Archive pour le Tag 'Mc DO'

Foot business FIFA: Coca et McDo veulent la démission immédiate de Blatter

Foot business FIFA: Coca et McDo veulent la démission immédiate de Blatter

Curieux mais ce sont peut-être deux sponsors  qui vont peut-être imposer le nettoyage des écuries de la FIFA. Pourquoi des sponsors ?  tout simplement parce que ces généreux donateurs versent en moyenne 300 à 400  millions de dollars à l’honorable association intitulée FIFA, dirigée par le tout aussi honorable Blatter. Bref le fric va faire le ménage dans le fric. Il faut dire que derrière la dégradation de l’image de la FIFA c’est aussi l’image des sponsors qui se trouvent entachés. Le problème de fond ce que la FIFA qui brasse des millions et même des milliards autour d’une association de type loi 1901 française mais suisse. Le type d’association dont l’assise juridique est suffisante pour gérer une société de pétanque mais pas pour gérer le football et brasser des milliards. Remarquons par parenthèses que la plupart des fédérations sportives internationales sont aussi gérées dans le cadre d’associations au fondement juridique sulfureux et dans le siège est presque toujours en Suisse ou alors à Monaco. De quoi ainsi éviter toutes contraintes de contrôle financier et toutes contraintes démocratiques. D’une certaine manière c’est toute l’organisation sportive internationale qu’on doit  remettre à plat étant entendu le football , lui, brasse des milliards et les milliards et que le scandale est immense.  Deux des plus gros sponsors de la Fédération internationale de football, empêtrée dans un scandale de corruption, réclament donc la démission « immédiate » du président Sepp Blatter « pour le bien du jeu » et « pour qu’une procédure de réforme crédible puisse sérieusement commencer ». Pas question de partir tout de suite, a répondu le patron de l’instance mondiale du foot.  Sepp Blatter a d’ores et déjà annoncé qu’il quitterait son poste, mais pas avant le 26 février prochain, date du congrès électif de la FIFA. C’est bien trop tard, pour Coca-Cola et Mc Donald’s, deux des plus gros sponsors de la Fédération qui montent au créneau ce vendredi soir.   Le communiqué de Coca est cinglant :  « Chaque jour qui passe, l’image et la réputation de la FIFA se ternissent un peu plus. » Même tonalité du côté de McDo : « Les événements des dernières semaines ont continué à abaisser la réputation de la Fifa et la confiance du public dans son leadership. »  Les autorités suisses et américaines ont annoncé en mai l’ouverture d’enquêtes à l’encontre de dirigeants de la FIFA soupçonnés de corruption, notamment dans le cadre de l’attribution des Coupes du monde de 2018 et 2022 en Russie et au Qatar. Vendredi dernier, le ministère public suisse (MPC) a annoncé l’ouverture d’une procédure pénale à l’encontre de Sepp Blatter, qu’il soupçonne de « gestion déloyale et, subsidiairement, d’abus de confiance ». C’en est trop pour Coca : « Pour le bien du jeu, la compagnie Coca-Cola demande au président de la Fifa Joseph Blatter de démissionner immédiatement afin qu’une procédure de réforme crédible et viable puisse sérieusement commencer. »  La réponse des avocats de Blatter ne s’est pas fait attendre vendredi soir : c’est niet. Le président restera jusqu’au bout, écrivent-ils dans un communiqué : « Si Coca-Cola est un sponsor apprécié de la FIFA, M. Blatter est, malgré tout son respect, en désaccord avec sa position (…) Il ne démissionnera pas. »

Mc DO : pas philanthropes, du fric et de la malbouffe

Mc DO : pas philanthropes, du fric et de la malbouffe

 

On découvre bizarrement les méthodes de management de Mc DO à travers les sanctions envisagées si le personnel se permet de donner sa propre nourriture à un clochard. Un événement pourtant significatif du management à la chlague de Mac Do. Cette entreprise de malbouffe est là pour faire du fric et gère le personnel à coup de trique. D’abord la plupart des salariés n’effectuent que quelques heures par ailleurs mal rémunérées. Et il faut surtout apprendre à se taire et à obéir, bref les méthodes américaines. Certes Mac Do offre des prix très compétitifs  mais possible grâce à des produits industriels de basse qualité et à une gestion du personnel très contestable. Dès lors il ne faut pas s’étonner que Mac Do puisse affirmer sans honte que son objet n’est pas de nature philanthropique ? L’entreprise n’est effectivement pas là pour nourrir les clochards mais pour faire du fric.  Le 25 juillet dernier, un restaurant Mc Donald’s à Hyères, dans le Var, a placardé une note à l’attention des employés qui a fait polémique. La direction a fait remarquer qu’il « est formellement interdit de procurer de la nourriture aux clochards » après qu’un employé ait donné, sur le menu qui lui est offert lorsqu’il travaille, un hamburger à deux sans-abris. La direction a même ajouté que « Mc Donald’s n’a pas vocation à nourrir tous les affamés du territoire« .
« En fait on a le droit à un repas quand on bosse et ce soir là mon collègue a vu deux clochards un peu saouls avec leur chien. Du coup comme il n’allait pas manger, il leur a donné son hamburger. Il a fait ça par solidarité, par sympathie, il n’a pas réfléchi. Ça n’a pas du tout plu à la direction sous prétexte que, soi-disant, ça allait attirer tous les sans-abris qui passaient. On nous a quand même menacé de licenciement si quelqu’un le refaisait », a résumé une employée du restaurant. L’interdiction concernerait donc les produits qui sont, selon le fast-food, « un avantage en nature personnel » qui ne doit profiter « qu’au salarié en question ».

PUBLICITE




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol