Archive pour le Tag 'le Pen'

Page 13 sur 13

JM Le Pen : enrichissement suspect

JM Le Pen : enrichissement suspect 

Depuis fin 2013, la justice s’intéresse de près au patrimoine de Jean-Marie Le Pen. Alerté le 27 novembre par l’ancienne Commission pour la transparence financière de la vie politique, le parquet de Paris avait ouvert une enquête préliminaire sur les déclarations de patrimoine du président d’honneur du Front national. Au cœur de ce signalement, les différences constatées dans ses déclarations de patrimoine faites au début et à la fin de son premier mandat de député européen, en 2004 et 2009. Mediapart révèle ce mercredi 11 juin que le montant de cet enrichissement personnel s’élève à 1.127.000 euros. Le site d’information ajoute que « les explications, ou tentatives d’explications, fournies par l’eurodéputé pour justifier la variation de ses actifs n’ont pas convaincu l’ancienne commission pour la transparence ». Cette dernière a été remplacée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Interrogé par Mediapart quelques jours après sa sortie sur « la fournée » et Patrick Bruel, le dirigeant frontiste a expliqué n’avoir « aucune inquiétude » même s’il n’a « pas eu le temps de fouiller » le dossier. Il accuse l’ancienne commission de « désinvolture », de « paresse » et de parti pris idéologique, selon le site d’information. « Cela lui apporte sans doute un petit bénéfice politique de faire peser un soupçon d’illégalité sur Jean-Marie Le Pen », ajoute le président d’honneur du FN. Il ajoute qu’entre sa déclaration de patrimoine de 2004 et celle de 2009, il a bénéficié d’une « remise gracieuse » de plus de 400.000 euros après l’intervention du médiateur du ministère des Finances sur un redressement vieux de plusieurs décennies. Jean-Marie Le Pen est devenu millionnaire après avoir hérité en 1976 de la fortune de son ami Hubert Lambert, héritage d’abord contesté avant un accord à l’amiable avec la famille.

Le Pen : Marine a tué le vieux

Le Pen : Marine a tué le vieux

C’est fait Marine a tué le vieux, plus de sorties humoristiques scabreuses  pour Jean Marie exclu du site du FN. Désormais il faut être présentable, lisse, politiquement correct au moins dans les apparences. Après les propos de Jean-Marie Le Pen sur une « fournée » à propos d’artistes anti-FN comme Patrick Bruel, le parti a décidé de ne plus héberger son blog vidéo sur le site du FN. « Tout à fait injustifié », dit-il sur France Info.  Le père se dit « blessé » par les décisions de sa fille.  »Sur le plan affectif, je ne cache pas qu’un peu quand même… On est toujours blessé d’être victime d’une injustice, et plus encore quand cette injustice a une origine familiale« , a déclaré Jean-Marie Le Pen sur France Info mercredi, alors que le site du FN a décidé de ne plus héberger son blog vidéo. C’est ce qu’a indiqué l’avocat du parti, Wallerand de Saint-Just, invoquant des « raisons juridiques« . Ce week-end, dans une de ses vidéos, Jean-Marie Le Pen évoquait une « fournée » à propos d’artistes anti-FN, dont Patrick Bruel qui est juif. Ces propos ont déclenché une polémique, au sein même du Front national, Marine Le Pen a dénoncé une « faute politique » de son père. « Je n’ai pas encore reçu de notification officielle de la décision dont j’ai pris connaissance par la dépêche de l’AFP« , indique Jean-Marie Le Pen, concernant cette décision de ne plus héberger ses vidéos. « Il est bien évident que mon journal de bord continuera« , ajoute-t-il, « sur mon site personnel » « pour autant que Dieu me prêtera vie oui« . Le président d’honneur se sent-il « lâché » par son parti ? « Par mon parti c’est beaucoup dire, en tout cas par ceux qui pour l’instant le dirigent, oui sans doute« , répond-il, précisant qu’il n’a eu aucune communication avec sa fille sur ce « désaccord« . « Je trouve que la décision de Mme LePen est tout à fait injustifiée, et le raisonnement qu’elle apporte à l’appui de sa décision est pour le moins étonnant« , dit-il également.

 

 

Le Pen : l’humour macabre

Le Pen : l’humour macabre

 

Encore un dérapage de Jean Marie Le pen avec des jeux de mots approximatifs, ridicules et même honteux. Cette fois, il propose une « fournée » pour des juifs comme Patrick Bruel. . Ce n’est pas la première fois que Le Pen s’essaye à l’humour douteux en mélangeant sémantique précieuse et vulgarité ; De fait le vieux raciste déraille depuis longtemps avec sa dialectique de bourgeois (en fait un parvenu à la fortune plus que douteuse) qui mêle l’art de la langue avec la vulgarité du fond ; « De la merde dans un bas de soie » comme disait Napoléon à Talleyrand. SOS Racisme et l’UEJF ont donc annoncé leur intention de porter plainte à la suite d’attaques de Jean-Marie Le Pen envers les artistes français Yannick Noah et Patrick Bruel, notamment, pour leurs critiques contre l’essor du Front national. Le Congrès juif européen a demandé dimanche la levée de l’immunité parlementaire de Jean-Marie Le Pen – 86 ans le 20 juin – qui siège au Parlement européen depuis 1984. Dans une vidéo diffusée vendredi sur le site internet du FN et retirée depuis, le président d’honneur du parti s’en prend à la chanteuse américaine Madonna, à l’humoriste français Guy Bedos et à Yannick Noah et Patrick Bruel qui se sont publiquement alarmés du score sans précédent du FN aux élections européennes en France (25%). « M. Noah s’était engagé à ne plus chanter en France si le Front national arrivait en tête de l’élection. Cochon qui s’en dédit », dit-il, goguenard, aux côtés d’une militante qui lui rappelle que Patrick Bruel compte aussi parmi ses détracteurs. « Ça ne m’étonne pas. Ecoutez, on fera une fournée la prochaine fois », répond Jean-Marie Le Pen en riant. Le chanteur, de confession juive, a dénoncé dimanche sur Twitter et Facebook des propos à connotation antisémite qui montrent selon lui le « vrai visage » du FN, engagé dans une stratégie de normalisation sous l’égide de Marine Le Pen. Pour SOS Racisme, la déclaration de Jean-Marie Le Pen relève « du plus crasse logiciel antisémite et non du simple dérapage » et « renoue là avec ses sorties sur le ministre Durafour et sur la Shoah ». Jean-Marie Le Pen dénonce dans un communiqué une polémique infondée. « Le mot ‘fournée » que j’ai employé dans mon journal de bord hebdomadaire n’a évidemment aucune connotation antisémite, sauf pour des ennemis politiques ou des imbéciles », écrit-il.

Sondage : FN en tête aux européennes mais 68% de mauvaises opinions de Marine Le Pen

Sondage : FN en tête aux européennes mais 68% de mauvaises opinions de Marine Le Pen

 

C’est la contradiction, le FN risque d’être en tête aux européennes mais marine Lepen récolte 68% de mauvaises opinions ; Le signe sans doute que le FN est essentiellement un parti ramasse-tout pour exprimer un mécontentement mais pas un parti de gouvernement. En tête des intentions de vote pour les prochaines élections européennes, Marine Le Pen cultive un paradoxe de taille car elle reste l’une des personnalités politiques les moins appréciées des Français. Voilà le principal enseignement du sondage BVA pour le Parisien consacré à la personnalité de la présidente du Front national. Marine Le Pen reste en effet très majoritairement impopulaire aux yeux des Français : 68 % disent avoir une mauvaise opinion d’elle. Pis, ils sont 78 % à ne pas lui faire confiance pour gouverner le pays ! Son image personnelle est, de plus, très mauvaise. Les sondés sont une large majorité à la trouver «d’extrême droite» (77%) -un terme qu’elle récuse-, «agressive» (71%), «démagogique» (67%) et «raciste» (60%). Une minorité la trouve «visionnaire» (27%), «sympathique» (31%), «ayant la stature d’une femme d’état» (37%), «compétente» (38%). Ils sont, en revanche, une majorité à la juger «courageuse» (63%) et «convaincante» (52%). Autre problème pour Marine Le Pen, sa proposition phare, qu’elle défend depuis la présidentielle 2012, ne trouve pas grâce aux yeux des Français. Selon notre sondage, ils sont 79% à ne pas souhaiter que son plan de sortie de l’euro soit appliqué et 81% à juger cette proposition non crédible. Enfin, la patronne du FN perd ses duels de popularité face à toutes les personnalités politiques qui lui sont opposées, excepté… son père. Ainsi, si 67% la préfèrent à Jean-Marie Le Pen (6%), Alain Juppé la bat nettement (77% contre 17%). François Fillon aussi (71% contre 21%). Même l’impopulaire président François Hollande la devance (55% contre 35%). Tout comme son ennemi juré, le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon (45% contre 40%).

Rencontre Le Pen-Buisson d’entre-deux-tours

Rencontre  Le Pen-Buisson d’entre-deux-tours

Patrick Buisson, alors conseiller de Nicolas Sarkozy, a rencontré Jean-Marie Le Pen entre les deux tours de la présidentielle de 2007 pour « prendre la température » sur ses intentions, a déclaré jeudi sa fille, Marine Le Pen. L’actuelle dirigeante du Front national a dit avoir rencontré « une fois » Patrick Buisson, qui est au centre d’un scandale après la diffusion d’enregistrements clandestins de conversations avec Nicolas Sarkozy et son entourage. Les avocats de l’ancien président et de son épouse ont annoncé vendredi qu’ils allaient engager des poursuites judiciaires pour atteinte à l’intimité de la vie privée après la publication de ces enregistrements, dont le défenseur de Patrick Buisson a reconnu l’authenticité.   »Je l’ai rencontré une fois lors d’un déjeuner avec Jean-Marie Le Pen entre les deux tours de la présidentielle de 2007″, a précisé Marine Le Pen à propos de Patrick Buisson lors d’une rencontre avec des journalistes. Le conseiller, qui a été directeur du journal d’extrême droite Minute, venait selon elle pour « prendre la température » auprès de Jean-Marie Le Pen, qui venait d’être exclu du second tour de la présidentielle avec 10,44% des voix. Nicolas Sarkozy l’emportera le 6 mai 2007 avec 53,06% des voix face à la socialiste Ségolène Royal après avoir capté une partie de l’électorat frontiste. « Je suppose que Nicolas Sarkozy (par l’intermédiaire de Patrick Buisson-NDLR) venait tenter de prendre la température pour savoir si, par hasard, Jean-Marie Le Pen n’envisageait pas d’appeler à voter pour lui, ce qui ne serait d’ailleurs pas scandaleux outre mesure », a ajouté la présidente du FN.

 

Enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen

Enquête sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen

 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Paris sur les déclarations de patrimoine de Jean-Marie Le Pen, à la suite d’un signalement de l’ancienne Commission pour la transparence financière de la vie politique, a-t-on appris jeudi de source judiciaire, confirmant une information de Mediapart. Cette commission chargée de contrôler depuis 1988 le patrimoine des élus, remplacée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, avait alerté le 27 novembre le parquet de Paris.  Au cœur de ce signalement, les différences constatées dans les déclarations de patrimoine faites par M. Le Pen au début et à la fin de son premier mandat de député européen, en 2004 et 2009, selon la source judiciaire. Pour la Commission, M. Le Pen n’a pas justifié l’augmentation de son patrimoine sur cette période.  L’enquête, qui devra vérifier les conditions de l’enrichissement du président d’honneur du Front national, a été confiée à la brigade financière de la police judiciaire parisienne.  Cette enquête est distincte de celle qui avait été ouverte, déjà à Paris, sur « Jeanne », le micro-parti de Marine Le Pen, et sur « Cotelec », celui de son père.  En marge des grands partis, de nombreux dirigeants politiques disposent de leurs propres structures, appelées micro-partis, utilisées notamment pour le financement de campagnes.  Dans cette enquête, les investigations concernent notamment les prêts accordés par ces deux structures à des candidats FN lors des cantonales de 2011 et des législatives de 2012.  M. Le Pen est devenu millionnaire après avoir hérité en 1976 de la fortune de son ami Hubert Lambert, héritage d’abord contesté avant un accord à l’amiable avec la famille.

 

Européennes-2017 : Le Pen , plus qu’un boulevard, la voie royale

Européennes-2017 : Le Pen ,  plus qu’un boulevard, la voie royale

 

Finalement Marine Lepen parle peu au regard de sa représentativité ; elle a raison moins elle parle plus elle devient crédible. En fait le PS d’un coté, l’Ump d’autre part lui tracent une voie royale. On sait que les sondages sous estiment en général les scores du FN car nombre d’interrogés ne sont pas fiers d’ avouer leur préférence pour l’extrême droite. Un sondage démontre que déjà s’il y avait élections européennes aujourd’hui, PS, UMP, FN seraient à égalité. Avec la crise, les affaires à gauche comme à droite, surtout l’incapacité à faire face à au chômage, le discrédit sera de plus en plus grand vis-à-vis d’une gauche incompétente dont le seul remède est le matraquage fiscal et d’une droite sans projet, sans leader surtout occupée à se partager la dépouille de Sarkozy ( qui va sombrer dans les affaires). Pour Marine Lepen il n’y a pas meilleure situation, plus le temps va passer et plus elle va monter en popularité moins pour la porter  au pouvoir que pour voter contre les deux partis de gouvernement. Avantage de la situation Marine Lepen n’a pas à parler ; chaque qu’elle  le faiat, elle suscite en effet la controverse voire le ridicule quant s’agit de questions économiques  dont elles ignorent tout. Le silence de sa part lui évite cet inconvénient. Le député Lassalle qui fait le tour de France à pied a bien résumé la situation ; pour la France profonde, c’est le ralbol, l’épuisement, le rejet de la classe politique et même la crainte (ou l’espérance)  d’une explosion sociale. Aussi le rejet de cette Europe technocratique, enfin le plus grave peut-être un crise identitaire. Autant de choses que Lepen dénonce habilement même si les solutions sont complètement inadaptées à la situation ; , des solutions  à la fois démagogiques et dangereuses. Mais les français n’en sont plus en recherche d’un vote adhésion mais d’un vote de protestation et la posture de contestation de Marine Lepen suffit. Le premier séisme aura lieu au européennes, il sera suivi d’autres. Conséquence le pays risque de s’enfoncer dans une crise générale car évidemment Lepen explosera en vol le jour où elle aura à gérer les réalités socio-économiques du pays. Un étape supplémentaire dans le déclin  du pays.

Sondage : Mélenchon et Le Pen jugés sectaires » (IFOP)

Sondage : Mélenchon et Le Pen jugés sectaires » (IFOP)

Les français sont lucides, ils reconnaissent la posture de contestation de Lepen et Mélenchon mais ne croient pas majoritairement à leur capacité de gouvernance. Une majorité de Français considère que le coprésident du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon, et la présidente du FN, Marine Le Pen sont « sectaires », mais elle leur reconnaît à tous deux de vouloir « vraiment changer les choses », selon une enquête IFOP pour le Journal du Dimanche. Dans une comparaison des traits d’image des deux responsables politiques, 63% des personnes interrogées jugent que le qualificatif « sectaire » s’applique plutôt bien à Jean-Luc Mélenchon, et 60% à Marine Le Pen. Pour 56% des sondés, Mélenchon « veut vraiment changer les choses ». Il est devancé sur ce point par Marine Le Pen, avec 65% des personnes interrogées qui lui accordent ce qualificatif. S’agissant du qualificatif « comprend les problèmes des gens comme vous », 44% des personnes interrogées trouvent qu’il s’applique plutôt bien à Mélenchon, et 47% à Le Pen. Mais 37% jugent que la présidente du FN « a des solutions pour sortir de la crise », et 27% considèrent que cette formule s’applique plutôt bien au coprésident du PG.  63% des sondés estiment que Mélenchon « s’oppose trop au gouvernement » (37% pensent que cette formule s’applique plutôt mal à lui). 79% des personnes interrogées jugent que Le Pen « s’oppose aussi bien à l’UMP qu’au gouvernement », contre 21% pour qui ce n’est pas le cas.

Le compte Cahuzac ouvert par un proche de Le Pen ( médiapart)

Le compte Cahuzac ouvert par un proche de Le Pen ( médiapart)

L’avocat Philippe Péninque a reconnu, dans Le Monde, avoir ouvert le compte de l’ancien ministre du budget à l’UBS en 1992. Cette découverte de la justice suisse met au jour les liens de Jérôme Cahuzac avec ce conseiller de Marine Le Pen, dont le nom apparaît déjà dans l’affaire des comptes de campagne de Balladur.

 

Sondage popularité : Fillon remonte, Copé toujours derrière le Pen

Sondage popularité : Fillon remonte, Copé toujours derrière le Pen

 

Presque toutes les personnalités de gauche profite de la remontée de Hollande ; à droite Filon remonte et demeure donc la quatrième personnalité préférée des français, Copé remonte légèrement mais reste à un niveau très bas derrière Le Pen et seulement devant De Villepin. Laurent Fabius (28%) gagne 4 points auprès des Français et 13 auprès des sympathisants de gauche, tandis que Jean-Yves le Drian, testé pour la première fois dans notre baromètre réalise un score de 19%. Des hausses s’observent aussi pour Pierre Moscovici (32% ; +2 points) nettement plus visible depuis un mois, ou pour Najat Vallaud-Belkacem (31% ; +2 points), logiquement très médiatisée en tant que porte-parole du gouvernement dans cette période (mariage-gay notamment). Cette embellie connaît évidemment quelques exceptions, pour les Ministres ayant eu à subir des polémiques médiatiques ces dernières semaines. C’est notamment le cas d’Aurélie Filippetti (26% ; -2 points), suite à son clash avec la direction de France Télévision et aux critiques sur ses vacances Mauriciennes. C’est aussi le cas de Vincent Peillon qui subit en ce moment la colère très médiatisée des syndicats enseignants. Néanmoins, dans son cas, le léger recul constaté ponctuellement en janvier (26% ; -3points) pèse bien peu, au regard du très large soutien des Français à sa réforme et de leur rejet massif du mouvement des enseignants : selon notre enquête BVA-CQFD-itéré publiée le vendredi 25 janvier dernier, 58% des Français soutiennent la réforme et 73% estiment que le mouvement des enseignants s’explique avant tout par leur corporatisme. Sans gaffe, bévue ou boulette il peut espérer capitaliser sur ce soutien de fond pour réussir sa réforme et ainsi retrouver de meilleurs niveaux de popularité dans les mois à venir. A droite aussi, l’année débute mieux qu’elle ne s’est terminée. La fin de la guerre à l’UMP permet aux plaies de se cicatriser. Fillon regagne 3 points auprès de l’ensemble des Français et 6 auprès des seuls sympathisants de droite, et Copé, son rival, en gagne respectivement 2 et 8. Leurs niveaux de départ n’étant pas du tout les mêmes, alors que l’ex-Premier ministre redevient ainsi l’une des personnalités préférées des Français (4ème) comme des sympathisants de droite (3ème après Juppé et Sarkozy), l’actuel patron de l’UMP reste la dernière personnalité de notre top-30 et l’une des personnalités de droite les moins aimées par les sympathisants de droite (avant dernier juste devant Villepin mais derrière Marine le Pen).

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 

1...910111213



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol