Archive pour le Tag 'maintenues ?'

Note de crédit France : notes maintenues à AA et perspectives négatives

Note de crédit France : notes maintenues à  AA et perspectives négatives

Fitch, qui avait révisé en baisse les perspectives de la France de stables à négatives en mai dernier en raison des conséquences de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, estime que le pays reste soutenu par une économie riche et diversifiée, des institutions fortes et efficaces et un bon bilan de stabilité macro-financière. L’agence de notation maintient donc sa note AA mais aussi les perspectives négatives

Le faible niveau des taux d’intérêt permet d’atténuer les effets d’une hausse de la dette publique provoquée par les mesures de soutien à l’économie frappée par la pandémie de coronavirus, ajoute l’agence de notation.

Crimée-Ukraine: sanctions maintenues(Macron)

Crimée-Ukraine: sanctions maintenues(Macron)

 

 

Macron a repris les positions européennes et  a exclu vendredi une levée des sanctions économiques adoptées contre la Russie en raison de son rôle dans le conflit en Ukraine tant qu’”aucun progrès” ne sera constaté dans l’application de l’accord de Minsk dont la majorité des dispositions reste toujours lettre morte. Par ailleurs l’Union européenne a prolongé en décembre jusqu’au 28 juillet une série de sanctions économiques décrétées contre la Russie en 2014 après l’annexion, non reconnue par la communauté internationale, de la Crimée par Moscou et de l’offensive de combattants pro-russes dans l’est de l’Ukraine. “Sur les sanctions, nous aurons de toute façon un rendez-vous en juillet, à l’été nous allons considérer les sanctions sur la Russie et la balle est dans le camp de la Russie et de l’Ukraine”, a dit le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse, au dernier jour de sa visite à Saint-Pétersbourg.

Terrorisme : pourquoi des manifestations supprimées et d’autres maintenues ?

Terrorisme : pourquoi des manifestations supprimées  et d’autres maintenues ?

 

La décision de Martine Aubry, maire de Lille, de supprimer la grande braderie suscite pour le moins des interrogations dans la mesure où en France par crainte des attentats certaines manifestations sont supprimées (dernier exemple en date le championnat de France cycliste sur route à Nice) alors que d’autres sont maintenues. On comprend évidemment que l’annulation de certaines manifestations du fait des risques encourus mais dès lors  on peut se demander pourquoi en maintenir d’autres tout aussi importantes. Cela témoigne à l’évidence du caractère particulièrement ambigu de l’état d’urgence. Chacun sait que la sécurité totale ne peut être garantie sur aucun événement de masse (manifestations sportives, festivals, feux d’artifice, concert, etc.). On sait tout autant que la plupart des manifestations ne seront pas ciblées par les terroristes. Mais e risque potentiel demeure et il convient sans doute de s’interroger sur la meilleure attitude à prendre vis-à-vis des djihadistes. Annuler la totalité de tous les spectacles serait sans doute de nature à créer une psychose dommageable dans un pays déjà apeuré, sans parler évidemment des conséquences économiques désastreuses. Ce renoncement forcément très relayé médiatiquement porterait atteinte à l’image du pays et d’une certaine façon donnerait raison à l’État islamique. D’un autre côté prendre le risque de sacrifier des vies humaines pour des manifestations festives ou  commerciales pose la question de la responsabilité publique. De ce point de vue le débat n’est malheureusement pas clos et sans doute sera-t-il à nouveau ouvert lors  des possibles autres attentats. Déclarer que le pays est en guerre comme le fait le ministre de l’intérieur est une chose en tirer les conséquences en est une autre. Il est évident qu’il y a urgence à approfondir le concept d’état d’urgence et à en tirer les conclusions concrètes de sa mise en œuvre.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol