Archive pour le Tag 'la l'

Société-Écriture inclusive et troisième genre : le Petit Robert entérine la déconstruction de la langue française

Société-Écriture inclusive et troisième genre  : le Petit Robert entérine la déconstruction de la langue française

 

En entérinant l’écriture inclusive, le Petit Robert franchit un pas tout simplement pour s’engager dans la déconstruction de la langue française. Le troisième genre introduit  (« iel ») serait justifié par l’utilisation croissante qui en est faite. À ce compte-là il faudrait sans doute prioritairement légitimer tous le vocabulaire du RAP notoirement plus majoritaire que les préciosités langagières du wokisme.

Est-il nécessaire de rappeler que la France détient le triste privilège de figurer dans le bas des classements pour la maîtrise de la langue au plan international. On imagine ce que seront les résultats scolaires en cas d’inclusion officielle de la nouvelle écriture du troisième genre.

Le Robert a donc  annoncé mercredi avoir ajouté le pronom non genré « iel » à l’édition en ligne de son dictionnaire il y a quelques semaines, après que ses chercheurs ont constaté une utilisation croissante de ce pronom au cours des derniers mois.

La décision du Robert a suscité un vif débat dans la presse française et sur les réseaux sociaux, plusieurs responsables politiques s’opposant à ce terme.

Le gouvernement français s’oppose catégoriquement à cette idée et le ministère de l’Education a déjà résisté à de précédentes tentatives d’intégrer le langage inclusif dans le programme scolaire.

Le Robert définit le pronom « iel », contraction des pronoms « il » et « elle », comme un « pronom personnel sujet de la troisième personne du singulier et du pluriel, employé pour évoquer une personne quel que soit son genre ».

Google encore dans viseur de l’Europe

Google encore dans viseur de  l’Europe

 

 

 

Nouvelle attaque de la commission européenne contre les pratiques anti concurrentielles de Google notamment concernant la publicité. Les critiques européennes portent d’une part sur la plate-forme « AdSense for Search », accusée de restreindre la capacité de certains sites web tiers d’afficher les publicités contextuelles émanant de ses concurrents. Cette plate-forme d’ »intermédiation publicitaire liée aux recherches » permet à Google de jouer le rôle d’intermédiaire pour des sites internet de distributeurs en ligne, d’opérateurs de télécommunications ou de médias sur lesquels les résultats de recherche incluent des publicités contextuelles. La Commission estime que les pratiques de Google « ont réduit artificiellement les possibilités des concurrents de Google sur ce marché important sur le plan commercial et donc la capacité des sites web tiers à investir dans la fourniture de choix et de services innovants aux consommateurs ». Les plates-formes AdWords et AdSense de Google sont dans le collimateur de la Commission depuis 2010 après des plaintes de concurrents. Elles représentent le coeur des activités du groupe, qui a réalisé un chiffre d’affaires total de 75 milliards de dollars (67,6 milliards d’euros) en 2015.  Le groupe risque en théorie une amende d’un montant maximal égal à 10% de son chiffre d’affaires dans chaque dossier ouvert à son encontre s’il est jugé coupable d’infraction aux règles de la concurrence.

(Reuters)

Foot : Luzenac, victime des oligarques de la ligue pro

Foot : Luzenac, victime des oligarques de la ligue

 

L’oligarchie ne concerne pas seulement la politique mais la plupart des organisations y compris sportives. Ainsi le tout petit club de Luzenac est victime d’un acharnement de la part des vieilles barbes de la ligue qui lui refuse sa montée en ligue 2. Pourtant Luzenac était prêt à jouer au stade de rugby de Toulouse (du Stade Toulousain) dont le terrain (comme celui de Luzenac) est jugé non conforme aux normes. Pourtant un terrain qui accueille les confrontations européennes de rugby !!! Le problème est que la ligue est dirigée par un lobby de vielles badernes dont la plupart n’ont d’ailleurs jamais joué au foot et qui ne veulent pas qu’un petit vienne bousculer a tranquille hiérarchie  des clubs installés. Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a donc rendu sa décision : le club ariégeois ne montera pas en Ligue 2. Luzenac a immédiatement annoncé vouloir continuer « le combat » sur le terrain administratif.  Luzenac de montera pas en Ligue 2. Le conseil d’administration de la Ligue de football professionnel (LFP) a de nouveau tranché, ce mercredi soir, contre la demande d’intégration du club de l’Ariège en L2, mettant fin à un feuilleton de plusieurs mois. Luzenac, qui avait gagné sa place en L2 sur le terrain en se classant deuxième au Championnat national l’an dernier, avait saisi le tribunal administratif de Toulouse en référé après un premier refus de la LFP : le 8 août, celle-ci avait en effet décidé de ne pas faire monter le club en L2 au motif qu’il ne disposait pas d’installations sportives aux normes.  Mais avant que le jugement du tribunal administratif soit rendu, la LFP avait décidé de réexaminer la demande du club. Le tribunal administratif de Toulouse avait donc estimé qu’il n’avait pas à statuer sur le sujet, et que la LFP pouvait décider.

 




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol