Archive pour le Tag 'majeur ?'

Page 2 sur 2

Jeunes: Le CDI « objectif majeur »

Jeunes: Le CDI « objectif majeur »

Selon un sondage OpinionWay publié le 24 janvier à l’occasion du Salon des entrepreneurs de Paris 2017, 73 % des jeunes interrogés estiment qu’obtenir un CDI reste un « objectif majeur » de carrière. Les 26 % restant sont de moins en moins attirés par ce type de contrats (20 %), voire pas du tout (6 %).   Cependant, si l’objectif est affiché pour la plupart, ils sont quelque 81 % à estimer qu’un emploi en CDI reste difficile à obtenir, contre 19 %. Et 62 % des 18-29 ans pensent qu’il est compliqué de se mettre à son compte. Les raisons invoquées quant à la préférence pour le salariat longue durée reste la sécurité de l’emploi, la régularité du revenu facilitant la location d’un logement, mais aussi l’obtention d’un crédit ou encore l’ouverture d’un compte bancaire, et ce pour 70 % d’entre eux. Pour 49 %, ces raisons sont davantage liées aux droits acquis en matière de congés ou de couverture sociale, notamment le droit à la retraite et au chômage. Le sondage permet également de dégager une volonté accrue de travail en indépendant, malgré les contraintes. Les jeunes de 18 à 29 ans sont 40 % à penser que travailler à son compte reste un avantage, car on est son propre patron, 35 % à estimer que cela permet d’avoir la liberté de choisir ses méthodes et temps de travail. Mais pour 52 % d’entre eux, l’inconvénient principal de cette carrière à son compte reste les risques financiers qui s’y associent souvent. Ils sont par ailleurs 46 % à se préoccuper du fait que ce genre de chemin ne permet pas d’avoir la certitude d’un revenu fixe tombant à la fin du mois. De l’ensemble de ces préoccupations, il ressort au final que 46% des jeunes interrogés voient leur avenir professionnel en tant que salarié uniquement, 25% en combinant salariat et travail à leur compte, 18% uniquement à leur compte et 11% en alternant salariat et travail indépendant.

(Agences)

Taubira : un désaccord politique majeur ?

Taubira : un désaccord politique majeur ?

Lors de sa conférence de presse Christiane Taubira a justifié sa démission par un désaccord majeur sur lequel cependant elle ne sait pas expliquer clairement. On peut penser qu’elle le fera prochainement et même rapidement puisqu’ il se pourrait qu’elle aussi publie un livre dans les semaines à venir. On a du mal à bien apprécier la pertinence de ce désaccord majeur. Certes sur les problèmes sociétaux notamment sur la question de la politique sécuritaire on aura compris que Christiane Taubira n’approuvait pas l’orientation de Manuel Valls. Un Manuel Valls dont les décisions sont considérées par Christiane Taubira (et les bobos de gauche) comme attentatoire aux libertés. Pour autant on a du mal à percevoir la clarté de la politique de Taubira pour lutter contre le terrorisme. Dans ce domaine elle s’est contentée d’affirmer « que la France avait les moyens » ! Concernant la contestation de la politique libérale menée par le gouvernement,  là aussi on constate bien l’opposition de Christiane Taubira mais s’il s’agit d’une op position globale de principe sans proposition alternative. D’ailleurs Christiane Taubira s’est rarement exprimée sur la problématique économique et sociale. Si ne n’est  qu’une fois elle avait estimé légitime que les salariés puissent ne travailler que 32 heures « pour aller à la plage, au cinéma au théâtre », la position typique des bobos qui pensent sans doute qu’on peut faire abstraction des conditions matérielles de vie liées au  travail. À moins évidemment d’avoir comme Taubira une fortune assez confortable. En fait Taubira a toujours été proche des bobos frondeurs car c’est une frondeuse professionnelle qui sait ce pourquoi elle est contre mais qui a bien du mal, voire est incapable, de définir une politique globale cohérente tant sur le plan sociétal qu’économique.

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol