Archive pour le Tag 'Lettonie'

La Lettonie entrera dans la zone euro en 2014

 

La Lettonie entrera dans la   zone euro en 2014

La zone euro est en crise, et les prétendants à la monnaie unique ne se bousculent plus vraiment à la porte. Pourtant, la Lettonie devrait abandonner le lat, sa monnaie nationale, et adopter l’euro à partir du 1er janvier 2014, même si 62% des Lettons sont contre, selon un sondage réalisé mi-mai par TNS. La Commission européenne a donné son feu vert à l’adhésion de l’état balte, ce mercredi 5 juin, ce qui portera à 18 le nombre d’états membres.  La Commission européenne et la Banque Centrale Européenne (BCE), ont toutes deux rendus des rapports de convergence favorables, c’est-à-dire que la Lettonie remplit les critères d’adhésion fixés par le traité de Maastricht. Désormais, c’est au Parlement européen et à l’Ecofin de rendre leurs avis. La décision devrait intervenir début juillet pour une entrée en 2014. Tous les pays membres de l’Union européenne sont obligés de rejoindre la zone euro, dès qu’ils satisfont aux critères. Seuls le Danemark et le Royaume-Uni ont négocié des exceptions pour garder leur monnaie.   Pour le restant de la zone euro, l’adhésion du petit pays de deux millions d’habitants ne devrait pas avoir de grandes conséquences. La Lettonie, elle, espère que cela va jouer sur ses échanges commerciaux et son taux de chômage, actuellement autour de 14%. Victime d’un mauvais système éducatif, les diplômés quittent le pays pour trouver un emploi chez leurs voisins. Le gouvernement estime aussi que cela évitera la spéculation sur le lat et l’instabilité financière. En dix ans, l’inflation a varié de -1,2% à 15,3%.  Le pays balte est l’un des plus pauvres de l’Union européenne, avec la Bulgarie et la Roumanie, et plus de 20% de sa population vivait sous le seuil de pauvreté en 2011. Avec la crise, la Lettonie a mis en place un programme d’austérité parmi les plus rigoristes de la zone euro. Avec succès: le déficit budgétaire a été réduit à 1,2% du PIB et la dette publique ne représente que 41% du PIB. En 2012, son PIB a progressé de 5,6% en 2012, après une contraction de près de 20% en 2009.

Zone euro: Hollande pour l’adhésion de la Lettonie

Zone euro:  Hollande pour  l’adhésion de la Lettonie

Plus on est de fous plus on rit, sans doute la philosophie pour que Hollande accepte l’adhésion de la Lettonie à la zone euro. Une zone euro déjà trop hétéroclite et menacée d’éclatement pour cette raison. Le président français François Hollande a donc apporté vendredi un soutien presque inconditionnel à l’entrée de la Lettonie dans la zone euro au 1er janvier 2014, à l’issue d’un entretien avec le Premier ministre letton, Valdis Dombrovskis à l’Elysée.   »Si les rapports confirment la qualité, et je n’en doute pas, de l’adhésion de la Lettonie à la zone euro, je soutiens la date de 2014″, a déclaré le chef de l’Etat français devant la presse.  Riga, qui a présenté officiellement sa demande d’adhésion en mars, attend le feu vert de la Commission européenne et de la Banque centrale européenne (BCE), les deux institutions devant rendre leur verdict d’ici à quelques semaines.   »J’ai réaffirmé ici, devant lui, que la France soutenait cette adhésion de la Lettonie à la zone euro », a insisté François Hollande, aux côtés du Premier ministre letton sur le perron de l’Elysée.  Pour le président français, il s’agirait d’un « signal de confiance, d’espoir et de cohésion ».   »La zone euro a traversé des turbulences, des épreuves même » au point de s’interroger sur la préservation de son « intégrité » et la Lettonie, aujourd’hui, « fait le choix » de la rejoindre, a-t-il fait valoir.  Mais Riga, a-t-il également souligné, a consenti des « efforts considérables pour améliorer ses performances économiques », renouant avec la croissance avec « une inflation parmi les plus faibles de l’Union européenne, des comptes publics qui ont été assainis et un secteur bancaire qui ne présente que peu de risques ».   »A partir de là, non seulement la Lettonie a droit à intégrer la zone euro mais, pour la zone euro, c’est aussi une bonne nouvelle et ce processus doit être conduit à son terme », a-t-il conclu.  Confirmant attendre « d’ici peu » les rapports de la BCE et de la Commission, Valdis Dombrovskis a observé pour sa part que « si le signal est positif, bien entendu le soutien des Etats membres compte énormément aussi et celui de la France particulièrement ».  Le président Hollande a également « appuyé la démarche » d’adhésion de la Lettonie à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) dont le siège est à Paris.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol