Archive pour le Tag 'mai'

L’inflation encore en hausse à 5,2% sur un an en mai

L’inflation encore en hausse  à 5,2% sur un an en mai

 

 

Contrairement à ce qu’ont affirmé le gouvernement et nombre d’experts l’inflation continue de s’accélérer en France. Elle devait pourtant être de faible niveau et très temporaire. En réalité comme dans l’ensemble du monde,  elle se révèle très forte et de nature structurelle. Le ministrs Bruno Lemaire reconnaît même qu’il ne faut pas s’attendre à la moindre inversion avant 2024.

L’inflation a connu une nouvelle accélération en France au mois de mai, à 5,2% sur un an, dépassant la barre des 5% pour la première fois depuis septembre 1985, selon une première estimation dévoilée mardi par l’Insee. La hausse des prix sur un an s’était établie à 4,8% en avril, déjà au plus haut en près de 37 ans.

En mai, les prix sont en hausse sur tous les postes de consommation recensés par l’Institut national de la statistique, avec notamment une nouvelle poussée dans l’énergie. «Après leur repli le mois précédent, les prix de l’énergie se redresseraient en lien avec le rebond des prix des produits pétroliers», détaille l’Insee, alors que la guerre en Ukraine a fait flamber les cours des matières premières. Ils accélèrent ainsi de 28% sur un an, après une hausse de 26,5% en avril.

Les prix de l’alimentation progressent quant à eux de 4,2% (3,8% le mois dernier) et ceux des services de 3,2% (3% en avril). Base de comparaison entre pays européens, l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) augmenterait de 5,8% en mai, après 5,4% en avril, précise l’Insee. La comparaison entre la France et ses voisins européens reste cependant plutôt  » flatteuse », l’inflation allemande ayant enregistré un nouveau record lundi (+7,9% sur un an en mai).

 

Covid France 29 mai 2022 :+23.582 nouveaux cas confirmés en 24h

On enregistre ce samedi 28 mai 2022 : +23.582 nouveaux cas confirmés en 24h, 148.129 morts au total, 0 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.865 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 119.264 (0 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 210,57 et la tension hospitalière à 20,2 %. Le taux de positivité est à 13,1 %.

La France compte actuellement 15.811 (-204) personnes hospitalisées et 1.024 (-9) malades en réanimation.

Selon les données de Santé Publique France, Découvrez le bilan des différentes régions françaises et leur évolution :

  • Ile-de-France : 4.075 (-19) hospitalisées, 323 (+5) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Grand Est : 1.147 (-18) hospitalisés, 85 (+2) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.322 (-33) hospitalisés, 102 (-3) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.633 (-11) hospitalisés, 92 (0) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.437 (-25) hospitalisé, 88 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bretagne: 506 (-3) hospitalisés, 32 (-3) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Normandie : 1.248 (-13) hospitalisés, 34 (+2) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.039 (-12) hospitalisés, 59 (-3) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 278 (-1) hospitalisés, 21 (-4) en réanimation et 0 décès en 24h
  • Occitanie: 1.232 (-43) hospitalisés, , 87 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 696 (-5) hospitalisés, 42 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 624 (-15) hospitalisés, 28 (-3) en réanimation et +4 décès en 24h

 

Covid France 27 mai 2022 : +21.234 cas en 24 h

On enregistre ce jeudi 26 mai 2022 : +21.234 cas  en  24 h, 148.084 morts au total, +28 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.864 (+1) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 119.220 (+27 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 232,67 et la tension hospitalière à 20,4 %. Le taux de positivité est à 13,1 %.

La France compte actuellement 16.015 (-118) personnes hospitalisées et 1.033 (-10) malades en réanimation.

Bilan des régions :

  • Ile-de-France : 4.094 (+3) hospitalisées, 318 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Grand Est : 1.165 (-18) hospitalisés, 83 (+4) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.355 (-21) hospitalisés, 105 (-4) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.644 (-2) hospitalisés, 92 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.462 (-22) hospitalisé, 90 (-5) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bretagne: 509 (-12) hospitalisés, 35 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Normandie : 1.261 (+2) hospitalisés, 32 (+1) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.051 (-1) hospitalisés, 62 (-1) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 279 (-13) hospitalisés, 25 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Occitanie: 1.275 (-18) hospitalisés, , 89 (-2) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 701 (-6) hospitalisés, 41 (+2) en réanimation et 0 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 639 (-4) hospitalisés, 31 (-1) en réanimation et 0 décès en 24h

Covid France Samedi 21 mai 2022: 24 332 cas supplémentaires en 24 heures

 

 

 +24.332 nouveaux cas confirmés en 24h.

 

On enregistre vendredi 20 mai 2022 : 24 332 cas supplémentaires en 24 heures ,  147.780 morts au total, +65 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.854 (+3) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.926 (+62 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,75 le taux d’incidence à 297,64 et la tension hospitalière à 21,6 %. Le taux de positivité est à 13,1 %.

La France compte actuellement 17.141 (-390) personnes hospitalisées et 1.095 (-20) malades en réanimation.

Bilan des régions:

  • Ile-de-France : 4.168 (-97) hospitalisées, 331 (+6) en réanimation et +10 décès en 24h
  • Grand Est : 1.291 (-37) hospitalisés, 85 (-5) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.474 (-34) hospitalisés, 117 (+2) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.770 (-12) hospitalisés, 95 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.639 (-26) hospitalisé, 99 (+1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Bretagne: 582 (-8) hospitalisés, 37 (+1) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Normandie : 1.309 (-57) hospitalisés, 36 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.131 (-10) hospitalisés, 76 (-4) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 350 (-16) hospitalisés, 25 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Occitanie: 1.385 (-51) hospitalisés, , 93 (-8) en réanimation et +9 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 758 (-17) hospitalisés, 39 (-3) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 701 (-10) hospitalisés, 37 (-2) en réanimation et +3 décès en 24h

35°C en MAI: Une vraie catastrophe climatique

35°C  en MAI: Une vraie catastrophe climatique

 

Dans certaines villes Il a fait jusqu’à 35° ce mois de mai. Les températures très nettement au-dessus des moyennes habituelles avec des phénomènes conjoncturels qui s’ajoutent aux facteurs explicatifs structurels. Les pires conséquences se feront sentir sur les récoltes agricoles qui souffrent cruellement de manque d’eau. Cet épisode de forte chaleur est inhabituel pour la saison. Depuis le 11 avril, et jusqu’à mardi prochain – date à laquelle le mercure devrait redescendre -, les températures enregistrées en France étaient au-dessus des normales de saison, rapporte Météo-France, dans un bulletin publié ce mercredi. Cette période de 38 jours consécutifs au-dessus de la normale – soit la période de référence entre 1981 et 2010 – devrait constituer un record de durée, le précédent datant d’il y a seulement deux ans.

Cet épisode est donc « exceptionnel par sa précocité, sa durabilité et son étendue géographique », détaille Météo-France, ajoutant qu’ »il est maintenant fort probable » que mai 2022 devienne le mois de mai le plus chaud jamais enregistré en France, battant le record de mai 2011.

 »

Si la masse d’air chaude remontant du Maghreb explique la chaleur, ce phénomène s’inscrit évidemment dans un contexte plus large de réchauffement climatique. « Il y a une hausse des températures sur la zone inter-tropicale (…) ces températures chaudes, qui augmentent dans cette zone du globe, arrivent chez nous. Tout cela se fait dans un contexte de réchauffement climatique.

Ces périodes de chaleur exceptionnelles sont donc amenées à se répéter, à « devenir plus fréquentes » et « à s’installer plus précocement au cours du printemps qu’avant », rappelle l’institut météorologique français.

Depuis avril, une canicule extrême étouffe l’Inde et le Pakistan, avec des températures dépassant les 50°C localement. D’après les conclusions d’une étude scientifique rédigée par des chercheurs affiliés à l’Imperial College de Londres, qui conforte celles du Giec, cette canicule, liée à l’activité humaine, est non seulement appelée à se répéter plus fréquemment mais menace d’autres régions du monde.

« La vague de chaleur en cours en Inde a encore été renforcée par le changement climatique résultant d’activités humaines telles que la combustion du charbon et d’autres énergies fossiles », explique l’étude, qui avance: « c’est dorénavant le cas pour toutes les vagues de chaleur, partout dans le monde ».

Toujours selon cette étude, des pays d’Amérique latine, comme l’Agentine ou le Paraguay, sont également concernés par ces phénomènes de chaleur extrêmes, ainsi que la Chine. Des records de températures ont encore été atteints à Chypre et en Turquie depuis le début de l’année.

Covid France 19 mai 2022 : plus 29 995 cas nouveaux en 24 heures

 

On enregistre ce mercredi 18 mai: plus 29 995 cas nouveaux en 24 heures , 147.648 morts au total, +80 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.847 (+2) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.801 (+78 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,75 le taux d’incidence à 331,93 et la tension hospitalière à 22,7 %. Le taux de positivité est à 13,1 %.

La France compte actuellement 17.883 (-407) personnes hospitalisées et 1.149 (-24) malades en réanimation.

Bilan des régions  :

  • Ile-de-France : 4.280 (-18) hospitalisées, 330 (-2) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Grand Est : 1.375 (-20) hospitalisés, 95 (-3) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.545 (-15) hospitalisés, 118 (-5) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.826 (-64) hospitalisés, 99 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.704 (-65) hospitalisé, 97 (-3) en réanimation et +10 décès en 24h
  • Bretagne: 606 (-67) hospitalisés, 32 (-2) en réanimation et +12 décès en 24h
  • Normandie : 1.397 (-34) hospitalisés, 45 (0) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.181 (+1) hospitalisés, 85 (-3) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 410 (-13) hospitalisés, 29 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Occitanie: 1.464 (-12) hospitalisés, , 106 (+2) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 769 (-21) hospitalisés, 41 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 729 (-70) hospitalisés, 43 (+2) en réanimation et +10 décès en 24

Covid France 17 mai 2022: seulement +5.936 NOUVEAUX CAS

 

  FRANCE CE LUNDI 16 MAI 2022 : seulement +5.936 NOUVEAUX CAS

linkedin sharing button
whatsapp sharing button
On enregistre ce lundi 16 mai 2022, 147.478 morts au total et seulement +5.936 nouveaux cas confirmés en 24h.

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 1.616.791 cas confirmés soit +5.936 en 24h.

On recense ce lundi 16 mai 2022 : 147.478 morts au total, +126 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.845 (+1) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.633 (+125 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 342,50 et la tension hospitalière à 23,7 %. Le taux de positivité est à 15,4 %.

La France compte actuellement 18.742 (-193) personnes hospitalisées et 1.199 (-15) malades en réanimation.

Le bilan des régions françaises  :

  • Ile-de-France : 4.370 (-22) hospitalisées, 329 (-2) en réanimation et +15 décès en 24h
  • Grand Est : 1.437 (-39) hospitalisés, 106 (-4) en réanimation et +20 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.608 (-38) hospitalisés, 126 (-6) en réanimation et +19 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 1.948 (-38) hospitalisés, 107 (-1) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.786 (+25) hospitalisé, 101 (-1) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Bretagne: 711 (+5) hospitalisés, 41 (-1) en réanimation et +9 décès en 24h
  • Normandie : 1.449 (-27) hospitalisés, 44 (-3) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.218 (+19) hospitalisés, 93 (+8) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 482 (-61) hospitalisés, 30 (0) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Occitanie: 1.509 (+2) hospitalisés, , 104 (-1) en réanimation et +11 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 810 (-22) hospitalisés, 46 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 801 (-5) hospitalisés, 38 (0) en réanimation et +7 décès en 24h

Covid France 16 mai 2022: 22 844 cas supplémentaires en 24 heures

 

On enregistre ce dimanche 15 mai 2022 : 22 844 cas supplémentaires en 24 heures,  147.275 morts au total, +7 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.844 (+7) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.431 (0 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 354,17 et la tension hospitalière à 24,4 %. Le taux de positivité est à 16,7 %.

La France compte actuellement 19.272 (-490) personnes hospitalisées et 1.233 (-59) malades en réanimation.

Selon les données de Santé Publique France, Découvrez le bilan des différentes régions françaises et leur évolution :

  • Ile-de-France : 4.421 (-56) hospitalisées, 343 (-24) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Grand Est : 1.482 (-39) hospitalisés, 111 (-1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.690 (-32) hospitalisés, 134 (+2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.009 (-149) hospitalisés, 110 (-5) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.782 (-55) hospitalisé, 102 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Bretagne: 737 (-16) hospitalisés, 43 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Normandie : 1.540 (-61) hospitalisés, 44 (-13) en réanimation et +13 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.184 (+4) hospitalisés, 84 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 648 (0) hospitalisés, 31 (-4) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Occitanie: 1.514 (-39) hospitalisés, , 107 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 839 (-5) hospitalisés, 47 (-5) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 826 (-40) hospitalisés, 43 (-3) en réanimation et +9 décès en 24h

147.275 morts au total, +7 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.844 (+7) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.431 (0 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 354,17 et la tension hospitalière à 24,4 %. Le taux de positivité est à 16,7 %.

La France compte actuellement 19.272 (-490) personnes hospitalisées et 1.233 (-59) malades en réanimation.

Bilan des régions :

  • Ile-de-France : 4.421 (-56) hospitalisées, 343 (-24) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Grand Est : 1.482 (-39) hospitalisés, 111 (-1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.690 (-32) hospitalisés, 134 (+2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.009 (-149) hospitalisés, 110 (-5) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.782 (-55) hospitalisé, 102 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Bretagne: 737 (-16) hospitalisés, 43 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Normandie : 1.540 (-61) hospitalisés, 44 (-13) en réanimation et +13 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.184 (+4) hospitalisés, 84 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 648 (0) hospitalisés, 31 (-4) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Occitanie: 1.514 (-39) hospitalisés, , 107 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 839 (-5) hospitalisés, 47 (-5) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 826 (-40) hospitalisés, 43 (-3) en réanimation et +9 décès en 24h

Covid France 14 mai 2022 :Encore +32.773 cas en 24h.

Covid France 14 mai 2022 :Encore  +32.773 cas  en 24h.

On enregistre vendredi 13 mai 2022: encore  +32.773 cas  en 24h,  147.257 morts au total, +98 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.826 (+4) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 118.431 (+94 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 376,49 et la tension hospitalière à 24,4 %. Le taux de positivité est à 16,8 %.

La France compte actuellement 19.272 (-490) personnes hospitalisées et 1.233 (-59) malades en réanimation.

Bilan des régions

  • Ile-de-France : 4.421 (-56) hospitalisées, 343 (-24) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Grand Est : 1.482 (-39) hospitalisés, 111 (-1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.690 (-32) hospitalisés, 134 (+2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.009 (-149) hospitalisés, 110 (-5) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.782 (-55) hospitalisé, 102 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Bretagne: 737 (-16) hospitalisés, 43 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Normandie : 1.540 (-61) hospitalisés, 44 (-13) en réanimation et +13 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.184 (+4) hospitalisés, 84 (-1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 648 (0) hospitalisés, 31 (-4) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Occitanie: 1.514 (-39) hospitalisés, , 107 (-1) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 839 (-5) hospitalisés, 47 (-5) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 826 (-40) hospitalisés, 43 (-3) en réanimation et +9 décès en 24h

Covid France 9 mai 2022 :+29.324 cas supplémentaires confirmés en 24h.

Covid France 9 mai 2022 :+29.324 cas  supplémentaires confirmés en 24h.

On recense ce dimanche 8 mai 2022 : Covid France 9 mai 2022 :+29.324 cas  supplémentaires confirmés , 146.724 morts au total, +54 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.812 (+11) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.912 (+43 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 432,23 et la tension hospitalière à 27,7 %. Le taux de positivité est à 19,3 %.

La France compte actuellement 20.939 (-24) personnes hospitalisées et 1.403 (+6) malades en réanimation.

Bilan deségions françaises  :

  • Ile-de-France : 4.636 (+6) hospitalisées, 378 (+2) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Grand Est : 1.709 (-2) hospitalisés, 129 (+3) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.807 (-18) hospitalisés, 144 (-5) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.345 (+4) hospitalisés, 128 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.914 (0) hospitalisé, 108 (+1) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Bretagne: 837 (+9) hospitalisés, 49 (+4) en réanimation et +9 décès en 24h
  • Normandie : 1.631 (-5) hospitalisés, 72 (+2) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.284 (+6) hospitalisés, 97 (+3) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 705 (-3) hospitalisés, 42 (-3) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Occitanie: 1.614 (0) hospitalisés, , 111 (+1) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 891 (-9) hospitalisés, 49 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 950 (-9) hospitalisés, 61 (-1) en réanimation et +3 décès en 24h

Covid France 7 mai 2022 : encore 40.224 cas de contamination en plus en 24h.

.

Covid France 7 mai 2022 : encore 40.224 cas de contamination en plus en 24h.

 

Vendredi 6 mai 2022 on enregistre  encore 40.224 cas de contamination en plus en 24h; Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.798 (+8) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.810 (+102 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 472,37 et la tension hospitalière à 27,8 %. Le taux de positivité est à 19,2 %.

La France compte actuellement 21.277 (-603) personnes hospitalisées et 1.408 (-39) malades en réanimation.

  bilan des  régions :

  • Ile-de-France : 4.667 (-117) hospitalisées, 372 (-18) en réanimation et +13 décès en 24h
  • Grand Est : 1.711 (-66) hospitalisés, 123 (-7) en réanimation et +10 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.824 (-92) hospitalisés, 148 (+2) en réanimation et +24 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.354 (-50) hospitalisés, 132 (-7) en réanimation et +11 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.947 (-24) hospitalisé, 111 (-4) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Bretagne: 841 (-45) hospitalisés, 46 (-2) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Normandie : 1.651 (-59) hospitalisés, 72 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.367 (-45) hospitalisés, 96 (+4) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 728 (-27) hospitalisés, 49 (-3) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Occitanie: 1.684 (-32) hospitalisés, , 112 (+1) en réanimation et +11 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 907 (+1) hospitalisés, 48 (-3) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 978 (-33) hospitalisés, 63 (+1) en réanimation et +4 décès en 24h

Covid France 5 mai 2022 : encore 47 925 cas confirmés en 24 heures

Covid France 5 mai 2022 : encore 47 925 cas confirmés en 24 heures

 

on enregistre ce mercredi 4 mai 2022 : 47 925 cas confirmés en 24 heures, 146.376 morts au total, +114 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.783 (+12) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.593 (+102 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 547,49 et la tension hospitalière à 29,0 %. Le taux de positivité est à 14,4 %.

La France compte actuellement 22.319 (-530) personnes hospitalisées et 1.465 (-33) malades en réanimation.

Selon les données de Santé Publique France, Découvrez le bilan des différentes régions françaises et leur évolution :

  • Ile-de-France : 4.877 (-77) hospitalisées, 393 (0) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Grand Est : 1.844 (-96) hospitalisés, 135 (+1) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.952 (-40) hospitalisés, 152 (-5) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.404 (-76) hospitalisés, 135 (-5) en réanimation et +12 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 1.978 (-86) hospitalisé, 120 (-3) en réanimation et +14 décès en 24h
  • Bretagne: 904 (-31) hospitalisés, 53 (+6) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Normandie : 1.745 (+2) hospitalisés, 74 (+6) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.459 (-52) hospitalisés, 94 (-11) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 746 (-28) hospitalisés, 46 (-9) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Occitanie: 1.810 (-29) hospitalisés, , 113 (-10) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 933 (-11) hospitalisés, 51 (-2) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1.050 (-5) hospitalisés, 61 (+2) en réanimation et +9 décès en 24h

 

Covid France 4 mai 2022 : Encore 67 017 contamination en plus en 24 heures

Covid France 4 mai 2022 : Encore 67 017 contamination en plus en 24 heures

On enregistre ce mardi 3 mai 2022 : 146.262 morts au total, +120 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.771 (0) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.491 (+120 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,68 le taux d’incidence à 554,59 et la tension hospitalière à 29,6 %. Le taux de positivité est à 17,9 %.

La France compte actuellement 22.849 (-362) personnes hospitalisées et 1.498 (-13) malades en réanimation.

Bilan des régions françaises et :

  • Ile-de-France : 4.954 (+1) hospitalisées, 393 (+2) en réanimation et +19 décès en 24h
  • Grand Est : 1.940 (-15) hospitalisés, 134 (+9) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Hauts de France : 1.992 (-166) hospitalisés, 157 (+1) en réanimation et +26 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.480 (+2) hospitalisés, 140 (+3) en réanimation et +8 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.064 (-43) hospitalisé, 123 (-5) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Bretagne: 935 (-29) hospitalisés, 47 (-8) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Normandie : 1.743 (-36) hospitalisés, 68 (-1) en réanimation et +10 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.511 (-19) hospitalisés, 105 (+7) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 774 (-32) hospitalisés, 55 (-9) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Occitanie: 1.839 (-7) hospitalisés, , 123 (-7) en réanimation et +9 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 944 (+4) hospitalisés, 53 (-2) en réanimation et +6 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1.055 (-14) hospitalisés, 59 (-4) en réanimation et +7 décès en 24h

 

Covid France 3 mai 2022 :8737 cas confirmés en 24 heures

En France, le dernier bilan fourni par les autorités sanitaires concernant la pandémie de Covid-19, fait état d’au moins 2.927.276 cas confirmés soit +8.737 en 24h.

On enregistre ce lundi 2 mai 2022 :8737 cas confirmés en 24 heures146.142 morts au total, +180 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.771 (+2) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.371 (+178 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 584,46 et la tension hospitalière à 29,9 %. Le taux de positivité est à 20,5 %.

La France compte actuellement 23.211 (-116) personnes hospitalisées et 1.511 (-46) malades en réanimation.

Bilan des régions françaises :

  • Ile-de-France : 4.953 (+4) hospitalisées, 391 (-6) en réanimation et +30 décès en 24h
  • Grand Est : 1.955 (-62) hospitalisés, 125 (-5) en réanimation et +18 décès en 24h
  • Hauts de France : 2.158 (-4) hospitalisés, 156 (-7) en réanimation et +15 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.478 (-26) hospitalisés, 137 (-9) en réanimation et +20 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.107 (+3) hospitalisé, 128 (-1) en réanimation et +16 décès en 24h
  • Bretagne: 964 (+17) hospitalisés, 55 (0) en réanimation et +12 décès en 24h
  • Normandie : 1.779 (-11) hospitalisés, 69 (-3) en réanimation et +9 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.530 (-46) hospitalisés, 98 (-8) en réanimation et +17 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 806 (+11) hospitalisés, 64 (+2) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Occitanie: 1.846 (-12) hospitalisés, , 130 (-5) en réanimation et +15 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 940 (-29) hospitalisés, 55 (-4) en réanimation et +7 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1.069 (+12) hospitalisés, 63 (-7) en réanimation et +11 décès en 24h

Covid France 2 mai 2022 :+36.726 nouveaux cas en 24h.

Covid France 2 mai 2022 :+36.726 nouveaux cas en 24h.

On enregistre ce dimanche 1 mai 2022 : +36.726 nouveaux cas en 24h,145.962 morts au total, +32 morts supplémentaires. Le nombre de décès en EHPAD et EMS fait état de 28.769 (+10) décès au total. Le nombre total de décès en milieu hospitalier est lui de 117.193 (+22 en 24h).

Le taux de reproductivité R est de 0,74 le taux d’incidence à 631,24 et la tension hospitalière à 30,8 %. Le taux de positivité est à 21,8 %.

La France compte actuellement 23.327 (+25) personnes hospitalisées et 1.557 (-5) malades en réanimation.

Selon les données de Santé Publique France, Découvrez le bilan des différentes régions françaises et leur évolution :

  • Ile-de-France : 4.949 (+17) hospitalisées, 397 (0) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Grand Est : 2.017 (+6) hospitalisés, 130 (0) en réanimation et 0 décès en 24h
  • Hauts de France : 2.162 (-7) hospitalisés, 163 (-1) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Auvergne Rhône Alpes : 2.504 (+3) hospitalisés, 146 (-1) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Provence-Alpes Côte d’Azur : 2.104 (-3) hospitalisé, 129 (0) en réanimation et +3 décès en 24h
  • Bretagne: 947 (-4) hospitalisés, 55 (-1) en réanimation et +5 décès en 24h
  • Normandie : 1.790 (+1) hospitalisés, 72 (0) en réanimation et 0 décès en 24h
  • Nouvelle-Aquitaine : 1.576 (-2) hospitalisés, 106 (+3) en réanimation et +4 décès en 24h
  • Pays de la Loire : 795 (+5) hospitalisés, 62 (+3) en réanimation et +1 décès en 24h
  • Occitanie: 1.858 (0) hospitalisés, , 135 (-6) en réanimation et +2 décès en 24h
  • Centre-Val de Loire : 969 (+1) hospitalisés, 59 (-2) en réanimation et 0 décès en 24h
  • Bourgogne-Franche-Comté : 1.057 (+4) hospitalisés, 70 (-1) en réanimation et 0 décès en 24h

Covid: Stratégie vaccinale nécessaire mais pas suffisante ( l’épidémiologiste Mahmoud Zureik)

Covid: Stratégie vaccinale   nécessaire mais pas suffisante ( l’épidémiologiste Mahmoud Zureik)

L’épidémiologiste salue  sur France-Info les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la diffusion du Covid-19 mais aurait voulu que le protocole sanitaire soit renforcé dans les écoles, bars et restaurants. 

 

 

« On est dans la priorité vaccinale, dans le tout vaccinal, ce qui est évidemment indispensable et nécessaire », a réagi lundi 27 décembre sur franceinfo Mahmoud Zureik, professeur d’épidémiologie et de santé publique à l’université de Versailles-Saint-Quentin et directeur d’Epi-Phare, après les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement pour enrayer l’épidémie de Covid-19. Mais ce ne sera « pas suffisant », alerte Mahmoud Zureik.  »Il faut d’autres mesures. Il faut dire à nos concitoyens que cela ne va pas suffire. On doit faire encore des efforts, même s’ils ne sont pas agréables. »

Mahmoud Zureik juge tout de même positivement les annonces de Jean Castex. « C’est la première fois que l’on explique très clairement la différence de l’efficacité des vaccins sur la transmission et sur les formes graves. » Cela répond « à beaucoup de questions » des personnes se demandant :  »J’ai eu le virus » alors que  »je suis vacciné ».

Le Premier ministre a également annoncé l’obligation du port du masque dans les centre-villes, sous la décision des préfets. « C’est efficace quand il y a un marché de Noël, dans une file d’attente ou devant un commerce », souligne Mahmoud Zureik. Selon l’épidémiologiste, l’effet est « probablement très limitée. Ce qu’il faut, c’est surtout limiter la contamination à l’intérieur ». Il préconise « le port de masques à l’intérieur, dans des endroits peu ventilés où la contamination est beaucoup plus importante ».

Mahmoud Zureik estime également qu‘ »imposer » une augmentation du télétravail, comme l’a annoncée le gouvernement, c’est « efficace, à partir du moment où l’on réduit les interactions sociales et où l’on protège aussi les employés et les salariés qui sont fragiles ».

L’épidémiologiste aurait enfin aimé  »des mesures de prudence plus fortes pendant les 15 jours qui viennent », car cela « va se jouer sur le degré de gravité d’Omicron ». Mahmoud Zureik aurait souhaité « rétablir des jauges dans les endroits où le virus se transmet, dans les bars et les restaurants ».

En milieu scolaire, « il faut absolument travailler sur la ventilation, sur la qualité de l’air à l’école », insiste aussi l’épidémiologiste qui constate la faiblesse du nombre de tests dans les établissements.  »L’année dernière, il y a 14 mois, on commençait à parler d’un million de tests », rappelle Mahmoud Zureik. Selon lui,  »on arrive péniblement à 200 000 par semaine. Donc on est très loin du compte. On garde les écoles ouvertes, mais malheureusement, non-sécurisées ».

Croissance France : encore un recul de 4 % en mai par rapport à 2019

Croissance France : encore un recul de 4 % en mai par rapport à 2019

Le niveau d’activité en France devrait encore être inférieur en mai de 4% par rapport à celui d’avant-crise estime la Banque de France dans son enquête de conjoncture mensuelle. En avril, le niveau s’est établi à 6% en dessous de ce même niveau. Un chiffre revu à la baisse.

.

Selon l’enquête réalisée entre le 28 avril et le 5 mai, l’activité a été freinée en avril par le durcissement des mesures sanitaires qui ont affecté les services marchands. Mais ceux-ci devraient rebondir en mai, avec la réouverture programmée des commerces, terrasses de restaurants, musées, cinémas et théâtres à partir du 19.

En avril, les services aux entreprises résistent mieux et «dans le secteur du bâtiment, l’activité est quasi stable, très proche de son niveau d’avant-crise, selon les chefs d’entreprise interrogés», avec des carnets de commandes particulièrement bien remplis qui dépassent leurs niveaux déjà très élevés de 2019, selon l’enquête.

Dans l’industrie, la situation est contrastée selon les secteurs. Le taux d’utilisation des capacités de production progresse légèrement, de 80% à 81% entre mars et avril, mais recule de 81% à 77% dans l’automobile en raison notamment de difficultés d’approvisionnement qui ont frappé ce secteur au niveau mondial.

La perte de mémoire du 10 mai 1981 par le PS

  • La perte de mémoire du 10 mai 1981 par le  PS
  • Une grosse perte de mémoire au parti socialiste à propos du 10 mai 81 qui devrait faire l’objet d’une célébration de la victoire de Mitterrand. Le problème c’est que les socialistes sont très divisés sur le bilan du parti et de Mitterrand. Du coup, le parti socialiste officiel, ce qu’il en reste, ne participera pas à l’événement.
  • Ce sont surtout les anciens et les caciques qui seront présents à une cérémonie organisée dimanche au Creusot. S’y retrouveront notamment. Jean Glavany , Lionel Jospin. Pierre Joxe, d’autres anciens ministres, François Rebsamen ou Jean-Pierre Sueur. Bernard Cazeneuve aussi et François Hollande, bien sûr. Anne Hidalgo, maire PS de Paris et possible candidate à la présidentielle se devait d’y être.
  •  Les raisons de cette division tiennent dans le fait que le PS n’a jamais sue faire encore le bilan de sa gestion pendant les 14 ans qu’il a été au pouvoir.

1er mai : 100.000 à 150 000 manifestants en France

1er mai :  100.000 à 150 000 manifestants en France

Un total de 100 à 150 000 personnes ont manifesté samedi en France pour le 1er-Mai soit à peu près la moitié du nombre de manifestants observés pour la manifestation de 2019. En cause sans doute la situation sanitaire mais aussi l’absence des syndicats réformistes.

 

Parmi les revendications notamment : Emploi, salaires, gestion de la crise Covid par le gouvernement, restrictions des libertés, la contestation de la réforme de l’assurance-chômage, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet, revenant de façon récurrente. Des «gilets jaunes» ont pris part à plusieurs défilés, dont la manifestation parisienne le service d’ordre de la CGT a été pris à partie par des extrémistes à Paris de même que les forces de l’ordre.

Sondage : 75 % des Français pour un déconfinement le 3 mai

Sondage : 75 % des Français pour un déconfinement le 3 mai

 

Selon une enquête Odoxa-Backbone Consulting réalisée pour Le Figaro et France info, 6 Français , une grande majorité des Français (72%) souhaitent  que le déconfinement se tienne bien à partir du 3 mai avec la fin des restrictions de circulation. La demande est forte, plus encore (+7 points) qu’il y a un an, à l’aube du premier déconfinement.

 

Les Français semblent toutefois lucides sur le fait que la réouverture du pays se fera progressivement. Pour 54% d’entre eux, le déconfinement n’aura pas lieu comme prévu à partir du 3 mai mais coïncidera plutôt avec l’ouverture des bars et restaurants. Annoncées pour la mi-mai, ces levées de restrictions ne sont pas remises en cause par une majorité des sondés : 60% pensent ainsi que le gouvernement tiendra cette échéance, pour autant ils sont aussi 60 % à ne pas faire confiance au gouvernement concernant la politique sanitaire.

,6 Français sur 10 ne font pas confiance au gouvernement pour mener à bien la levée des mesures. La méfiance est unanime : hormis ceux de la République en Marche, les sympathisants de tous les partis politiques doutent de cette réussite.

Conclusion les Français sont persuadés que le gouvernement sera contraint d’annoncer la levée de mesures restrictives pour le 3 mai comme prévu mais estime qu’elle sera mal conduite par le gouvernement.

12345



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol