Archive pour le Tag 'lâchage'

Congrès des républicains : le lâchage de Sarkozy

Congrès des républicains : le lâchage de Sarkozy

Non seulement Sarkozy ne participera pas au congrès des « Républicains » pour désigner le futur président mais il ne sera pas présent. Il est évident que Sarkozy a lâché depuis longtemps les Républicains dont beaucoup se taisent car ils lui sont redevables des postes obtenus. La vérité c’est que depuis le premier mandat de Macrn, Sarkozy a apporté officieusement son soutien à Macron.

En cause sans doute le manque de différence entre deux lignes idéologiques qui se caractérisent par le soutien aux grands intérêts financiers et de grandes déclarations assez inefficaces sur les sujets sociétaux.

Mais le vrai motif de Sarkozy s’explique surtout par toutes ces affaires qui collent à la patte de l’ancien président et dont il ne parvient pas à se débarrasser totalement. Du coup, Sarkozy ne peut se permettre le luxe d’une distance et même d’une opposition à Macron. En clair Sarkozy lâche son ancien parti pour des raisons plus personnelles que politiques.

« Bruno Retailleau pense que le parti ne peut retrouver du vent dans les voiles qu’à condition qu’il se libère de ses tutelles, explique un de ses soutiens. La petite phrase de Sarkozy a simplement déclenché quelque chose qui aurait de toute façon eu lieu. Sarkozy ne peut pas vouloir désigner le Premier ministre de Macron, appeler à voter pour des candidats de la majorité aux législatives et continuer à exiger qu’on se courbe ».

Qu’importe : « Les sarkozystes ne veulent pas mettre d’huile sur le feu », tempère le maire (LR) de La Baule, Franck Louvrier, avant de glisser : « c’est quand même une drôle de façon de vouloir rassembler. Quand on postule à la présidence, on cherche à créer l’unité, et à respecter l’histoire du mouvement ».
Chez les amis de l’ancien président, on en est convaincu : en s’en prenant à la figure tutélaire de la droite, même critiquée pour son rapprochement avec Emmanuel Macron, Retailleau a fait une erreur stratégique qui lui coûtera cher. Reste que, comme le constate un élu LR, « il y a cinq ans, personne ne se serait risqué à polémiquer avec Sarkozy ». Depuis l’ex-patron de la droite a désarçonné y compris ses plus grands fans. Leur retenue marque la fin d’une époque, celle où ils imposaient leur loi à la droite.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol