Archive pour le Tag 'Le Foll'

Page 2 sur 2

Scandale viande Cheval: Le Foll critique les Pays-Bas

.

Scandale viande Cheval: Le Foll critique les Pays-Bas

 

La France n’a toujours pas de nouvelles de l’enquête menée aux Pays-Bas sur le courtier mis en cause dans le scandale de la viande de cheval et la nouvelle affaire du mouton prohibé, a déclaré aujourd’hui le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll. « On va harceler les Pays-Bas pour comprendre pourquoi on n’a toujours rien de leur part. Avec les Britanniques, on travaille dans la transparence depuis le début de cette affaire. Mais par rapport aux Pays-Bas et au rôle de Jan Fasen (patron de Draap Trading, ndlr), il y a un vrai souci », a-t-il expliqué. Et le ministre de dénoncer le « système commercial » d’un trader « peu scrupuleux » qui « achète partout où il peut de la viande pas chère » en dépit des règles.  Après le scandale de la viande de cheval, une affaire de fraude touchant à la consommation, mais aussi cette fois à la santé publique, a vu le jour hier avec la découverte, dans la même entreprise française Spanghero, de 57 tonnes de viande de mouton prohibée car découpée mécaniquement selon une technique interdite dans l’Union européenne, provenant de Grande-Bretagne. Et c’est le même courtier, Draap Trading, basé à Chypre, propriété du néerlandais Jan Fasen, qui a facturé à l’entreprise française la marchandise censée servir à la fabrication de merguez ou de charcuterie. Depuis la vache folle, l’UE interdit par précaution de séparer mécaniquement la viande sur certains ruminants, car des éclats d’os et de moelle porteurs éventuellement d’infections peuvent se retrouver dans la viande.

Le Foll-Spanghero: « aucun problème sur la qualité des produits » ! On se demande pourquoi on a fermé l’entreprise

Le Foll-Spanghero: « aucun problème sur la qualité des produits » ! On se demande pourquoi on a fermé l’entreprise

Spanghero blanchi «  il n’y pas de problème sir la qualité des produits » dixit le ministre de l’agriculture qui rame à contre courant de Benoit Hamon, fantomatique ministre de la consommation,  qui avait enfoncé l’entreprise (sans vraiment connaître la question au demeurant complexe et contestable sur  » le minerai » de viande, voir article). Le ministère de l’Agriculture a donc autorisé lundi la reprise des activités de production de viande hachée, de saucisserie et d’élaboration de plats cuisinés de la société Spanghero. Stéphane Le Foll a justifié cette décision sur Europe 1, mardi matin : « l’entreprise ne fait pas que du négoce de viande. La brigade nationale a tout vérifié durant le week end, et tout est clair sur la qualité et la traçabilité du produit. Si j’ai pris cette décision, c’est que j’ai la certitude qu’il n’y a aucun problème sur la qualité des produits », a assuré le ministre de l’Agriculture avec fermeté, avant de promettre que « les coupables français seront sanctionnés, il y a une enquête en cours. Il y a des dirigeants qui seront responsables. » Quant à l’autorisation des farines animales dans l’alimentation des poissons d’élevage par la commission européenne, le ministre se dit « préoccupé. On va regarder cela avec l’ensemble des professionnels et on va essayer de faire changer d’avis l’Europe. »

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

http://chansontroisiemeage.unblog.fr/

 

 

Le Foll, ministre de l’agriculture « découvre » les circuits de distribution

Le Foll, ministre de l’agriculture « découvre » les circuits de distribution

Le ministre « découvre » la complexité des circuits de distribution et le système de trading sur les denrées alimentaires. ; Il y a du progrès pour le ministre de l’agriculture ; bien entendu nous avons le meilleur système de contrôle au monde et il n’y a aucune faillite des contrôles de l’Etat. Il a encore beaucoup à découvrir notre ministre !La multiplication des intermédiaires mise en évidence par l’affaire des plats surgelés à la viande de cheval en lieu et place de bœuf engendre une confusion telle qu’elle risque de provoquer de gros problèmes, a déclaré lundi le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll.   »Il faut sortir de ce brouillard, parce qu’on pourra toujours revendiquer une traçabilité, fixer des règles où chacun est responsable de l’application de la règle, mais si le système est à ce point brouillé, si le brouillard est tellement épais que plus personne ne s’y retrouve, on finira par avoir de gros problèmes », a déclaré le ministre sur la radio RTL. « Je découvre la complexité des circuits et de ce système de jeux de +trading+ entre grossistes à l’échelle européenne », a ajouté le ministre.  Les premiers éléments de l’enquête menée par les autorités françaises sur l’affaire des plats surgelés à la viande de cheval mettent en lumière un circuit commercial international.  La viande en cause, d’origine roumaine, aurait transitée par un trader néerlandais, puis chypriote, avant d’arriver chez un fournisseur français, Spanghero, et d’être redirigée vers le préparateur, Comigel.  Le nombre d’intermédiaires est tellement important qu’il y a une perte de capacité à maîtriser la traçabilité », a ajouté le ministre, pour qui cette affaire relève d’une fraude. « Il y a des gens qui fraudent, qui cherchent à tricher », selon lui.  Il a en revanche réfuter toute faillite des systèmes de contrôle mis en place par l’Etat.

 

Nouveau :- site chansons-poèmes de  g.bessay:

 

 

12



L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol