Archive pour le Tag 'Lassalle'

Une liste Gilets jaunes avec Jean Lassalle !!!

Une liste Gilets jaunes avec Jean Lassalle !!!

Décidément la récupération politique du mouvement des gilets jaunes va bon train. On avait déjà noté que l’extrême droite et l’extrême-gauche tentaient de s’attribuer les « vertus » des gilets jaunes. Même du côté du pouvoir, on apporte un soutien discret à une liste gilets jaunes qui pourrait prendre des voix justement aux extrêmes. Jusqu’à aujourd’hui ont constaté quatre ou cinq possibilités de liste de gilets jaunes aux européennes. Le problème c’est que le capital de voix d’une éventuelle liste tourne autour de 12 % et que si on divise ce potentiel par cinq,  chaque liste en moyenne ne recueillerait que 2 %, c’est-à-dire aucun député sans parler des conséquences financières. Cette perspective de liste politique des gilets jaunes aux européenne est de plus en plus contestée à l’intérieur même du mouvement mais aussi à l’extérieur. Pour nombre de gilets jaunes, la transformation du mouvement en organisation politique constitue une sorte de trahison. Se présenter politiquement sur une liste autonome ou  sur une liste d’un parti constitue une manière de conforter un système qu’on condamne par ailleurs. À l’extérieur du mouvement il y a les récupérateurs habituels style Francis Lalanne et maintenant Jean Lassalle. Jean Lassalle pourrait en effet prendre la tête de liste de ceux  qui prévoyaient précédemment de se présenter sur la liste RIC. De quoi déconsidérer encore un peu plus le mouvement car si le personnage de Jean Lassalle est sympathique par contre son orientation politique est aussi fumeuse que celle de certains gilets jaunes.  Les «gilets jaunes» Marc Doyer et Christophe Chalençon, un temps candidats sur la liste «RIC» avant d’en claquer la porte, ont donc décidé de placer toutes leurs ambitions sous le patronage, aussi politique que singulier, de l’ancien candidat à la présidentielle Jean Lassalle. Une offre, transmise à l’intéressé via son imprimeur historique, que le député des Pyrénées-Atlantiques n’a pu refuser. «Un certain nombre de “gilets jaunes” m’ont proposé de les rallier. Je ne suis pas contre. Je pensais moi-même présenter une liste de maires et de petits entrepreneurs, confirmait mercredi matin au Figaro Jean Lassalle.

Législatives: Jean Lassalle tué par le ridicule

Législatives: Jean Lassalle tué par le ridicule

 

 

 

Jean Lassalle aura beaucoup de mal à se faire élire député des Pyrénées atlantiques alors qu’il était député sortant. On ne sait quelle sorte de folie l’a saisi pour qu’il se présente aux présidentielles.  il a montré à leurs le vide absolu de sa pensée et cela jusqu’au ridicule. En s’exposant ainsi nombreux d’anciens électeurs de Jean Lassalle du éprouvé une certaine honte. La même honte sans doute ressentie  par les sélecteurs de nombre de petits candidats dont on  se demande bien ce qu’ils faisaient dans une élection présidentielle. À moins que leur ego ne leur ait commandé de faire le singe à  la télé. Pas de quoi en tout cas redorer l’image de la politique avec ses petits candidats aux positions souvent surréalistes et pas même capables de se faire élire député encore moins d’en faire élire d’autres. On objectera sans doute que « c’est la démocratie » preuve sans doute que la démocratie  conserve quelques ADN néandertaliens pour permettre à n’importe qui de se présenter et pour dire n’importe quoi.  La tâche s’annonce donc difficile pour Jean Lassalle. Le député sortant de la 4ecirconscription des Pyrénées-Atlantiques s’est adjugé une petite deuxième place à l’issue du premier tour des législatives, avec 17,71% des voix. Le 7eme homme de la présidentielle de 2017 (1,21% des voix) est assez nettement distancé par le candidat d’En Marche!, Loïc Corrégé (25,41%). Jean Lassalle est député de la circonscription depuis 2002. Il avait été réélu de justesse en 2012, avec 50,98% des voix.

Présidentielle 2017 : Cheminade, Lassalle et Asselineau : des vieux qui s’ennuient !

Présidentielle 2017 : Cheminade, Lassalle et Asselineau : des vieux qui s’ennuient !

 

On se demande si ce n’est pas par ennui que certains candidats âgés ont présenté leur candidature pour l’élection présidentielle. Le plus caricatural et le plus lunaire aussi, c’est sans doute Cheminade cet  ENA qui déjà s’ennuyait au ministère des affaires étrangères et qui débite un discours surréaliste et incompréhensible proposant notamment de coloniser Mars.  C’est sa troisième candidature à l’élection présidentielle. Jacques Cheminade est le fondateur du parti Solidarité et Progrès et candidat au scrutin. En 1995, il avait récolté 0,28% des voix et en 2012, 0,25%. Il veut notamment   »Lancer des programmes pour la construction de transporteurs spatiaux de troisième génération et l’industrialisation de la lune, plateforme future vers mars et le reste du système solaire et pour raccourcir la durée future des trajets Terre-Mars et au-delà, développer la propulsion nucléaire », peut-on lire dans son programme. Autre personnage extra terrestre François Asselineau qui veut transformer la France en village gaulois et dont le propos est difficilement compréhensible tellement il son discours de référence juridique et administratif. Comme ancien énarque lui aussi il entretient avec les réalités socio-économiques des liens assez approximatifs. Comme tout énarque bien constitué, Asselineau peut débiter son discours avec force précisions juridiques ou administratives. Par contre, il est incapable de connaître le prix d’un porte-avions. Dommage car dans son programme il demande que la France commande un second porte-avions. Sur CNews il est tombé dans le piège de l’incompétence car il était incapable d’indiquer le prix d’un porte-avions dont pourtant il demande l’achat. Du coup il s’est fortement énervé et a reproché au journaliste de lui poser des questions trop pointues.  Il est ensuite parti dans une colère froide. «Est-ce que vous avez demandé comment MM. Macron et Fillon sont en train de préparer, eux, le programme des Français? Arrêtez de poser ce genre de questions pointues!», s’est-il emporté. Alors que le journaliste s’étonnait de constater que le candidat ne maîtrisait pas son propre programme, il s’est à nouveau énervé. «Non, c’est pas vrai, ça coûte pas 3 à 4 milliards», a-t-il affirmé, à tort – un porte-avion coût bien 4 à 7 milliards. «Vous voulez que je fasse du Macron?», a-t-il enfin interrogé. Le dernier extraterrestre est Lasalle, au demeurant sympathique et sans doute honnête, mais qui ne parvient pas à construire une seule phrase et qui inlassablement répond à n’importe quelle question posée « je reconstruirai un état et j’ai un budget » ! On se demande bien ce que ce candidat lunaire vient faire dans une telle élection. Peut-être ces trois candidats âgés veulent-ils combler l’ennui pour apparaître le temps d’une campagne sur les écrans télévisés. La vieillesse est parfois un naufrage avait dit Malraux.

Lassalle et Cheminade : deux extraterrestres !

Lassalle et Cheminade : deux extraterrestres !

 

Il y a bien quatre ou cinq candidats dont on peut se demander ce qu’ils font dans une campagne présidentielle électorale. Pour certains,  il s’agit surtout d’une campagne de témoignages puisqu’ils ne dépasseront pas environ 1 %. Une occasion rare de s’exprimer à la télé devant des millions et des millions de Français. Mais sur cette base,  non nombre d’autres courants de pensée plus élaborés  et plus représentatif mériteraient aussi d’être présents dans cette confrontation télévisuelle. Des courants politiques, socaiux économiques ou encore culturels.  De ce point de vue,  une réflexion approfondie serait nécessaire sur le mode de sélection des candidats autorisés à participer à l’élection présidentielle car les 500 signatures des maires  ne paraissent pas suffisamment sérieuses pour conférer un minimum de légitimité  à un prétendant présidentiel. D’autres candidats très marginaux ne représentent strictement rien comme courant de pensée c’est le cas notamment de Cheminade, celui qui voulait coloniser Mars et Lasalle,  sympathique député bien  incapable de prononcer une phrase complète. Asselineau  n’est guère mieux avec son argutie juridique pour expliquer sa politique internationale. Bref trois candidats dont l’expression laisse également pour le moins pantois. Chacun connaît au moins un voisin qui aurait mieux fait que ces candidats très confus.  La preuve sans doute qu’il faudra un jour vraiment sortir de la démocratie néandertalienne et pas seulement pour les présidentielles. Ce n’est- pas celui qui se déclare candidat qui est le plus souvent le plus qualifié, loin s’en fauta. En général c’est la plus gueulard.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol