Archive pour le Tag 'Med'

Après le Club Med, les Chinois veulent racheter FRAM

Après le Club Med, les Chinois veulent racheter FRAM

 

Sale temps pour les grands voyagistes français puisque après la vente du Club Med chinois c’est maintenant Fram qui est en vente, l’un des plus grands voyagistes français en difficultés financières déjà depuis plusieurs années et qui pourrait être bradé au chinois.: Fram a reçu une offre ferme de rachat par le conglomérat HNA, associé pour l’occasion à un partenaire minoritaire, Selectour Afat.  Une cinquantaine d’agences en France, 560 salariés : Fram est l’un des plus gros voyagistes français… En difficulté financière aujourd’hui, il souhaitait ouvrir son capital. Le Chinois HNA, associé à un partenaire minoritaire, à hauteur de 10%, Selectour Afat, a déposé une offre de rachat « ferme » et « in bonis », c’est-à-dire sans passer par une procédure collective. Le montant n’est pas officiellement connu, mais on parle de quelque 40 millions d’euros. HNA est l’actionnaire de la compagnie aérienne Aigle Azur, et de la chaîne hôtelière NH Hoteles. Il est en train de racheter Globalia, premier groupe touristique espagnol, propriétaire de la compagnie aérienne Air Europa. Une autre offre de reprise a été déposée, rappelle Fram dans son communiqué, par le Français Karavel-Promovacances, mais celui-ci ne veut reprendre Fram qu’après son dépôt de bilan. Le capital de Fram est détenu à 80% par les deux branches de la famille fondatrice – Marie-Christine Chaubet (fille du patron historique Philippe Polderman) et sa fille en détiennent environ 40%, tout comme Georges Colson, ancien président du directoire et demi-frère de Mme Chaubet. Air France détient pour sa part près de 9%, le reste étant réparti entre des actionnaires individuels. Et ils ne sont pas d’accord…

Club Med: bientôt italien ?

Club Med: bientôt italien ?

 

Encore une entreprise qui risque de passer dans des mais étrangères, peut-être italiennes. Andrea Bonomi va-t-il racheter le Club Med? Ce lundi 30 juin, la date limite fixée par l’Autorité des marchés  financiers (AMF) au financier italien pour déposer une offre publique d’achat sur le groupe français expire à 18 heures, heure française. Selon le Figaro de ce lundi, l’homme d’affaires transalpin aurait bel et bien l’intention de déposer une offre, qui viendrait alors se confronter à celle lancée conjointement par le fonds d’investissement Ardian et le conglomérat chinois Fosun, il y a un peu plus d’un an. Leur offre venait  initialement à expiration le 23 mai dernier mais, par deux fois, l’AMF l’a prolongée afin notamment de connaître les intentions réelles d’Andrea Bonomi. Le 6 juin dernier, le gendarme des marchés avait ainsi fixé un ultimatum à Investindustrial, société liée à Andrea Bonomi. Cette dernière ne pourra plus, que ce soit seule ou de concert avec une autre entreprise, lancer d’offre sur le Club Med, si’ elle ne le fait pas avant ce lundi.  Investindustrial avait auparavant indiqué à l’AMF, le 26 mai dernier, examiner « l’éventuel lancement d’une offre publique sur le Club Méditerranée ». Elle pourrait ainsi s’allier avec Strategic Holdings, autre entreprise dirigée par Andrea Bonomi et qui possède 10% de Club Med, pour réaliser l’OPA. Investindustrial a, par ailleurs, déposé deux recours pour obtenir un sursis à l’exécution des décisions de l’AMF, recours qui seront examinés en référé le 3 juillet prochain.  De leur côté, Fosun et Ardian mettent la pression. Dans les Echos du Jeudi 27 juin, Guo Guangchang, le président de Fosun, affirmait que si Andrea Bonomi ne respecte pas le délai fixé par l’AMF, « il faudrait en tirer la conclusion que monsieur Bonomi n’a pas de projet alternatif pour la société ». Il regrettait d’avoir perdu « beaucoup de temps » en raison des manœuvres du financier italien. L’offre de Fosun et Ardian, qui valorise Club Med à hauteur de 559 millions d’euros, s’est d’abord heurtée à deux recours déposés par les actionnaires minoritaires de l’entreprise. Une fois que l’AMF a débouté ces deux recours, fin avril dernier, l’OPA des deux entreprises a été compromise par la montée au capital progressive de Strategic Holdings et d’Andrea Bonomi dans le Clubd Med. Fosun et Ardian ont toutefois à leur actif le soutien du management du groupe français et de son PDG Henri Giscard d’Estaing.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol