Archive pour le Tag 'langue de bois'

Retraites- Touraine : lunettes roses et langue de bois

Retraites- Touraine : lunettes roses et langue de bois

 

Touraine se félicite de la conférence sociale ; mieux vaut le faire soi-même effectivement car il n’ya pas grand monde pour voir un succès dans cette conférence confuse qui a oublié l’emploi et ne va régler que très partiellement  les retraites. . L’ensemble des partenaires sociaux réunis vendredi pour évoquer les retraites « a marqué de manière très consensuelle son attachement à notre système de retraite par répartition, à la nécessité de consolider une retraite par solidarité et d’inscrire dans la durée nos régimes de retraites », s’est félicitée Mme Touraine devant des journalistes à Bordeaux.   »Donc, chacun est conscient de la nécessité de ne pas se contenter de petites mesures pour financer à court terme, mais véritablement de (…) rendre la confiance aux Français et aux jeunes générations dans l’avenir de notre système de retraites », ainsi que de le rendre plus juste en direction des femmes, des jeunes, de ceux qui exercent un métier pénible, a-t-elle ajouté.   »La concertation s’engage dans quelques jours, le gouvernement fera connaitre ses propositions à la rentrée », a souligné la ministre en référence aux rencontres, annoncées vendredi, que doit lancer le Premier ministre Jean-Marc Ayrault le 4 juillet avec les partenaires sociaux sur la réforme des retraites.  Interrogée sur la vive frustration exprimée à l’issue de la conférence sociale par des syndicats dénonçant un « manque d’annonces concrètes » (CGT), un « manque d’effectivité » (CFDT) ou « un rendez-vous manqué » (CFE-CGC) sur l’emploi en particulier, Mme Touraine a rappelé que « la conférence sociale, c’est le lieu où s’élaborent le cadre des discussions à venir, où on définit en commun avec les partenaires sociaux la manière de travailler au cours des prochains mois ».   »Des plans ambitieux sont maintenant sur la table, auxquels il faut travailler », a-t-elle déclaré, notamment « en termes de formation professionnelle, de meilleure adéquation entre postes proposés et qualification de ceux qui n’ont pas d’emploi ».  Mme Touraine assistait à Bordeaux à l’Assemblée générale de l’Union des associations familiales.

Désir: « les 3% » seront franchis « à un moment ou à un autre »; dans 10 ou 20 ans ?

Désir: « les 3% » seront franchis « à un moment ou à un autre »; dans 10 ou 20 ans ?

Merveille de langue de bois. « Le passage à 3% (le déficit public rapporté au Produit intérieur brut, ndlr) c’est une étape qui peut se produire à un moment à un autre », a déclaré M. Désir sur Radio J.   »Notre objectif, et le gouvernement a raison d’y tenir », a-t-il ajouté, « c’est que cette étape puisse être franchie en 2013 sur la base de 0,8% de croissance », la prévision de croissance fixée par le gouvernement.  Dans le cadre de cette prévision, a-t-il fait valoir, « 3% de déficit l’an prochain, c’est tout à fait compatible avec le financement des priorités du budget 2013″ (éducation, emplois d’avenir, logement etc…).  Mais « s’il y avait une récession dans la zone euro, il est prévu par les traités européens que nous ayons une discussion avec nos partenaires européens pour voir s’il faut franchir ce cap à un autre rythme, à un autre moment ».   »L’objectif c’est le soutien à l’activité réelle, à la croissance, à l’emploi, aux activités des entreprises », a soutenu le premier secrétaire du PS, qui est aussi eurodéputé.  Il a redit que le pacte de croissance de 120 milliards d’euros décidé lors du conseil européen de juin dernier devrait permettre cette relance de l’activité. « L’Europe doit être promotrice de croissance, c’est comme cela qu’on réussira à respecter les 3% », selon lui.  Réduire les déficits publics « c’est un impératif, c’est une question d’indépendance économique ». Mais ce désendettement, si « la trajectoire en a été fixée, les rythmes dépendent de la croissance », a-t-il encore déclaré.  Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, a réaffirmé vendredi que l’engagement d’un déficit public réduit à 3% du PIB serait « respecté » par le gouvernement, « parce que nous croyons à l’hypothèse de croissance de 0,8% » en 2013. Il y a dix jours, le Fonds monétaire international avait revu à la baisse, à 0,4%, sa prévision de croissance pour la France en 2013.

 

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol