Archive pour le Tag 'le sommet'

Le sommet Trump-Kim : peut être !

Le sommet Trump-Kim : peut être !

A quelques jours de la date fixée on ne sait toujours pas si la rencontre aura lieu. En fait les intéressés se livrent à des opérations de com. pour valoriser leur rôle respectif. Annonce, annulation, contre annonce se succèdent mais vendredi matin, Donald Trump a affiché son optimisme sur les discussions avec Pyongyang, allant même jusqu’à évoquer le possible maintien du sommet du 12 juin. Avant cette réunion, les deux chefs d’Etat se livrent uen guerre de com. Ce que pense Marie-Cécile Naves, spécialiste des États-Unis ; Pour elle,  l’annulation du sommet constitue  une « opération de communication de part et d’autre »,  «  C’est une opération de communication de part et d’autre. Du côté nord-coréen, il y a le désir d’être enfin reconnu sur la scène internationale. Et du côté de Donald Trump, on est beaucoup dans une communication incantatoire, vouloir montrer que l’on peut dominer les dictateurs, imposer sa vision unilatérale au monde. Peut-être que Donald Trump a fait une erreur au départ en acceptant ce sommet sans négocier un minimum au début. Il pensait qu’il pouvait appliquer sa stratégie de l’art du « deal » à la diplomatie. Ça a marché pour l’Iran, il est un peu galvanisé par la situation au Moyen-Orient, il s’est aussi un peu laissé emporter par le président sud-coréen Moon qui lui avait parlé de prix Nobel » ; Avec deux leaders aussi imprévisibles, on ne peut savoir si la rencontre pourra effectivement se tenir à la date prévue. «Nous avons des discussions très productives avec la Corée du Nord pour rétablir le sommet, qui, s’il a lieu, se tiendra [comme prévu] à Singapour le 12 juin et pourra être prolongé au-delà de cette date», a tweeté le président américain dans la nuit.

Lettre de Lagarde à Sarkozy : le sommet de la flagornerie

Lettre de Lagarde à Sarkozy : le sommet de la flagornerie

 

 

La lettre retrouvée chez Christine Lagarde lors d’une perquisition à propos de l’affaire Tapie en dit long sur l’Etat de notre démocratie et sur le personnel politique ; Un monument de flagornerie et de tartufferie en même temps. De quoi aussi s’inquiéter sur la santé mentale de celle qui dirige maintenant le FMI (après DSK, aussi tordu pour d’autres raisons) ; Comment un responsable politique peut-il à ce point s’humilier et à ce point se ridiculiser sinon pour évidemment en tirer profit pour sa carrière. Cette lettre illustre bien la nature des rapports hiérarchiques entre la cour et le monarque républicain. Tous n’écrivent pas mais ils se comportent de la même manière, en flattant. L’attitude courtisane vaut partout auprès du monarque mais aussi après des petits marquis que sont les ministres. Du coup, les responsable enivrés de leur propre parfum, ne sentent plus rien, ne comprennent plus rien des réalités économiques et sociales. Poussée à ce point la flagornerie interroge sur l’état psychologique de nos dirigeants. Après la loi sur ‘l’évaluation du patrimoine matériel on se demande sil ne faudrait pas une loi pour l’évaluation psychiatrique des élus.

 

 La lettre de Christine Lagarde à Nicolas Sarkozy

«Cher Nicolas, très brièvement et respectueusement.
1) Je suis à tes côtés pour te servir et servir tes projets pour la France.
2) J’ai fait de mon mieux et j’ai pu échouer périodiquement. Je t’en demande pardon.
3) Je n’ai pas d’ambitions politiques personnelles et je n’ai pas le désir de devenir une ambitieuse servile comme nombre de ceux qui t’entourent dont la loyauté est parfois récente et parfois peu durable.
4) Utilise-moi pendant le temps qui te convient et convient à ton action et à ton casting.
5) Si tu m’utilises, j’ai besoin de toi comme guide et comme soutien : sans guide, je risque d’être inefficace, sans soutien je risque d’être peu crédible.
Avec mon immense admiration. Christine L ».  

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol