environnementales mais de lutte contre l’impérialisme, la démocratie représentative le capitalisme, et plus généralement le libéralisme économique. Un mouvement d’idées qui a évidemment le droit d’exister mais pas de cette manière violente. Une violence qui s’explique par la perte de crédibilité de l’extrême gauche qui ne représente plus en France que 2 à 3 % dans l’opinion.  Drôle de révolutionnaires en réalité qui ont choisi la profanation comme mode d’action. « C’est une profanation, c’est indécent, Cette statue, c’est la tombe des victimes des attentats », déclare Bertrand Boulet, membre de l’association « 17 plus jamais », qui a entretenu le mémorial de fleurs, petits mots et bougies déposés au pied de la statue après les attentats de janvier et à nouveau après ceux du 13 novembre.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol