Archive pour le Tag 'la nationalisation'

59% des français pour la nationalisation de d’ArcelorMittal Florange

59% des  français pour la nationalisation de d’ArcelorMittal Florange

 

59% à soutenir cette idée, selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay . Comme on pouvait s’en douter, ils sont nettement plus à appuyer cette idée à gauche qu’à droite. Ainsi 82% des électeurs ayant voté François Hollande au premier tour de l’élection présidentielle soutiennent cette mesure contre seulement 32% des partisans de Nicolas Sarkozy. Logiquement ce sont les électeurs de Jean-Luc Mélenchon qui sont les plus nombreux à approuver la méthode, à 82% d’entre eux, ceux de Marine Le Pen soutiennent le projet à 39% contre 59% pour ceux de François Bayrou. «Le gouvernement a bien su maîtriser sa communication: il s’est appuyé sur le désarroi des salariés du site, il a alimenté le rapport de force contre Mittal et arrive enfin avec une proposition qui apparaît raisonnable au regard des finances publiques», analyse Frédéric Latrobe, associé chez Tilder. C’est le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, auteur de cette idée de nationalisation, qui bénéficie le plus du soutien de l’opinion publique. 56% des personnes interrogées trouvent «qu’Arnaud Montebourg a eu raison de menacer Mittal de nationalisation, car c’est la seule manière de débloquer la situation du site». En revanche, la gestion du dossier Mittal ne bénéficie pas à l’amélioration de la cote de popularité du gouvernement de Jean-Marc Ayrault. 66% des Français se disent «assez mécontents ou très mécontents de la politique économique et sociale» de l’équipe du premier ministre, soit 21 points supplémentaires en novembre par rapport à juin dernier. Les Français «souhaitent la manière forte sur la forme, tant pis si le fond passe pour démagogique, analyse Frédéric Latrobe, associé chez Tilder. À travers son activisme, Arnaud Montebourg cultive sa singularité. Il se taille un costume de “superhéros” face au géant indien comme il a été le “super héraut” du “made in France”». Dans l’opinion, «le rapport de force passe mieux que la reculade».

 

ArcelorMittal Florange: Bartolone pour la nationalisation

ArcelorMittal Florange: Bartolone pour la nationalisation

  »La vente à la découpe du site de Florange n’est pas viable économiquement. Cette stratégie de prédation poursuivie par ArcelorMittal qui affaiblit notre tissu industriel ne saurait être tolérée, et cela d’autant plus que l’ensemble du site est viable économiquement », écrit Claude Bartolone dans un communiqué. « L’intérêt de repreneurs pour l’ensemble du site de Florange démontre l’intérêt stratégique du site de Florange pour le redressement de notre industrie sidérurgique française », poursuit-il. « Compte tenu de l’intérêt de plusieurs repreneurs, il appartient au groupe ArcelorMittal d’accepter d’envisager un processus de cession de l’ensemble du site ». « L’Etat doit prendre ses responsabilités pour garantir l’avenir de l’industrie sidérurgique française et le maintien de l’emploi. Je salue le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, pour qui toutes les options doivent être mises sur la table, y compris l’hypothèse d’une prise de contrôle public provisoire du site. Pour sauver l’emploi, il ne doit y avoir aucun tabou », conclut le président de l’Assemblée.




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol