Archive pour le Tag 'manqués'

Côte d’Ivoire : des attentats manqués contre la France

Côte d’Ivoire : des attentats manqués contre la France

 

Il est clair que les attentats de Grand Bassam en Côte d’Ivoire visaient surtout la France et sa politique de lutte contre le terrorisme en Afrique. Ces attentats meurtriers qui ont fait une quinzaine de victimes ont en fait surtout touché  la population locale. Sans doute la preuve de l’amateurisme de ces terroristes. À la fois amateurs, abrutis  et sans doute étrangers,  ces terroristes n’ont pas fait preuve d’un grand professionnalisme. Sans doute ne connaissait-il pas beaucoup le terrain. Grand Bassam est en effet surtout une station balnéaire populaire même s’il existe quelques rares hôtels avec présence de quelques européens. Pour l’essentiel le mobilier urbain de Grand Bassam se compose de paillotes tout au long de la plage, des paillotes surtout fréquentées par les milieux populaires et des jeunes venus d’Abidjan. Cet attentat auraien t pu se conclure par massacre de plusieurs centaines de personnes. Faute de connaissances du terrain, aussi d’équipements, les conséquences ont pu être limitées même si elles demeurent cependant dramatiques. En outre les assaillants ont sans doute négligé le fait qu’il n’existe qu’une seule route (avec un seul pont) pour desservir cette plage, ce qui limite considérablement les possibilités de fuite des terroristes. Du coup, ces terroristes ont pu facilement être encerclés par les forces de leur local. Du faît du brassage de population, du climat général de tolérance,  la Côte d’Ivoire n’est pas un territoire privilégié pour le terrorisme. Il s’agit plus vraisemblablement d’une réponse politique à la présence de la France dans d’autres pays notamment au Mali. De ce point de vue on peut penser que la tentative de déstabilisation politique et économique relève d’une action isolée sans grandes chances de succès pour l’avenir. Des hommes armés ont donc  attaqué dimanche trois hôtels de Grand-Bassam, près d’Abidjan en Côte d’Ivoire, tuant 14 civils et deux membres des forces spéciales, rapportent les autorités ivoiriennes. Un ressortissant français au moins figure au nombre des personnes tuées, a-t-on appris auprès du ministère français des Affaires étrangères à Paris. D’après un officier des forces de sécurité ivoiriennes, au moins quatre Européens ont été tués. « Trois hôtels situés à Grand-Bassam ont été attaqués ce dimanche par des hommes armés. Les forces de défense et de sécurité sont intervenues immédiatement et ont pu neutraliser six terroristes. Les ratissages sont en cours », a déclaré à la télévision nationale le ministre de l’Intérieur Hamed Bakayoko. A Paris, le président François Hollande a confirmé dans un communiqué qu’ »au moins un Français » avait été tué par des assaillants armés, dénonçant un « lâche attentat ». « La France apporte son soutien logistique et de renseignement à la Côte d’Ivoire pour retrouver les agresseurs. Elle poursuivra et intensifiera sa coopération avec ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme », a ajouté le chef de l’Etat.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol