Archive pour le Tag 'l’Unedic ?'

Assurance chômage: patronat et syndicats réformistes contre la ponction financière de l’Unedic

Assurance chômage: patronat et syndicats réformistes contre la ponction financière de l’Unedic

C’est évidemment un véritable scandale que ce prélèvement de 4 milliards envisagé par le gouvernement sur les excédents de l’Unedic. Une organisation qui a pour objet social de venir en aide aux salariés en difficulté qui perdent leur emploi. D’une certaine manière, c’est une redistribution à l’envers. Le gouvernement veut en effet prélever sur les excédents de l’Unédic deux milliards d’euros dès 2023 par arrêté, puis deux milliards à nouveau en 2024 à travers le projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Syndicat et patronat ont ensemble condamné cette espèce de détournement de fonds. «Tant sur le fond que sur la méthode, ce projet de ponction des recettes de l’assurance chômage, alors même que la négociation est en cours, est inacceptable», ont dénoncé les partenaires sociaux dans cette déclaration commune. Le texte a été lu par le négociateur CFDT Olivier Guivarch à l’issue d’une séance de négociations sur de nouvelles règles d’assurance chômage.

Théoriquement ce prélèvement est destiné à financer « travail », cette nouvelle cathédrale qui doit regrouper les organismes autour de. Avec sans doute la même inefficacité.

La conséquence pour l’Unedic c’est que cet organisme sera condamné à emprunter à court terme sur les marchés pour honorer ses échéances de remboursement, ce qui lui coûtera 800 millions sur quatre ans. ».

Seule la CGT ne s’est pas associée à cette déclaration commune.

Conférence sociale à Matignon: pour abandonner la réforme de l’Unedic ?

Conférence sociale à Matignon: pour abandonner la réforme de l’Unedic ?

La conférence sociale que convoque le premier ministre à Matignon aura sans doute essentiellement pour objet de décaler encore l’application de la réforme de l’assurance-chômage.

Cette réforme prévoit en effet un durcissement de quatre à six mois de travail pour ouvrir des droits et une réforme du mode de calcul des allocations défavorables à ceux qui alternent chômage et contrats courts. Face à la crise sanitaire elle avait été décalée jusqu’au 1er janvier. Un nouveau délai d’application pour être décidé jusqu’au 1er avril 2021.

Dans un entretien au Journal du dimanche, le directeur général de Pôle emploi, Jean Bassères, a annoncé avoir enregistré 404.500 demandeurs d’emploi supplémentaires entre février et août. Des «conseillers indemnisation» devraient être mis en place d’ici mars 2022 pour que chaque demandeur d’emploi puisse interroger un spécialiste sur ses allocations-chômage.

Normalement on devrait aussi reparler du calendrier de la réforme des retraites et de la reprise des discussions fins 2020 début 2021. Mais compte tenu de la situation économique, sociale et même politique il est probable que l’examen de ce dossier sera encore repoussé. Certaines questions concernant les reconversions seront sans doute aussi abordées.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol