Archive pour le Tag 'l’aumône'

VACCINS: l’aumône de l’Occident pour l’Afrique

VACCINS: l’aumône de l’Occident pour l’Afrique

 

Les pays développés de l’Europe et des États-Unis n’ont pas honte d’annoncer qu’ils vont attribuer environ 13 millions de dollars de vaccins à l’Afrique qui compte 1 200 000 000 d’habitants.

 

On voit mal comment ce don insignifiant pourrait compléter une politique de vaccination qui n’existe pas dans nombre de pays africains faute de moyens. Pire dans certains pays africains, on  tente de se soigner avec une herbe miraculeuse de Madagascar vantée par le chef de l’État malgache lui-même. Une énorme escroquerie évidemment.

Dès lors compte tenu de la mesquinerie de l’Europe et  des États-Uni,s il ne faut pas être surpris que la vaccination constitue l’arme diplomatique stratégique pour des pays comme la Russie ou la Chine qui sont en train de mettre la main l’Afrique.

Emmanuel Macron a plaidé jeudi dans le Financial Times pour que les pays riches envoient 3 à 5% de leurs doses disponibles à l’Afrique « très vite ». Il a précisé sa proposition ce vendredi à la Conférence de Munich, à laquelle participaient notamment le président américain Joe Biden et la chancelière allemande Angela Merkel, en suggérant de commencer par l’envoi immédiat de 13 millions de doses.

La plupart des pays africains restent à l’écart du mouvement. En Afrique, seuls quelques pays ont démarré. Or les pays riches ont commandé d’énormes quantités de doses sans savoir si ces vaccins seraient efficaces et vu le nombre de projets qui ont abouti, ils se retrouveront avec des centaines de millions de doses excédentaires.

Covid-19 : l’aumône pour les soignants

Covid-19 : l’aumône pour les soignants

Au-delà des mots mielleux du gouvernement pour le personnel soignant réapparaît la triste réalité et l’hypocrisie du pouvoir qui veut se débarrasser de l’injustice sociale avec une prime. On attendait évidemment une augmentation générale des salaires et non une prime par définition éphémère. Notons d’ailleurs encore une fois de plus l’énorme décalage avec l’Allemagne ou les infirmières sont payées presque 50 % de plus que celles en France avec peut-être une explication; dans le système hospitalier allemand; en compte seulement 25 % de personnel administratif pour 35 % en France. Et ce n’est pas le seul élément d’appréciation pour juger de la plus grande performance du système sanitaire allemand. Il faut aussi noter le nombre de lits disponibles quatre fois plus nombreux, aussi le dépistage massif tandis que Macron lui s’y refuse et s’enferme dans sa stratégie hypocrite de pénurie. Le gouvernement va donc verser en mai une prime exceptionnelle de 1.500 euros aux personnels soignants des services de santé dans les départements les plus touchés par l’épidémie et à ceux des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés, a annoncé le Premier ministre Edouard Philippe.

Les autres personnels de santé recevront une prime de 500 euros, a ajouté le chef du gouvernement à l’issue du Conseil des ministres, précisant que ces primes seront « nettes de tout« , c’est-à-dire exemptes de charges et d’impôts.

En outre, tous recevront une majoration de 50% de leurs heures supplémentaires, ce qui représente en moyenne plus de 600 euros par agent, également sans impôts ni charges, a ensuite souligné le ministre de la Santé Olivier Véran.

Chaque agent recevra donc en moyenne 1.000 à 2.000 euros environ, a précisé Olivier Véran, avec un coût total pour l’Etat de 1,3 milliard d’euros.

S’y ajoutera une prime à venir pour le personnel du secteur médico-social, notamment celui des Ephad, qui ont dû se réorganiser, a ajouté le ministre.

« Nous devons en la matière, échanger avec les collectivités locales, en particulier avec les départements qui en sont souvent les financeurs, pour déterminer les conditions de financement de cette prime« , a précisé le Premier ministre Edouard Philippe.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol