Archive pour le Tag 'l’Algérie'

France – l’Algérie: quelle réconciliation !

 France – l’Algérie: quelle réconciliation !

 

Un papier du Monde relativise la réconciliation entre la France et l’Algérie motivée en réalité par la nécessité de solliciter le gaz algérien

Depuis des décennies, les relations franco-algériennes n’ont été qu’une succession de périodes de tension et de réconciliation plus ou moins longues. La visite de trois jours que vient d’effectuer Emmanuel Macron en Algérie a le mérite de mettre un terme à plusieurs mois de crise diplomatique.

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue français ont signé une déclaration commune appelant à une « nouvelle dynamique irréversible ». Si l’irréversibilité est sujette à caution, l’élan, lui, semble réel, et guidé par la volonté partagée de repartir sur de nouvelles bases.

Les déclarations d’Emmanuel Macron sur un système algérien « politico-militaire » accusé d’entretenir une « rente mémorielle » et ses interrogations faussement ingénues sur l’existence d’une nation algérienne avant la colonisation avaient constitué le point d’orgue de la brouille. Celle-ci s’était nourrie auparavant des frustrations françaises dues à la mauvaise volonté affichée par Alger sur les principaux dossiers en cours : immigration, contrats commerciaux, travail de mémoire.

Les déclarations et les gestes qui ont ponctué la visite du président français marquent donc un retournement spectaculaire du climat entre les deux pays. Même si la substance des échanges a pu décevoir à certains égards, le symbolique revêt une importance particulière dans le contexte très psychologique et émotionnel de la relation franco-algérienne.

L’autre progrès significatif concerne la tenue d’une réunion au plus haut sommet des responsables militaires et du renseignement des deux pays. Cette rencontre, inédite depuis l’indépendance, laisse augurer d’une coopération au Sahel, au moment crucial où la France quitte le Mali.

Sur le fond, l’une des avancées notables porte sur la question des visas. Agacé par la mauvaise volonté d’Alger pour accueillir ses ressortissants expulsés de France, Paris avait décidé, à l’automne 2021, de diviser par deux le nombre de visas octroyés aux Algériens. La tension semble avoir baissé d’un cran : la France accepte d’assouplir sa position dans le cadre d’une immigration choisie, tandis que l’Algérie s’engage à lutter davantage contre l’immigration clandestine.

Quant à la question énergétique, il aurait été naïf d’attendre de ce voyage monts et merveilles. Du fait d’un manque criant d’investissements et d’une demande intérieure en forte croissance, le potentiel d’exportation de gaz de l’Algérie reste limité, et ne peut représenter à court terme une solution aux difficultés d’approvisionnement européennes, liées à la guerre russo-ukrainienne.

Si ce début de réconciliation est encourageant, il risque de buter sur trois limites. La première peut venir des franges conservatrices du régime algérien, qui voient d’un mauvais œil un retour en grâce de l’influence française. La deuxième concerne le Maroc, qui redoute que ce réchauffement ne contrecarre son plan d’autonomie du Sahara occidental, sujet de discorde avec Alger. Rabat a néanmoins des moyens de pression sur Paris en modulant son contrôle de l’immigration vers l’Europe ou sa précieuse coopération sur le terrorisme islamique. La France se retrouve ainsi prise entre les intérêts divergents d’un Maroc qui vient de normaliser ses relations avec Israël et une Algérie qui se sent de plus en plus isolée.

L’Espagne:Vague migratoire en provenance du Maroc mais aussi de l’Algérie

L’Espagne:Vague migratoire en provenance du Maroc mais aussi de l’Algérie  

 

 

Les mouvements migratoires en provenance du Maroc ont dépassé toutes les limites ces derniers jours avec notamment l’arrivée de 5000 personnes en une seule journée. Mais à cela s’ajoutent  les migrants en provenance de l’Algérie victime à la fois de la crise économique mais aussi politique. Le Pouvoir algérien après avoir été très tolérant et affiché même certaine complicité avec le mouvement Hirak veut maintenant le cadenasser complètement. Pour cela,  il emprisonne d’ailleurs des manifestants.

Selon les autorités espagnoles , « la situation est devenue incontrôlable en Algérie, où des trafiquants tunisiens participent aux expéditions » vers l’Espagne.

Le livreur raciste été expulsé vers l’Algérie

Le livreur raciste été expulsé vers l’Algérie

C’est le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin qui l’a annoncé dans un tweet samedi : «le « livreur » de repas à domicile qui avait déclaré ne pas vouloir servir des clients juifs a été expulsé aujourd’hui du territoire national, après avoir purgé sa peine de prison» a-t-il précisé.

 

Il s’était personnellement engagé à le faire expulser du territoire, alors que l’homme de 19 ans était déjà sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Jugé en comparution immédiate, le livreur algérien avait été condamné à quatre mois de prison ferme avec mandat de dépôt pour avoir refusé deux fois de suite de prendre la commande d’un restaurant casher, au motif qu’il ne «livre pas les juifs».

 

Il a effectué les trois quarts de sa peine, et a été expulsé dès sa sortie de prison vers l’Algérie, dont il possède la nationalité.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol