Archive pour le Tag 'maternelle !'

En marche : des députés qui sortent de maternelle

En marche : des députés qui sortent  de maternelle

 

La république en marche dispose évidemment d’une majorité écrasante qui normalement devrait lui donner la possibilité de faire émerger de nouveaux responsables de dimension nationale voire internationale. Le problème c’est qu’en marche ne constitue pas un véritable parti mais une sorte d’organisation virtuelle dirigée en faite par le président de la république qui craint par-dessus toute l’émergence de frondeurs. Pour preuve,  le seul député qui vient de voter contre le budget a été aussitôt exclu de ce parti. Une curieuse conception de la démocratie. Ces députés en marche sont comme Macron un peu hors sol, ils viennent de nulle part pour l’essentiel sauf quelques carriéristes recyclés du parti socialiste ou de la droite. Pas étonnant, ils ont été recrutés par petites annonces sur Internet. Non pas désignés par les organisations de base ou les militants mais par un triumvirat dans lequel figuraient notamment le sulfureux Ferrand actuellement président de l’assemblée nationale. Une sorte de recrutement sur dossier. Du coup les diplômés d’instituts politiques se sont engagés dans la brèche et ont rapidement noyauté le parti. Pour eux il ne s’agit pas de mandat électif au service de l’intérêt général mais de carrière. Ils sont donc prêts à avaler toutes les couleuvres. Cela d’autant plus que beaucoup sont particulièrement jeunes et donnent l’impression de sortir de maternelle. Il suffit de les voir sur les plateaux télé où rapidement ils se font balayer par les argumentaires d’opposants. Presque tous appartiennent à la bourgeoisie. Dans la partie en marche il n’y a pas place pour une sociologie représentative des électeurs (on objectera que c’était déjà le cas au parti socialiste). Notons que pour les européennes le parti en marche va aussi recruter par Internet mais avec à l’appui des vidéos. Drôle de manière de s’assurer de la légitimité sociale et politique dés intéressés et de leur attachement à l’intérêt général. On doit confondre communication et politique. Comme Macron, les jeunes députés deviennent vraiment insupportables par leurs propos infantiles qui se bornent en plus à répéter maladroitement, sans charisme et même sans conviction le catéchisme du pouvoir.

« Non aux d’ordinateurs en maternelle »(Boris Cyrulnik)

« Non aux  d’ordinateurs en maternelle »(Boris Cyrulnik)

 

Progressivement mais avec retard la France prend conscience que l’utilisation de l’ordinateur à l’école est plutôt néfaste pour la connaissance et le développement. Il y a encore peu de temps Hollande  qui sans doute entretenait  des liens approximatifs avec les outils informatiques et télématiques voulait mettre des ordinateurs partout. Or en France Le chercheur Boris Cyrulnik qui s’est vu confier par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, la préparation des assises de la maternelle qui s’ouvrent cette semaine considère que la présence d’ordinateurs est néfaste en maternelle. Or aux Etats Unis dans nombre décolles que fréquentent les enfants des cadres des GAFA, il y a longtemps que les écrans sont interdits.   l’école interdit tout simplement les écrans dans ses classes. De tous types : ordinateurs, iPad ou télévision.   160 écoles aux Etats-Unis ayant adopté la méthode Steiner-Waldorf, du nom du philosophe autrichien Rudolf Steiner, né au XIXe siècle, et selon lequel l’éducation doit se faire notamment à travers les activités artistiques et manuelles. «Nous considérons que les enfants ont besoin de cuisiner ou de jouer avec des matériaux plutôt que d’être placés devant des ordinateurs pendant des heures, poursuit Lucy Valentine Wurtz. Nous privilégions aussi l’interaction avec le professeur, afin de développer le dialogue et les facultés de réaction. A ce que je sache, il n’y a encore aucun élément tangible qui montre qu’on reçoit une meilleure éducation avec des dizaines d’ordinateurs ou d’iPad dans les classes.» Pour discuter notamment de cette question,  le ministère de l’Education organise, mardi et mercredi, les Assises de la maternelle. Objectif : faire de celle-ci « l’école de l’épanouissement et du langage ». Pendant deux jours, scientifiques, enseignants, personnel de service et parents sont invités à réfléchir sur l’acquisition du langage, la mémoire chez l’enfant, le sommeil, la formation des enseignants, les pratiques musicales… Le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, chargé de diriger la réflexion, nous décrypte les enjeux. « La maternelle avait – et a toujours – une excellente réputation, mais elle doit s’adapter », dit-il. « Les enfants qui entrent à l’école ne sont plus les mêmes qu’il y a dix ou quinze ans. » Dans l’interview qu’il a accordée au JDD, il explique comment redonner « le plaisir d’apprendre » en introduisant parfois « de l’affect » et se base sur des exemples pédagogiques venus de l’étranger. Notamment d’Europe du Nord où les politiques éducatives « sécurisent les élèves, notent très tard – vers 10-11 ans –, et caracolent en tête des classements internationaux Pisa. » Il préconise également de « dédoubler les classes de maternelle » : « Réformer l’accueil de la petite enfance implique forcément des dépenses, mais les pays qui l’ont fait ont constaté un excellent ‘retour sur investissement’.  Et pour cela en particulier interdire les écrans : « Si les enfants ont l’air sages face à un écran, c’est parce qu’ils sont médusés, hypnotisés. Mais cette fascination implique une perte des relations. Non seulement ils n’apprennent rien, mais cela entraîne une altération de l’empathie et des troubles du développement. »

 

Confessions de Johnny Halliday : des attaques du niveau de la maternelle !

Confessions de Johnny Halliday :  de sattaques du niveau de la maternelle !

Première concernée, son ex-épouse Adeline Blondieau qui s’est dite « très en colère » par les violents propos de la star à son encontre, la traitant « d’hystérique », « un serpent qui me cocufiait tout le temps » avec « tous les petits mecs de Saint-Tropez » tout en jouant « les saintes-nitouches ». L’actrice de la série Sous le soleil a décidé de saisir la justice. « Je suis mère de famille, a-t-elle déclaré dans Nice-Matin, et il est hors de question qu’on puisse porter atteinte à mon image et à ma réputation. Je répondrai par la voie légale, par mon avocat. C’est-à-dire que je vais l’attaquer en diffamation tout simplement. » Elle dit avoir acheté deux exemplaires de l’autobiographie Dans mes yeux : « un pour moi et un pour mon avocat ». Même incompréhension de la part de la veuve du chanteur Henri Salvador, traité de « vieux con » par le rocker, parce qu’il avait organisé une bronca contre lui à ses débuts à l’Alhambra. « Les bras m’en tombent, c’est la douche froide », a reconnu Catherine Salvador dans Le Parisien/Aujourd’hui en France. « Je suis d’autant plus triste que l’on approche du cinquième anniversaire de la mort d’Henri. Et il ne mérite pas ça. Je suis blessée que l’on attaque des gens disparus, cela manque d’élégance. » C’est en substance ce que répond également Vincence Stark, dont le père a été l’imprésario du chanteur pendant plus de vingt ans et qui est qualifié de « premier grand traître » dans le fameux livre. « Pendant quatre ans, il ne m’a donné que la moitié de ce que je gagnais », écrit-il. « Je trouve bien facile de trahir la réputation de Johnny Stark, mort depuis 24 ans », remarque sa fille en soulignant que « le préjudice » ne devait pas être si important puisque la rock-star est revenue solliciter les services de son ancien agent, vingt ans après les faits…  Les anciens proches de Johnny, évincés peu à peu du clan depuis presque trois ans, montent également au créneau, à l’image du couple Angeli, des amis de quinze ans accusés eux aussi de traîtrise pour avoir vendu des photos de paparazzi du chanteur en jet-ski. Le rocker raconte comment son ami Daniel Angeli, photographe professionnel, serait monté sur un arbre pour le piéger. « Quand on sait que Daniel ne monte plus aux arbres depuis 35 ans, et que le reportage en question avait été validé par Laeticia elle-même, tout cela est ridicule », explique au Point.fr son épouse Cécile Angeli. « En vérité, Johnny voulait faire table rase, changer son entourage, et quand on veut abattre son chien, on l’accuse de la rage… » Le couple, mis en cause, réfléchit également à des poursuites judiciaires.  Et puis il y a ceux qui prennent cela avec humour. Comme Michel Sardou qui en a entendu d’autres… même s’il n’est jamais très agréable de se faire traiter de « vieux con réac’ ». « Je veux bien que l’on fasse des commentaires sur les mémoires de La Rochefoucauld, mais ceux de Johnny, je m’en tape ! » a répliqué Sardou sur le site internet du Figaro, en précisant qu’il « n’y a pas de quoi en faire une montagne… » Humour également de la part de Claude François Jr, dont le père est qualifié de « Poulidor » du show-biz, draguant les mêmes filles que la rock-star. « Je prends tout cela avec légèreté… Bien sûr qu’en seize ans de carrière, mon père a dû coucher avec des ex de Johnny, et alors ? L’inverse a également dû se produire. Si mon père était à la ramasse avec les femmes, ça se serait su ! » De son côté, Johnny tente de se justifier en partie sur ce soudain débordement de fiel, sans pour autant le regretter. « Il était temps que je le fasse parce que j’ai frôlé la mort il y a quelques années. C’était resté au fond de moi, j’avais besoin de me libérer », a-t-il reconnu dans les colonnes du Parisien/Aujourd’hui en France. « Les gens ont été beaucoup plus méchants avec moi que je le suis avec eux. » Un partout, la balle au centre…

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol